Chromehounds (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : juin 2006
Développeur : From Software
Editeur : SEGA
Genre : action

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 1Mo (saves)
Définition HD : 720p
Difficulté :
Compatible Kinect : non
Multi-joueurs : 12 joueurs online
Prix au lancement : 70€





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Chromehounds









From Software a
C'est sympa mais bon sang ce que c'est lent et mal fait...
débuté le développement de Chromehounds sur Xbox mais au final, il a atterri sur sa remplaçante, la première Xbox ayant été trop vite vite mise eu placard. Avec Chromehounds nous sommes en présence du jeu typique qui n'a pas été initialement prévu pour tourner sur une machine aussi puissante. La preuve au niveau graphique avec certes des textures détaillées, une modélisation des machines très sympa mais des décors désespérément vides. Chaque objet qu'on détruit (presque tout le décor est destructible) disparaît dans un effet franchement vilain (il se disloque en gros morceaux et "fond" dans le sol), pire encore pour les appareils ennemis qui disparaissent en un claquement de doigt. Et le son donne un peu la même impression, avec des musiques en sourdine qui ne sont de toute façon pas géniales, un doublage US classique (bien qu'on aurait préféré un doublage en français) et des bruitages bien mous. Et tout le jeu est comme ça : ça manque de punch ! Dans Chromehounds on dirige un Hound, un énorme mecha qui peut être bipède, quadrupède ou autre, et qui est armés de 3 types de canons. On fait son choix parmi quelques armes, on configure son mecha à sa guise pour qu'il soit rapide ou qu'il possède un meilleur blindage mais bon sang ce que c'est lent ! Notre Hound est lourdaud (même pour les modèles les plus frêles), la jouabilité est imprécise, l'action est lente... en clair on n'est pas emballé. Et il y a quelques données qui altèrent encore un peu plus l'expérience comme le fait qu'il faille viser hyper précisément pour tuer un simple gars à pieds (ils sont immunisés ou quoi ?), les temps de rechargement de chaque arme sont innommables et on tourne vite en rond. Alors c'est vrai que se sentir à l'abri dans tout cet acier n'est pas désagréable au début et que Chromehounds avait pour lui d'être le premier jeu de son genre sur Xbox 360, ce qui lui a valu quelques ventes (un demi millions, c'est pas mal pour un titre de ce genre). Tout détruire, coucher les arbres sur son passage, découvrir une carte assez grande, participer à 6 grandes campagnes qui proposent 6 types de gameplay légèrement différents (action brute, sniper...), ça aussi c'est sympa. Malheureusement c'est tellement mal fait, tellement mollasson, que l'ennui prend vite le pas sur le fun.


Test réalisé par iiYama

juin 2009