Need for Speed Carbon (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : novembre 2006
Développeur : Electronic Arts
Editeur : Electronic Arts
Genre : courses

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR
Espace disque nécessaire : 1Mo (saves)
Définitions HD : 720p
Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs en splitté - 8 joueurs online

Titre alternatif : Need for Speed Carbon : Own the City
Abréviation : NFSC
Prix au lancement : 60€
Score des ventes : 6.3 millions (tous supports)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Need for Speed

Carbon



Depuis la sortie
Les exotiques sont des caisses classées sport d'origine
des 2 opus de Need for Speed Underground (NFSU), soit le sommet de la licence en terme de qualité et de ventes, depuis Electronic Arts cherche la recette miracle. Comme tous les ans on a droit à un nouvel épisode de Need for Speed et après un Most Wanted sympa mais qui visiblement n'a pas plu à tout le monde, EA Games revient en arrière et reprend la formule des NFSU en gardant les nouveautés de son prédécesseur. On débarque donc en ville avec la ferme intention d'en conquérir tous les territoires, un à un, et au volant d'une voiture. Chaque quartier est sous-divisé en plusieurs courses et elles sont de 3 types : courses classiques (avec circulation), épreuve de drift qui se remportent aux points (sur circuit) et duel dans un canyon (une épreuve originale et assez bien faite). Pour se faire, on a toujours les flics au cul, on gère des équipiers qui nous aident (en empêchant les concurrents de passer par exemple) et on a 3 principaux types de véhicules : muscle, exotique et tuning (le nombre de voitures est d'ailleurs impressionnant, allant de la belle DB9 à la 911, de la Clio V6 à la M3... à noter aussi qu'on peut débloquer une voiture de police et un camion de pompier). Les muscles, ces monstres américains, sont aussi de vraies caisses à savon, les tuning sont des voitures standards remontées et largement plus maniables, et enfin les exotiques sont des voitures de luxe. Les 3 maniements sont très différents (bien que les exotiques et les tunings soient assez proches) et on retrouve bien entendu la personnalisation, chère à la série.


Le Autosculpt
Le jeu est pas mal mais ça saccade en permanence
comme ils l'appellent, est assez sympa en soi car on voit les différentes parties du véhicules "se déformer" en temps réel plutôt que de changer les pièces par d'autres déjà existantes. Ainsi il est possible de créer son propre design, de l'extravagant à l'épuré. Petit bémol quand même, le tuning n'influe absolument pas sur le comportement des véhicules et c'est bien dommage. Car avec des jantes en 320 de large et un spoiler gros comme une aile d'avion, croyez-moi on devrait rester scotcher à la route. Pareillement, Carbon gère une légère déformation du véhicule sans que ça joue sur la conduite. Dans tous les cas les voitures sont faciles à prendre en mains, on a à disposition du nitrous, nos équipiers nous encouragent à faire notre maximum et on a aussi un gadget que j'estime inutile : le supercontrole. Sorte de SlowMo qui ralentit le temps, grâce à lui on peut mieux négocier un virage ou le forcing entre 2 voitures mais l'intérêt est très limité. La partie son profite d'un doublage (intégralement en Français) agréablement synchro, de bons bruitages et d'une plage musicale dans le ton, bien que banale. Enfin le moteur graphique affiche un rendu très lisse ou l'aliasing est pour ainsi dire absent, mais use à outrance de bloom (effet de flou qui accentue les sensations de vitesse). De plus, si on y regarde de plus près, à part des voitures joliment modélisées et aux superbes reflets, les graphismes n'ont rien d'extra-ordinaire. Par contre on pestera contre un framerate inconstant, qui nous gâche un peu le jeu. Un jeu qui n'est pas si rapide que ça et dont le nitrous ne donne qu'à peine plus de pêche.



Need for Speed Carbon Note
est un jeu de courses sympa où la conquête de territoires va vous prendre un moment. Au rang des nouveautés utiles, les épreuves de Canyon sont originales et le "tuning live" est sympa. Après ça reste un NFS de plus, qui offre des vidéos vieillottes et un moteur 3D mal adapté au support. Carbon propose en guest-star la jolie Emmanuelle Vaugier (qu'on a déjà croisé entre autre dans Largo Winch, Charmed, Smallville, Saw IV ou encore Supernatural) mais ça reste accessoire. Et sur la question du comparatif, je lui préfère même le Most Wanted qui est moins copier-coller de NFSU, plus rapide (même si le frame-rate est tout aussi pourri) et dont la ville est ouverte. De toute façon, malgré les qualités de la série et son pilotage agréable, Need for Speed ne rivalise pas avec les jeux de Criteron (Burnout), tant en terme de fun que de réalisation. Donc...



Test réalisé par iiYama

août 2009