Fatal Inertia (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : septembre 2007
Développeur : Koei
Editeur : Koei
Genre : couses

Support : 1 DVD
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs en splitté ou en link, jusqu'à 8 joueurs online
Prix au lancement : 60€


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Fatal Inertia








S'il y a bien
Le gameplay n'est pas mauvais... malheureusement c'est un peu injouable
quelque chose à ne pas faire dans le monde des jeux vidéo, c'est bien de tester une version antérieure après avoir toucher à une version plus récente. Testé en juin 2008, Fatal Inertia EX est la version remasterisée du jeu dont on parle en ce moment. Le jeu ne m'avait pas laissé une super impression mais il était suffisamment sympa pour qu'on s'y intéresse. Car Fatal Inertia fut parmi les premiers titres à être dévoilé sur PS3 en 2005 mais après nombre de retards, il a fini par d'abord sortir sur Xbox 360 en septembre 2007, en version boite. Et c'est justement la première critique du jeu : le vendre à 60€, c'est un peu du vol ! Jeu de courses à la croisée de F-Zero et de WipEout, Fatal Inertia innove peu. Dans la peau d'une belle pilote qui ne sera pas sans rappeler Samus Aran, on concourt pour la ligue Phoenix Motors à bord d'un tout nouveau prototype d'engin -glissant- au raz du sol. Et arrive sans attendre la 2e grosse critique du jeu : la jouabilité est très imprécise. Certes on a de bonnes sensations, largement inspirées du titre de Studio Liverpool, mais en plus d'une prise en mains franchement moyenne, certains obstacles nous stoppent net, ce qui rend les niveaux assez pénibles. Il s'en retrouve donc sensiblement plus difficile que sur PS3, notamment parce que les erreurs de jeunesse ont pas été corrigées. Ici il perd donc très vite toute sympathie de la part du joueur. Si je compare ce jeu à WipEout, c'est aussi pour son armement. Riche de quelques trouvailles comme les aimants ou les brouillages électro-magnétiques, la course peut être remportée par son agressivité et pas seulement grâce ses aptitudes au pilotage. Belle nouveauté, on lance ses items avec les gâchettes, soit en avant, soit en arrière. Ainsi on peut piéger un adversaire qui est juste devant, ou celui qui nous talonne. Hormis des items classiques comme le bouclier, il y a aussi quelques bonus plus originaux comme le missile qui est soit capable de descendre en ennemi devant, soit nous servir de boost si on l'utilise à l'arrière. Il y a l'item qui ralentie le temps (mais on ne perd pas de vitesse donc on rattrape ses concurrents) ou encore le filin, qui permet de littéralement accrocher le véhicule adverse via un câble, avec la possibilité de jeter l'accroche dans le décor. Autant dire qu'avec ça, il perdra plusieurs places et presque toute son avance.


Plus proche
La réalisation n'est pas mauvaise mais le framerate est trop bas
de F-Zero cette fois, les gâchettes permettent aussi de "strafer" à gauche et à droite, ce qui nous permet de mieux négocier les virages à grande vitesse. En parlant de vitesse, le jeu n'est pas très rapide et il se permet en prime d'offrir un framerate assez bas. Non ça ne saccade pas mais le moteur graphique semble tourner à 15 images/seconde tout au plus. Sur une belle TV Haute-Définition 100hz, ça se voit ! Les tracés sont assez originaux mais peu palpitants. Bien souvent c'est le même circuit ayant des parcelles ouvertes ou des redirections de parcours, dans lesquels il faudra obligatoirement traverser des checkpoints (à part ça, les niveaux sont souvent ouverts). A noter aussi que le type de course "à véhicules en suspension" se prête assez mal aux terrains accidentés. Mauvaise pioche pour Koei qui aurait dû préférer des pistes plus planes tout en offrant plus d'émotions. Comme je le disais, le jeu n'est pas rapide et ça manquera de sensations, même si les dénivelés sont nombreux. Cependant, une fois qu'on a goûté à WipEout Fusion ou à Nitro Stunt Racing, on trouve Fatal Inertia très prévisible. On dispose de 4 vues : 2 extérieures, une de capot et une de cockpit déblocable. Jouable à plusieurs, offline comme online, on dispose de plusieurs types de courses (bataille à l'aimant, course pure, combat...), sous plusieurs conditions climatiques. Poussé par un Unreal Engine III devenu incontournable ces dernières années, je ne savais pas le moteur d'Epic si polyvalent. Passant du FPS à la course, il sait décidemment tout faire. Graphiquement le jeu est plutôt joli, les textures sont travaillées mais comme je l’ai déjà dit, le framerate est désagréable et on subit quelques popups de textures assez dérangeants. Enfin, la partie sonore nous livre des bruitages qui font le boulot comme on dit et des musiques Electro qui vont certes dans le sens du jeu, mais dont la qualité n'est que moyenne.



Fatal Inertia Note
n'est pas un mauvais jeu, mais il est beaucoup trop cher pour ce qu'il offre, la jouabilité est à revoir et les tracés sont limite ennuyeux, en plus de nous scotcher net au moindre obstacle. Hormis le système d'armement qui s'avère original et efficace, le titre de Koei est finalement assez banal et convenu. Et malheureusement pour lui, même sans ses bugs et sa jouabilité à parfaire, il lui manquerait encore un petit je-ne-sais-quoi pour le rendre accrocheur. Au final nous sommes en présence d'un petit jeu, à l'image de son petit développeur.



Test réalisé par iiYama

décembre 2009