Comic Jumper (X360)

 






 


Note générale


Sortie du jeu : octobre 2010
Développeur : Twisted Pixel Games
Genre : action

Support : en téléchargement sur XLA
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 2Go (install)
Définition HD : 720p
Compatible 3D : non
Difficulté :
Compatible Kinect : non
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 1200pts (15€)



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Comic Jumper

The Adventures of Captain Smiley


Tout le monde se
Original et fun, Comic Jumper ne m'a pas accroché tant que ça. Allez savoir pourquoi...
souvient sans doute du très bon (bien qu'un peu lassant) 'Splosion Man ? Développé par Twisted Pixel, il a remporté un franc succès depuis sa sortie en juillet 2009. Un peu plus d'un an après, revoilà ces joyeux développeurs avec un nouveau personnage complètement barré, Captain Smiley. Le bougre a gueule à rien : il a une tête de smiley et une combinaison "moul-paquet" à la Superman, ainsi qu'une carrure à faire rire (gros bras, guiboles de gringalet et cerveau pas plus gros qu'une noix). Heureusement pour lui, son acolyte (une étoile fixée sur son torse) lui donne de bons conseils et rectifie ses âneries. Captain Smiley doit évidemment déjouer les machiavéliques plans de gros méchants, dont vous kifferez les clins d'œil. Si le Dr Maboule du début prête à sourire en rappelant le Dr Emmett Brown de Retour vers le Futur (à la différence que celui-ci officie pour le mal), lorsqu'on tombe sur Brad, le grand ennemi du Captain, il est impossible de ne pas faire le lien avec Duke Nukem : sourire d'amerloque, gros muscle, railleries et une armée de pépés sous ses ordres... le lien est vite établi. Présenté comme un Comic des années 60, on retrouve des planches de BD comme l'a si bien fait le désormais vieillissant Comix Zone (Mega Drive). Le scénario est léger, très léger, mais son ton de dessin-animé et son humour bien placé rectifie le tir. La prise en mains se compose de plusieurs types de gameplays. D'abord on a les bastons à mains nues, simples et efficaces où on ne peut pas sauter mais dont les attaques scriptées (jeter un gars par la fenêtre, enfoncer sa trogne dans une poubelle...) sont vraiment marrantes. Ensuite il y a les phases d'action à la Metal Slug où armé de flingues, le Captain doit faire le ménage. Et on continue avec des phases de shooters, d'autres à bord de véhicules, des séquences simples et efficaces de QTEs reprises du jeu d'Arcade Die Hard et même des changements d'époque. Cette alternance est de bon aloi, elle varie évidemment les plaisirs et comme le jeu n'est pas spécialement difficile, on avance non sans plaisir. L'aventure est composée de 11 niveaux mais des bonus et autres défis rallongent encore un peu la sauce. Techniquement, Comic Jumper est très propre. Fonctionnant sous le même moteur que 'Splosion Man, la 3D est suffisamment détaillée et l'aspect BD est si bien mis en scène, qu'on trouvera le résultat certes un peu cheap et dépouillé, mais pas sans charme. Seul bémol de la technique : si les railleries sont de bon ton, le tout est en anglais et lire des sous-titres m'a toujours filé des boutons. De plus les musiques ne sont pas terribles et les bruitages sont vraiment en demi-teintes. Mais ce n'est pas ça qui me chiffonne le plus avec ce jeu...



Comic Jumper Note
est un titre dématérialisé assez bien fait (on sent que Twisted Pixel maitrise bien son support, même si le téléchargement est sacrément volumineux : 2Go !!), son gameplay est varié, c'est rigolo et assez fun pour s'amuser mais... allez savoir pourquoi je n'accroche pas ! Avec son héros "de base" totalement typé l'américaine (oui oui, même avec sa tronche de smiley), cet aspect Comic quand on ne jure que par les Mangas, et ce doublage US très prononcé, voire caricatural, et bien je n'accroche pas. Le jeu est bon, franchement sympa à jouer et fun alors mon conseil est de télécharger la démo pour vraiment se faire une idée car son tarif de 15€/1200pts, ça me parait un peu cher payé. Et puis, tout les gouts sont dans la nature pas vrai ? :)



Test réalisé par iiYama (aka : Gears_of_war/Marcus)

mai 2011