Nail'd (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : janvier 2011
Développeur : Techland
Editeur : Deep Silver
Genre : courses

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 4Mo (saves)
Moteur graphique : Chrome Engine 4
Définitions HD : 720p - 1080p
Compatible 3D : non

Difficulté :
Compatible Kinect : non
Multi-joueurs : 12 joueurs online
Prix au lancement : 50€


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Nail'd








Les jeux
Le gameplay n'innove en rien et les lois de la physique semblent avoir été oubliées
de courses sont légion sur les consoles actuelles, mais lorsqu'on parle de quads et de motos, c'est de suite plus rare. Tout le monde se souvient sans doute de PURE, des studios Black Rock ? Et bien dites vous que Nail'd en est le parfait plagiat... sans apporter sa dose de fraicheur ou de nouveauté. 2 bizarreries avant de commencer ce test, d'abord ce jeu porte un nom franchement pourri (original certes, mais pourri puisque "nail" signifie ongle) et ensuite il est d'abord sorti sur PC, au format dématérialisé (disponible sur Steam). Ce titre, avant tout destiné aux consoles, est étrangement sorti avant la date prévue et étant donné sa vocation "consoleuse" on s'étonne de le voir pointer le bout de son guidon 2 mois avant la PS3 et la Xbox 360. Comme quoi, les développeurs n'ont pas du avoir peur du piratage. Nail'd est donc un jeu de courses, qui mélange quads et motos. Il dispose de 14 circuits à pratiquer selon 3 modes : tournoi, hors-piste et multi-joueurs (on peut dors et déjà déplorer qu'il n'y ait de mode 2 joueurs off-line). Le principe est de parcourir des circuits hautement accidentés et bien entendu d'arriver premier. Gagner fait qu'on obtient de nouvelles fringues et de nouvelles pièces, qu'il sera alors possible d'apposer dans le mode garage. Ce mode "tuning" permet en effet de customiser son pilote (garçon ou fille) mais aussi et surtout sa bécane, puisqu'au-delà de l'aspect esthétique, on booste surtout ses compétences. Le bon point du jeu, c'est que les circuits sont tous propices à de sévères gadins, puisqu'il n'est pas rare qu'un train nous arrive droit dessus, qu'un tronc échoue devant nos roues ou qu'on réalise un jump tellement haut qu'il est alors possible d'entrer en collision avec un téléphérique ou une montgolfière. Et c'est un peu là, le premier souci du titre : on peut chuter du pic d'une montagne, et arrivé 500m plus bas sans qu'on se ramasse. Même pas mal ! Que les développeurs aient volontairement arrondis les angles lorsqu'on frotte les bas-côtés, histoire de ne pas se gameler toutes les minutes, c'est bien mais y'a une limite au n'importe quoi ! Plus fort encore, on réalise des bonds absolument titanesques et on ne peut même pas faire de figures... alors qu'il n'y a pas besoin d'être fan pour le savoir : les figures c'est le propre de cette discipline. D'ailleurs la prise en main est immédiate, très Arcade comme on se prête à la dire. On peut tourner son guidon au tout dernier moment il n'y aura pas de problème pour négocier son virage. Encore plus brut de décoffrage qu'un MotorStorm, la conduite ne comporte aucune finesse (on ne freine absolument jamais !), à part bien gérer son boost. En traversant des portes ou des cerceaux enflammées, on remplit sa jauge de nitro, qu'il sera opportun d'envoyer juste avant un saut. Ça permet de prendre un envol stratosphérique et ainsi d'éviter les pièges.


Dernier point
Techniquement, le jeu est assez banal
du gameplay, comme nous allons le voir juste après, la version PS3 est cruellement mauvaise et ça se sent dés que le jeu doit nous replacer sur la piste. Assez rapide sur PC et 360, c'est carrément long sur PS3. Pour accompagner nos pérégrinations dans la boue, le jeu nous sert du bon gros rock US, bien gras comme j'aime. Si on n'entend presque pas les bruitages, au moins on ne peut pas dire que les courses manquent de punch, avec un petit bonus : en plein jeu on presse uniquement une touche pour zapper la piste actuellement jouée. Comme ça au moins, on est sûr de n'écouter que celles qu'on aime, même si la plupart sont bonnes (ou tout du moins en phase avec l'ambiance du jeu). Nail'd fonctionne sous le moteur Chrome Engine 4. Quelqu'un connait les 3 autres ? Et bien sachez que la première version a été développée par Java Technology, que depuis c'est Techland lui-même qui en a la charge et que ses middlewares ont servis à des petits jeux comme les séries Call of Juarez et Sniper. En clair, nous avons à faire à une propulsion qu'on connait déjà mais qui ne fait pas de miracles. C'est pas moche mais c'est truffé de bugs (comme ce concurrent qui m'a littéralement éjecté de la piste juste en me frôlant) et surtout, c'est loin d'être fignolé. Lorsqu'on est en pente et qu'on n'accélère pas, le quad descend mais les roues ne tournent pas. C'est cela oui ! Franchement, moi ce genre de détails ça me dépite. A côté de ça, c'est relativement rapide, les coups de boost ont un bel effet et les décors, s'ils ne sont ni variés ni originaux, restent malgré tout sympas. Par contre, toute l'image est granuleuse et le framerate est assez bas. Si ça passe sur PC et 360, encore une fois la version PS3 a été salement bâclée. Le jeu est flou, le framerate est dans les chaussettes (aux alentours des 15 images/sec grand max), c'est encore plus aliasé... bref c'est simplement dégueulasse !! Si les 2 autres versions ne brillent pas par leurs performances, elles assurent au moins le minimum syndical. A mon avis un patch va très vite venir contourner le problème mais en l'état, les développeurs auraient simplement dû s'abstenir de sortir le jeu ! Oui, ça en est à ce point-là ! Et c'est là qu'on s'aperçoit que certains professionnels ne font pas leur métier correctement. En faisant un simple copier/coller du test PC ou Xbox 360, sans même jeter un œil à la version PS3, certains testeurs omettent ce genre de détails.



Acheter Nail'd Note
n'est au final pas une si mauvaise idée que ça si vous le touchez en occaz' ou en promo (car il est clair que ça ne vaut pas ses 50€ !), car après tout le jeu est marrant (mais privilégiez les versions PC et Xbox 360). Par contre, on déplorera de ne pas avoir de mode 2 joueurs en splitté. Au final, ce n'est pas une déception puisque je n'attendais rien de ce titre, mais bon, quand même... pour un jeu de courses, dont le gameplay se suffit déjà du minimum, c'est un gros manque. Sans parler que la réalisation ne paye pas de mine et que finalement, Nail'd n'a que peu de bons côtés pour attirer l'amateur.



Test réalisé par iiYama

juillet 2011