Mercenaries 2 (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : septembre 2008
Développeur : Pandemic Studios
Editeur : Electronic Arts
Genre : action

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 1Mo (saves)
Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs online
Titre alternatif : Mercenaries 2 : World in Flames (US)
Prix au lancement : 70€
Score des ventes : 2.3 millions (tous supports)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Mercenaries 2

L'Enfer des Favelas



Pandemic Studios
Avec sa gueule de métèque, il me donne pas envi de jouer avec lui
est une petite société pas bien débrouillarde. Elle est en autre derrière le sympathique Destroy All Humans mais la plupart des jeux qu'elle nous offre, ne sortent jamais du cadre moyen. Pourtant avec Mercenaries, ce modeste studio avait frappé fort en proposant un jeu d'action mêlé de GTA-like. Pari réussi malgré quelques bugs, ce jeu PS2 et Xbox avait marqué les mémoires. Avec Mercenaries 2, Pandemic s'est mis en tête de faire mieux, plus grand, plus fort, plus beau. Plus beau qu'un jeu PS2, ce n'est pas difficile mais encore faut-il que ce soit intéressant. On reprend donc la formule, on l'adapte aux machines actuelles et c'est reparti pour un tour. C'est un peu ça mais derrière, la réalisation est catastrophique. Alors commençons par le début : le gameplay. On choisit son personnage et en tant que mercenaire, on doit accomplir des missions, évidemment pour l'argent (cet argent sert ensuite à acheter notamment de nouvelles armes). On aura aussi la possibilité de récupérer les armes laissées à terre, étant donné qu'on ne peut en porter que 2 en même temps. Le premier problème c'est la gueule de nos anti-héros : la fille est moche et celui qu'on voit partout, Mattias Nilson, celui-là même qui orne la pochette, est vraiment vilain ! Sans charisme et laid comme un poux, difficile dans ces conditions de s'identifier au personnage. En tant que plagieur de GTA, on pourra voguer sur des cartes assez grandes, en réalisant les missions comme bon nous semble. Cette liberté est géniale mais subit le poids de plusieurs contraintes. Tout d'abord si grandes soient-elles, les villes tournent généralement en rond et dés qu'on veut s'échapper "on sort de la couverture satellite" et le contrat est rompu (comprenez que c'est le game-over). En contre partie, on pourra utiliser toutes les armes fixes et piloter n'importe quel véhicule à portée de mains : tank, jeep, voiture classique et même moto. Sympa, surtout pour traverser les grandes étendues. Mais là aussi, de gros problèmes interviennent. En effet, à la façon d'Halo, on ne peut pas commander la tourelle de défense et conduire. Pour ça il faut un coéquipier, généralement aveugle puisqu'il ne verra presque jamais ses ennemis.


Pourquoi ne pas avoir
C'est pas super beau mais pour le genre, ça suffira
fait une commande hybride comme dans Crysis, où on conduit sa bagnole en sulfatant les ennemis ? Question de réalisme me direz-vous à raison. Certes... Mais sur l'épineuse question du réalisme, il y a de quoi rire (ou pleurer selon le point de vue). En effet une moto qui arrache un poteau, une voiture complètement explosée qui roule encore ou le fait pouvoir descendre une pente à pic sans sourciller, ça ne dérange personne. Plus fort encore, si on tire sur un passant (j'ai jamais dit que j'étais quelqu'un de bien), ce dernier se couchera et 20 secondes après, il se relèvera comme si de rien n'était. C'est débile ! L'irréalisme du jeu vidéo atteint ici des sommets inexplorés. Et la jouabilité est aussi source de quelques critiques. La maniabilité n'est pas ce qu'il y a de plus précis, on a fait plus pratique que presser L3 pour courir et la caméra fera souvent n'importe quoi. On peut la recaler manuellement mais ça reste chiant. Et il faudra aussi faire avec une pléthore de bugs visuels et sonores. Si la grande force du jeu est de pouvoir tout faire péter, notamment grâce à une physique bien gérée, l'IA est déplorable : soit vos ennemis vous calculent sans même être dans leur champ de vision (ça c'est fort) soit on passe à côté d'eux et ils ne nous voient pas ! Et ce n'est pas fini. La synchro labiale est minable (inexistante je dirai même), le doublage est effroyable, et certaines musiques sont inadaptées. Exemple, lorsqu'on se fait tirer dessus, on aura un track assez mouvementé qui aura pour but d'entraîner le joueur, sauf qu'elle ressemble à s'y méprendre à du Star Wars. Elle devient donc vite gonflante et n'a en plus, rien à voir ! Heureusement d'autres s'en sortent mieux. Pour revenir aux voix, certaines sont si basses qu'on ne les comprend pas et pour les bruitages pareil, certains sont bons (nos armes) et d'autres sont horribles (les motos font un bruit d'aspirateur). Enfin les graphismes ne sont pas exceptionnels, loin de là. Généralement ça reste joli si on reste loin mais de près les textures sont pauvres, les décors sont vides et les animations sont peu fluides.



Généralement, Note
je vote "pour" lorsqu'on a jeu qui tente de se la jouer GTA en y mettant plus d'action, mais je vote "contre" lorsqu'on nous livre une réalisation à coucher dehors, truffé de bugs en tout genre, qui manque de finesse et de réalisme. Notre console préférée est capable de bien mieux que ça et pour 70€, autant s'acheter GTA IV. Là au moins, vous en aurez pour notre argent...



Test réalisé par iiYama

septembre 2008