Earthworm Jim HD (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : juin 2010
Adaptation : Gameloft
Editeur : Gameloft
Genre : action / plate-formes

Support : en téléchargement sur le Xbox Live
Version testée : Euro
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 4 en coop
Abréviation : EWJ
Prix au lancement : 800pts (10€)


La version classique d'Earthworm Jim est disponible sur :





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Earthworm Jim HD








Grand
Les graphismes, remaniés en HD, sont vraiment superbes ! Bon point aussi pour le mode easy et le contenu additionnel
succès de la Mega Drive et de la nouvelle boite de David Perry (Shiny Entertainment), Earthworm Jim est le plus déjanté et sans doute le meilleur de leurs jeux (personne ne veut revenir sur le fiasco des adaptations de Matrix ?). Nous sommes alors en 1994 et Earthworm Jim est l'un des gros carton sur consoles 16-bits. 16 ans plus tard et après moult adaptations (PSX, GB, SNES, Wiiware, etc...) c'est Gameloft (spécialiste des jeux sur mobiles) qui en a récupéré les droits, et au lieu de nous livrer une adaptation facile avec un grossier rendu HD tout baveux ou au contraire tout pixellisé, ils ont décidés de nous offrir la version ultime de ce hit d'antan. Petit rafraichissement de mémoire : Jim est un simple lombric qui se ballade, lorsqu'un corbeau tente de le bouffer. Pendant ce temps, Psy-Crow attaque le Major Mucus qui laisse alors tombé sur Jim une combinaison très spéciale. Notre héros se retrouve transformé et part délivrer la Princesse des griffes de sa sœur, la méchante Reine. Bon point, Gameloft qui nous a pondu une gentillette introduction, qui nous explique tout ça, à base d'images fixes et fendardes (les bouilles de Jim aidant bien :). Oui, mais pas complètement. Une fois que Jim fut transfiguré, une simple phrase nous dit d'aller sauver la Princesse alors que finalement Jim n'a aucune raison de le faire puisqu'il ne la connait pas. Finalement l'intro ne démontre que la "transformation de Jim" et occulte tout le reste. C'est un peu dommage : le début était fait, pourquoi Gameloft n'est-il pas allé jusqu'au bout des choses ? Bien sûr on retrouve l'exacte jouabilité et l'exact gameplay du jeu de 1994. Cette version vise à actualiser le titre, non à le modifier profondément. Ainsi on pourra trouver le gameplay absolument génial et complètement barré, gonflé à bloc par un humour bien senti et à côté de ça, difficile de ne pas pester de temps en temps contre une jouabilité pas toujours évidente.




Equipé d'un flingue
Earthworm Jim n'a pas pris une ride en 16 ans ! L'humour et le génie de ses créateurs font encore recette
à plasma, Jim peut dézinguer tout ce qui bouge et se servir de son propre corps comme d'un fouet. Son élasticité naturelle lui permet également de se suspendre, de planer en faisant l'hélicoptère ou de jouer les Simon Belmont en s'accrochant à des points d'ancrage. Conscient qu'Earthworm Jim était l'un des jeux les plus difficiles de l'époque (au moins autant que Rocket Knight), les développeurs nous proposent plusieurs niveaux de difficulté. Et il est vrai que le mode "easy" rogne bien les angles puisqu'on a plus de points de revitalisation (en mourant, certains ennemis nous en donnent aussi) et donc, on meurt moins souvent. Ce n'est pas un mal car la génération actuelle de joueurs n'aurait (sans doute) pas supporté la difficulté totalement hardcore du titre originel. Cerise sur le gâteau, on nous propose également un mode multi où 4 joueurs doivent coopérer pour franchir des niveaux originaux. En parlant de niveaux, le jeu dispose également de 3 levels bonus, qui s'ajoutent à l'exacte aventure de l'époque. Ainsi les férus d'oldies seront comblés d'avoir une adaptation digne de ce nom. Et ce travail si méritant, officie également au niveau de la réalisation. Souvenez-vous, Earthworm Jim était le maitre-étalon d'une Mega Drive en fin de vie, sans doute l'un de ses plus beaux jeux. 16 ans plus tard, Gameloft nous livre une véritable refonte graphique, qui sied bien mieux à nos écrans HD. Ils ont quand même gardés le design du titre mais ont complètement redessinés les décors et les ennemis. Un véritable travail de restauration comme on peut le voir pour les toiles de maitres. Avec ça, ils ont eu l'intelligence de réactualiser l'animation. On se souvient encore de Super Street Fighter II Turbo HD Remix, où les graphismes étaient superbes mais complètement gâchés par des animations dépassées. Ici ce n'est pas le cas et on retrouve un Jim (comme tous les autres protagonistes d'ailleurs) superbement animé. Le résultat est donc à la hauteur des attentes actuelles. Enfin le son s'est vu agrémenté de pas mal de voix digits (assez délire, elles aussi) et on retrouve non sans plaisir les bruitages si spécifiques du jeu. Quant à la remasterisation des musiques, elle donne un résultat tout à fait dans le ton. Réorchestrées, remixées pour certaines, difficile de ne pas retrouver le charme de ce titre qui aura marqué les esprits.



Earthworm Jim HD Note
est l'exemple type de "ce qu'il faut faire" lorsqu'on veut rééditer un vieux jeu sur nos consoles récentes. Je dis ça en connaissance de cause car il y a les adaptations revues en HD mais sans contenu additionnel (Raystorm HD), il y a les adaptations mal développées (Super Street Fighter II Turbo HD remix) et enfin il y a les pires, ces jeux à la conversion bâclée où pour mieux passer sur nos écrans les développeurs lissent les graphismes avec un filtre pour un résultat sobrement dégueulasse (Final Fight : Double Impact). A côté de ces développements axés uniquement sur le marketing et le désir de vider un peu plus les poches des nostalgiques, il y a des productions nettement plus ambitieuses qui remettent vraiment au gout du jour les mythes de notre belle passion comme Serious Sam HD, R-TYPE Dimensions ou WipEout HD. Eathworm Jim est de cette trempe-là, de ces jeux qui ne se foutent pas de la gueule des joueurs. Ainsi je vous conseille vivement l'acquisition de cette superbe version et pour répondre à une question que les fans se posent sans doute : non, Earthworm Jim n'a pris une ride ! Alors foncez, vous ne serez pas déçu(e).



Test réalisé par iiYama

avril 2010