Blade Kitten (X360)

 






 


Note générale


Sortie du jeu : septembre 2010
Développeur : Krome Studios
Editeur : Atari
Genre : action / plate-formes

Support : en téléchargement sur XLA
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 520Mo (install)
Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Compatible Kinect : non
Compatible 3D : non
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 1200pts (15€)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Blade Kitten








Krome Studios
Premier épisode d'une trilogie, l'histoire n'est déjà pas bien passionnante et il faudra repasser à la caisse 2 fois...
est un tout petit développeur, qui est responsable de quelques titres vite oubliés ou encore d'adaptations pas toujours heureuses (comme Star Wars : Le Pouvoir de la Force sur PS2 et PSP). Leur dernier jeu, Blade Kitten, est basé sur le comics du même nom, un comics totalement inconnu chez nous. Ce développeur Australien nous propose donc une remise à niveau, avec un jeu mignon mais loin de faire l'unanimité. Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qu'aurait été Shadow Complex si jamais c'était un beat-them-all plutôt qu'un jeu d'action ? Et bien on a ici un élément de réponse, le fun en moins. Bien sûr il s'agit avant tout d'une histoire, où la jolie blonde est une vilaine salope qui nous tire dans les pattes, mais ce n'est pas le pire souci de notre héroïne, Kit Ballard. Sorte de femme-chat comme les Japonais en raffolent (moi perso, je ne fantasme pas sur une fille qui a une queue...), ok je l'accorde, elle est "so cute" et c'est vrai que certains éléments du jeu (comme la jauge de santé) arborent un design mignon tout plein et assez attractif. Mais à peine arrivée sur la planète artificielle d'Hollow Wish, Kit se fait voler son permis de chasseur par Justice Kreel (la pétasse blonde) et il faudra bien sûr, lui reprendre. L'histoire se dévoile via des cut-scènes, de bonne qualité en général, mais les doublages sont déjà un cran en dessous. Entièrement en anglais (sous-titrés en français), on sent que les acteurs n'étaient pas forcément dans l'ambiance du jeu. En résulte un doublage juste moyen, comme quoi VO ne rime pas forcément avec qualité. Je pense qu'un doublage en Japonais aurait de toute façon été plus adéquat, plus en phase avec un style graphique très "japanimation". Pour ce qui est du gameplay, nous sommes en présence d'un jeu 2.5D, soit avec des graphismes 3D mais une jouabilité essentiellement 2D.


En vue de profil,
Techniquement c'est plutôt joli et mignon mais la jouabilité n'est pas infaillible et globalement, ce n'est pas très original
on peut ramener le concept à un Strider (le vieux hit de l'Arcade et de la Mega Drive), voyez plutôt : Kit est capable de grimper certaines parois et de parcourir certains plafonds (les griffes doivent sûrement aider) et elle possède une épée flottante qu'elle ne prend pas en mains mais qu'elle peut envoyer sur ses ennemis. Cette arme nous aide également à activer à distance des interrupteurs, mais aussi à rester en position (en la plantant dans le sol). Kit est également capable de créer une bulle de protection, particulièrement pratique pour attendre sagement que la santé remonte d'elle-même, tout en se protégeant des attaques ennemies. Le parcours est loin d'être ouvert, il est même plutôt cloisonné mais on pourra, à l'occasion, chercher à ramasser le plus d'hex possible (c'est la monnaie locale) et pour ce faire, rien de mieux que de dénicher des planchers friables ou des murs déstructibles. Pour ce qui est de l'attaque, Kit est franchement limitée car elle doit absolument aller au corps à corps, et généralement elle tue ses ennemis comme une bourrine. Le gameplay ne possède donc pas de finesse tactique mais reste très facile car dés lors qu'on est touché, il suffit de se mettre en position de protection pour retrouver la forme. Pareillement, les mini-énigmes sont loin d'être compliquées. Si j'ai apprécié le fait que le décor au premier plan "se découpe" pour qu'on appréhende au mieux l'action (en fait, il s'efface et revient une fois passé), j'ai à contrario trouvé le maniement du jeu étrange. Kit semble "flotter" et la jouabilité manque de réactivité, en accusant une certaine latence, une certaine lourdeur. Si ça ne gêne pas la progression, c'est quand même un peu dommage. Enfin la partie technique est tout à fait convenable pour un jeu dématérialisé. Les graphismes sont plutôt jolis et colorés, l'animation est assez fluide et les décors (bien que redondants) sont pas mal non plus. Je ne reviens pas sur un doublage en demi-teinte, ni ne m'étalerai sur des bruitages communs au possible, il ne reste plus que des musiques (entre jazzy et funky) qui collent assez bien au l'ambiance, mais que je trouve personnellement hors contexte.



Blade Kitten Note
n'est qu'un jeu dématérialisé de plus. Sorte de Strider des temps modernes, la réalisation est correcte, le jeu est assez agréable, c'est mignon... donc qu'est-ce qui cloche ? A question simple, réponse simple : le prix ! Déjà c'est assez bizarre, le jeu coute 15€ sur Xbox 360 (1200pts) mais plus que 13€ sur PlayStation 3 et 12€ sur PC. La tarification est assez insolite non ? Et puis, si j'ai bien tout compris, ceci n'est que le premier épisode de cette nouvelle licence, donc il faudra repasser à la caisse tôt ou tard pour connaitre la suite. Même s'il n'a pas de réels défauts, étant donné ses qualités un peu faibles ou déjà vu, le tarif me parait franchement élevé, faisant de Blade Kitten un titre largement dispensable.



Test réalisé par iiYama

mai 2011