Les Experts Premeditation (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : octobre 2009
Développeur : Telltale Games
Editeur : Ubisoft
Genre : Enquete - Point & click

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Abréviation : CSI : Deadly Intent
Titre alternatif : Crime Scene Investigation : Deadly Intent (US)
Prix au lancement : 50€


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Les Experts

Préméditation



Ça fait un moment
Vous avez vu la gueule de la réalisation ?! On en attend plus d'un jeu HD en 2009... De plus le jeu n'a qu'un intérêt limité tant c'est mou, mou, mais mou !
déjà qu’on bouffe de l’expert à toutes les sauces, à tel point que les Français s’y sont mis, dans une version… franchement minable il faut le dire (de toute façon les séries françaises ne volent pas bien haut en général, touchant uniquement un public de 3e âge gavé au Derrick et qui fait fi de la médiocrité de nos acteurs nationaux). On a donc les Experts Manhattan, les Experts Miami et même des crossovers tels que FBI Portés Disparus ou Cold Case. N’empêche que le premier à avoir ouvert le bal se nomme « Les Experts tout court » (CSI: Crime Scene Investigation aux Etats-Unis) ou CSI Les Experts. Par abus de langage, on peut même les nommer Les Experts Las Vegas, l’action se déroulant dans la ville du vice. Cette série télévisée est née en 2000 mais sa première adaptation vidéo-ludique date de 2003. 6 ans et quelques autres daubes plus tard, Ubisoft a encore une fois édité un jeu qui ravira (peut-être) les fans de la série. Perso, si j’aime bien regarder un épisode de temps en temps (surtout Manhattan car j’aime beaucoup Gary Sinise), je ne suis pas un fan inconditionnel de ce type de programmes TV car finalement, peu de choses changent d’un épisode à l’autre et je dirai même, d’une série à l’autre. Les Experts Préméditation nous place donc dans la peau d’un expert digne de ce nom, qui devra résoudre 5 enquêtes. Des enquêtes assez faciles et vite conclues puisque le jeu ne demande aucune action particulière, juste un peu de patience et un bon coup d’œil par moment. Tentant de reprendre les codes qui font le succès de la série, il faudra en premier lieu trouver des indices, puis interroger les suspects, passer à la morgue voir ce qu’en pense le légiste, étudier les preuves et finalement trouver le tueur. Le gameplay, type point & click, est assez en phase avec la série et le jeu ne propose que des petits puzzles pour faire genre "je cherche des preuves". Le souci c’est que tout ça est mou, mais mou que vous allez en bailler d’ennui ! Les 5 enquêtes sont en plus très banales et n’amènent à aucune réelle surprise. Pour couronner le tout, le pad de la Xbox 360 est mal adapté au genre. Le curseur est trop rapide, trop sensible et le pointage est très imprécis. Mais il y a pire puisque techniquement, le jeu est à la ramasse. On croirait voir un jeu PS2 à peine amélioré tant les graphismes font peine à voir avec des décors vides, le plus souvent moches et des modélisations hideuses (à titre d'exemple, l’excellent Laurence Fishburne est à peine reconnaissable). En plus d’être visuellement repoussant, le moteur 3D se permet également d’être saccadé. Quelle insolence. Enfin derniers détails, si les musiques sont souvent soporifiques mais vont finalement assez bien avec le rythme du jeu, je regrette vraiment que le titre de Telltale Games ne soit pas doublé en Français. Visant un public de casual et de fans avant tout, c’est un manque difficile à avaler d’autant plus que les protagonistes parlent vite et que le plus souvent on n’a pas le temps de lire le sous-titre en entier qu’il est déjà passé à autre chose. Pénible.



Les Experts : Préméditation Note
est un tout petit jeu, vite fini, vite gonflant aussi, à la réalisation indigne de son support et au gameplay peu divertissant. Cette itération plaira peut-être à la ménagère grande fan de la série TV et en manque d’épisodes frais, mais les joueurs, les vrais, ceux qui s’éclatent sur Gears of War ou Call of Duty 4, iront sûrement chercher leur bonheur ailleurs.



Test réalisé par iiYama

mars 2010