Wario Ware Smooth Moves (Wii)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : janvier 2007
Développeur : Nintendo
Editeur : Nintendo
Genre : party game

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : jusqu'à 12 joueurs
Titre alternatif : Odoru Made in Wario
Prix au lancement : 50€
Score des ventes : 2.86 Millions





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Wario Ware

Smooth Moves


La Wii est
Toutes les épreuves sont complétement déjantées
la grande spécialiste des party game (entendez par là, des compilations de mini-jeux loufoques). Nintendo, conscient que la majeure partie de ses ventes sur GameCube passait par là, a fait de ce genre assez récent, son nouveau credo. Avec Wario Ware, on peut même dire que le pétage de plombs va très loin. Impossible de réaliser un test classique avec un titre comme celui-ci tant il est décalé. Le scénario est simple : lors d'une ballade, Wario tombe sur un vestige du jeu vidéo, la Wiimote. Ainsi il vous invite à vivre de petits scénarios (qui n'ont aucun liens les uns avec les autres) via tout un tas de mini-jeux, tous plus débiles les uns que les autres. Et quand je dis débile, c'est un doux euphémisme. Imaginez plutôt : remettre le dentier d'une vieille en place, scier du bois, trouver l'intrus, pousser quelqu'un pour qu'il tombe, conduire une voiture, faire rebondir une balle, garder l'équilibre d'un balai posé sur la main, danser, mettre une claque à Wario pour qu'il se réveille, mettre un doigt dans le nez, empêcher pépé de manger une orange... autant de mini-jeux qui s'enchaînent les uns derrière les autres. D'ailleurs, si on suit le jeu intelligemment (sans tricher), il faut positionner chaque fois sa Wiimote de façon différente (il y a des mini-didacticiels). Adoptant parfois des postures ridicules (prendre la Wiimote pour une trompe d'éléphant), les jeux en sont d'autant plus rigolos.


Et croyez-moi,
Pour se marrer à fond, il faut tenir "le bâton de style" comme indiqué
on en perd des calories avec Wario Ware ! Car chaque scénario est indépendant mais propose entre 10 et 20 épreuves qui s'enchaînent de plus en plus rapidement jusqu'au boss. Stress et fou-rires garantis ! Il en a d'ailleurs un qui a marqué toute l'audience : celui où on pilote le vaisseau de Starwing dans un niveau adapté du célèbre jeu Super Nintendo (le boss n'est autre de ROB, le fameux robot de la NES). Faisant l'unanimité, on sait tous dit que Nintendo devrait le ressortir comme ça tellement il est beau ! C'est d'ailleurs dans ce level-ci que Nintendo a lâché le plus de clins d'oeil à la marque. Contrôler Mario dans un pseudo Mario Bros 1, faire atterrir Link dans un morceau de Wind Waker, taper la patte d'un chiot de Nintendogs ou encore relier 3 points à la Kawashima, autant de jeux loufoques qui vous feront au minimum sourire. Chaque scénario fini en débloque de nouveaux. Proche de la première fin (il y en a plusieurs) vous débloquerez même des mini-jeux indépendants. Evidemment, vous vous en doutez, la réalisation d'un tel titre n'est pas son point fort. Volontairement dépouillé, coloré voire déjanté, le graphisme parait franchement laid mais ce n'est que pour servir au mieux sa folie ludique. Le kitch est poussé à l'extrême, crayonné et cel-shadé à outrance, on retrouve un peu l'ambiance "feuille de papier" d'un Parappa the rapper (PSX).



Smooth Moves Note
est plus ou moins le premier party game dans lequel je m'investis vraiment (histoire de vous faire un vrai test) et je dois reconnaître que pour une soirée entre amis, y'a pas mieux pour mettre l'ambiance (comme c'était le cas hier soir). Déjanté à mort, voilà un jeu qui va vous faire prendre conscience que le ridicule ne tue pas mais fait rire. Un titre atypique et puissant, à ne sortir que pour les grandes occasions parce que seul, je ne vois pas l'intérêt.



Test réalisé par iiYama

janvier 2007