Forza Motorsport 2 (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : juin 2007
Développeur : Turn 10
Editeur : Microsoft Games
Genre : courses

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Définition HD : 720p
Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs en local / jusqu'à 8 joueurs en Link / jusqu'à 8 joueurs online
Abréviations : FM2 / Forza 2
Prix au lancement : 65€
Score des ventes : 4 Millions



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Forza Motorsport 2









J'ai toujours
La réalisation est éclatante
préféré les jeux de courses Arcade à la Ridge Racer ou à la Burnout, car la conduite s'axe essentiellement sur le fun et l'adrénaline, en faisant fi de tout réalisme. En tant que pro-Arcade, je suis donc prou-simulation, trouvant l'exercice trop exigeant niveau conduite, et certains jeux à trop vouloir faire "simu" offrent des réactions parfois bizarres aux voitures. Et c'est encore un peu le cas avec Forza 2 puisqu'une voiture de courses passera difficilement un virage à plus de 100km/h. A 300.000€ la calèche, ça me ferait mal que ça tienne aussi mal la route. Bref passons. Véritable surprise, en mai 2005, le studio Turn 10 (qui appartient à Microsoft) sort Forza Motorsport, une simu qui aura fait les beaux jours des amateurs de ce type de courses. A l'image d'un Polyphony Digital appartenant à Sony, Turn 10 aura pris tout son temps pour sortir sa suite, faisant de Forza 2 un jeu aussi attendu que le GT5 de la PS3. Après une jolie intro qui donne bien envi, où les carrosseries s'admirent comme le corps somptueux d'une belle femme, on aura à disposition 10 catégories de voitures. De la classe D à A se regroupe les voitures de base jusqu'aux sportives de série comme la Nissan Fairlady Z, la Subaru Legacy B4, la Ford Mustang GT ou encore la BMW M3. Dans les classes S et U on retrouve les sportives haut de gamme comme la Lamborghini Gallardo, la Porsche 911T, la Ferrari F430 ou encore la Dodge Viper. C'est d'ailleurs un vrai plaisir d'avoir ce type de bolides sous les doigts, qui allient sportivité et design. Enfin les catégories R4 à R1 reprennent les voitures de courses typées pour Le Mans, les R1 étant bien souvent des prototypes (Forza 2 est d'ailleurs le premier jeu à proposer le proto Peugeot 908 HDI FAP en téléchargement sur Xbox Live). Regroupant pas moins de 306 véhicules à éprouver sur 12 circuits (8 circuits réels et 4 imaginaires avec au total 47 configurations différentes), Forza 2 ne manque pas de contenu, d'autant qu'on peut apprécier son jeu à 2 en local et jusqu'à 8 en ligne. Et histoire de faire plaisir, Turn 10 propose avec tout ça un peu de personnalisation de son véhicule. Ce "tuning-lite" va du simple changement de couleur de la carrosserie au remplacement d'éléments complets.


Evidemment pour chaque
Une simu plus fun que d'habitude ? Merci les options :)
voiture on dispose de ses performances (vitesse, accélération, freinage, grip et rareté), et plus une classe est élevée, plus ça va vite. Essayant de s'ouvrir aux "quilles de la simulation" (comme moi ^^) Forza 2 propose d'activer ou non certaines fonctions, ainsi que de disposer d'une "suggestion de trajectoire" visant à nous aider à ne pas finir dans le décor. Et il est vrai que dés qu'on active l'ABS, l'ESP et le TCS, le jeu devient vite plus Arcade, ce qui n'est pas pour me déplaire. Par contre, si on désactive tout, la prise en mains devient très exigeante, plus simulation (d'ailleurs la télémétrie est extrêmement poussée), le jeu faisant quelque peu le grand écart entre les 2 modes. Attention toutefois, même avec les options activées on reste loin d'un Need For Speed, les écarts étant assez sévèrement punis. A ce propos, si je suis le premier à reconnaître un certain charme à ce Forza 2, je suis par contre déçu de voir que l'herbe (oui le simple gazon) nous freine autant. Que le sable fasse ça, c'est normal, c'est réaliste mais la pelouse n'a à mon sens, jamais causé un tel freinage. Petite nouveauté supplémentaire, le jeu gère une véritable dégradation de la voiture suite aux accidents, et d'un tour à l'autre on retrouve les morceaux qui sont tombés. 4 vues sont disponibles, avec l'absence remarquée d'une "vue tableau de bord" (ceci dit, les berlines profitent tout de même d'un rétroviseur, absent des série R), et on remarquera avec quelle force l'IA est imbécile. En effet il suffit de ne pas partir de la grille de départ, pour voir celui qui nous talonne essayer désespérément de nous pousser plutôt que nous contourner. Voilà aussi pourquoi le moindre choc est tant pénalisé, sans doute pour qu'on ne s'aperçoive pas qu'on affronte de véritables idiots, des robots dociles qui parcourent les circuits tout bien comme on leur a appris et qui ne savent absolument pas prendre de décision lorsqu'elles s'imposent. Graphiquement, on observera de véritables spectateurs en 3D, qui bougent en plus, une distance d'affichage impressionnante, des modèles vraiment magnifiques où la carrosserie reflète de véritables éléments du décor et un framerate imperturbable. Mais s'il est déjà très beau, pas mal varié, et qu'on ne pourra même pas regretter la présence d'aliasing tant celui-ci se fait discret, au fond Forza 2 n'est juste "que" beau. Dernier point, les bruits moteur sont exceptionnels de réalisme mais on regrettera qu'en pleine course on ait aucune musique. C'est dommage car lors de l'affichage des menus, elle s'avère excellente.



15/20 vous allez Note
me traiter de fou… peut-être mais j'assume. En fait il faut bien comprendre que cette note est donnée par un gars qui aime les jeux de courses mais pas les simulations. Alors à bien y regarder, vu de mes yeux c'est pas si mal non ? Et ça prouve bien qu'avec Forza Motorsport 2, il existe aussi des simu amusantes. La preuve, j'en ai trouvé une ! Avec ses jolis graphismes, ses 300 véhicules, ses 47 tracés et ses multiples modes jeux (en local, en ligne, en link... d'ailleurs, qui joue en link sur cette console ?) le contenu répond présent. Cependant la vraie force de ce Forza 2, c'est bien les sensations de conduite et pour ça, le titre de Turn 10 ne déçoit pas.



Test réalisé par iiYama

novembre 2009 (mise à jour : janvier 2016)