Crackdown 2 (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : juillet 2010
Développeur : Ruffian Games
Editeur : Microsoft Games
Genre : action

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR
Espace disque nécessaire : 1Mo (saves)
Définitions HD : 720p - 1080p
Compatible 3D : non

Difficulté :
Compatible Kinect : non
Multi-joueurs : 4 en coop' - jusqu'à 16 en multi
Titre alternatif : Crack Down 2
Prix au lancement : 60€
Score des ventes : 1.1 Million



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Crackdown 2









Nouvelle licence
Dommage, le scénario se résume à 3 fois rien et les missions sont si redondantes...
sortie sur Xbox 360 en 2007, Microsoft resigne pour un deuxième opus mais change de développeur, passant de Realtime Worlds à Ruffian Games (qui est leur premier jeu et certainement leur dernier vu les critiques sanglantes des journalistes). C'est après 3 ans que sort cette suite tant attendue, car malgré la répétitivité du premier opus, il donnait un sentiment de puissance et de liberté plutôt satisfaisant. Avec le test de ce second opus on va voir ce que ça donne aujourd'hui. Et si on resituait le jeu ? Crackdown 2 est sorti en 2010, c'est un GTA-Like barré (on verra pourquoi) mais aussi mature. Incarnez un agent de l'Agence (oh tiens comme c'est pas ordinaire), mais qui dit agent dit homme modifié (oh tiens comme c'est pas ordinaire), qui dit homme modifié dit capacités spéciales (oh tiens comme c'est pas ordinaire), mais on verra cela plus tard (dans la partie gameplay). L'agent que vous êtes devra défendre sa ville du groupe terroriste nommé "La Cellule". Votre ville a peur et vous êtes là pour ça ! Pour rajouter un peu de piquant et comme 2010 a été "l'année des zombies" (entre l'extension zombie de Red Dead, celle de Borderlands, le mode zombie de Black Ops, etc...), pourquoi Ruffian Games se priverait de zombie tellement à la mode dans les jeux de ces dernières années ? En effet, la nuit Pacific Rift (notre ville de prédilection) se transformera en Racoon City (si si je vous jure !) ce qui permettra de varier le gameplay et les missions à faire (on y arrive très rapidement car c'est le plus intéressant). Les bases sont posées et dites-vous que le scénario n'avancera pas plus, vous êtes mis dans un contexte et basta, le scénario disparait. Fatalement ça a des retombées sur la redondance du jeu, car l'on fera tout le temps la même chose sans y voir un quelconque but ! Certainement pour des raisons de couts (ou de non maitrise du moteur graphique), les développeurs ont optés pour un style graphique quelque peu tiré du cel-shading qui, soyons franc, hormis les Zelda (ayant une vraie pâte artistique) est plus fait pour pallier aux soucis d'un moteur faiblard, et c'est le cas ici très certainement au vu de la taille grandissimes de la map. L'inconvénient c'est qu'en plus de n'être pas très beau, la ville a 4 ou 5 zones mais tout ce ressemble. Il y a des petites variantes mais tout, absolument tout (vous serez tout sur le zizi :) est semblable est c'est dérangeant au bout d'un certain temps car l'impression de liberté n'existe plus vraiment !


Niveau gameplay,
C'est fun car on se sent puissant et libre de faire ce qu'on veut !
c'est là que le jeu marque clairement des points, car prenez l'un des héros de Crysis et transposez-le dans un GTA-Like et vous obtenez clairement Crackdown 2 : tout est fait pour que vous vous sentiez incroyablement puissant ! Détaillons tout ça. L'Agilité: en récupérant des orbes (500 si j'ai bon souvenir) d'agilité vous pourrez donc comme son nom l'indique, faire des bons gigantesques, comme le fait de sauter d'un immeuble à l'autre, descendre du toit d'un building sans trop prendre de dégâts, un peu à la façon d'un Hulk et c'est de là que provient le premier sentiment de puissance. Corps à Corps : plus vous vous acharnerez sur vos ennemis au corps à corps, plus celle-ci augmentera et donc plus besoin de répéter ses coups pour tuer un ennemi Freaks. Par conséquent un coup suffira et l'on continue dans la surenchère de puissance. Gunfight : sans faire particulièrement d'XP, on s'en rapproche puisque des tirs à la tête feront plus vite monter votre jauge de Gunfight ce qui rendra plus puissant vos tirs et ce, peu importe l'arme. Conduite : choper les orbes fuyardes vous permettra de débloquer voitures et autres véhicules ! Rajoutez à cela le fait d'avoir du choix dans les armes et des véhicules (qu'ils soient civils, de la résistance ou de la cellule), il est clair qu'il y a de quoi faire et les objectifs sont nombreux. Je pense qu'il faut tabler sur un minima de 15h pour terminer l'aventure, c'est bien en soi car à l'heure actuelle où tout est online et les solos maigrissent à vu d'oeil, vous aurez de quoi faire. Tien en parlant de online sachez que tout est faisable en multi (coop' online), jusqu'à 4 par partie, ce qui rendra forcement le jeu plus fun mais aussi plus simple et plus court car les zones seront bien plus facile à récupérer. Côté son, comme tout un GTA-like, le principal de la BO se trouve dans les radios que vous écoutez dans les voitures, et comme dans un GTA, on trouve vraiment de tout : Rock, Reggae, Rap, Pop et même du Dubstep. La VF est bien mais sans plus, rien d'extra ou de marquant cependant on peut noter l'effort d'avoir fait le jeu entièrement en français. On regrettera par contre l'abus de phrases sans arrêt identiques, et votre supérieur deviendra vite énervant de ce fait !



Crackdown 2 Note
m'a emballé dès le début : les upgrades, la grandeur de la ville, la liberté dès le départ, un jeu simple au premier abord mais complet et fun et puis au bout de 6/7 heures de jeu, on déchante puisque on a déjà fait le tour de l'ensemble. Les objectifs sont nombreux et variés au départ mais on se rend très (trop) vite compte que se sont les même, sans arrêt, et qu'on va les bouffer pendant la quinzaine d'heures de jeu, ce qui rend ce second opus tout de suite moins sympa. Après il y a le plaisir de se balader, de sauter partout et de tirer sur tout ce qui bouge mais je dois avouer que c'est pas mon kiff du tout. Et puis malgré le fun indéniable de ce Crackdown 2, la redondance est trop présente pour en faire un bon titre, sans parler que la scénarisation se limite à 3 fois rien. Je rajouterai pour finir que ceux ayant fait le premier Crackdown doivent passer leur chemin car ils seront déçus et pour ceux ne l'ayant pas connu, sachez qu'entre 2 grosse productions il peut s'avérer sympa si on le joue en coop' et qu'on le paye pas cher (10/15€ maximum).



Les -

  • La redondance des environnements
  • La redondance des missions
  • Des répliques énervantes
  • L'absence d'histoire
  • Les +

  • La sensation de puissance au fur et à mesure des upgrades
  • C'est fun et c'est open-world !
  • Une bonne durée de vie
  • La version française

  • Test réalisé par Okami73

    Lire l'article original sur son blog
    mars 2012