Lode Runner (X360)

 






 


Note générale


Sortie du jeu : avril 2009
Développeur : Tozai Games
Genre : action / plate-formes

Support : en téléchargement sur XLA
Version testée : Française
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 74Mo (install)
Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Compatible Kinect : non
Multi-joueurs : 4 joueurs
Prix au lancement : 10€ (800pts)


Lode Runner (en version originale ou remake) est disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Lode Runner









Lode Runner
En 25 ans, le gameplay n'a jamais évolué, contrairement aux graphismes. Mais ça ne suffit plus de nos jours...
est un très vieux jeu et pour cause, en 2009 il a fêté ses 25 ans. Sorti du talentueux esprit de Douglas E. Smith, il a d'abord vu le jour en 1983 sur des machines modestes comme l'Atari 8-bits, le MSX, l'Apple II, l'Amstrad CPC ou le C64. Mais fort de son grand succès, il a ensuite été adapté sur Arcade (sur le système M-62 d'Irem) puis sur Famicom (la NES Japonaise). Petite anecdote au passage, Lode Runner est le tout premier jeu tiers à avoir vu le jour sur cette console. Suivant son chemin, évoluant au fil du temps, il a aussi été le premier jeu typé "home game" à faire la transposition d'une version PC vers l'Arcade. On retrouve enfin notre bonhomme sur des machines plus performantes et contemporaines comme la Super Nintendo, la PC-Engine, la N64 (dans sa première version 3D), la PS2, la GameCube... en suivant bien sûr, le fil de l'évolution. Dernière version en date, cette édition XLA qui fête ses nombreuses bougies, nous revient avec un concept inchangé et des graphismes dignes de son support. Le principe est assez simple : le Lode Runner ne peut pas sauter, les niveaux sont emplis d'échelles et de lianes pour qu'il puisse atteindre certaines plate-formes et son but est de récolter tout l'or du tableau. Seul hic : il n'est pas seul, des ennemis le poursuivent (ils sont idiots mais lorsqu'ils sont plusieurs ça devient vite corsé) et ils récoltent aussi de l'or. Seul moyen pour s'en débarrasser et piquer leur or : leur tendre des pièges. Notre personnage est donc équipé d'une sorte de pistolet laser qui peut faire disparaître certains blocs (généralement de pierre), ce qui permet aussi de se frayer un chemin. Mais pour rendre le tout plus piquant, on ne peut tirer qu'en diagonale bas-gauche ou droite (c'est débile, peu réaliste mais c'est le concept originel imaginé par Smith) et les blocs se régénèrent. Le jeu devient vite difficile, notamment parce qu'on n'a pas de vie et qu'à chaque fois qu'on se fait avoir, on recommence tout. Chaque tableau doit donc se terminer d'une traite. Côté réalisation, si la jouabilité est toujours en 2D, les graphismes ont pris un coup de frais avec de sympathiques décors en 3D. D'accord ça manque un peu d'inspiration mais c'est tout de même mieux que sur NES. Idem pour le son : la qualité a été revue à la hausse, avec des bruitages efficaces et des musiques qui reprennent de vieux airs sous des sonorités un peu cheap. Un régal.



Le seul défaut Note
de ce Lode Runner, c'est son concept. Il faut bien évidemment adhérer à ses contraintes, ses limitations imposées et il faut avouer que le jeu peut devenir lassant à la longue. Si vous êtes un fan de la série ou que vous accrochez à ce gameplay vieux de 25 ans, alors cette édition est faite pour vous. Les développeurs ont en plus pensé aux newbies qui ne connaissent pas le jeu d'origine en leur proposant un sympathique didacticiel. L'aventure se compose de 220 tableaux (c'est énorme !) et si jamais vous vous sentez l'âme d'un créateur, il y a même un éditeur de niveaux. Autant dire que pour les 10€ que coûte le jeu, on en a pour notre pognon. Ceci dit, moi de mon côté je trouve que ça vieillit mal, le gameplay aurait dû s'affranchir de ses limites car très vite, je trouve le jeu gonflant. Mon conseil est donc d'essayer la démo avant tout achat...



Test réalisé par iiYama

avril 2009