Rayman Contre les Lapins ENCORE + Crétins (Wii)

 








Note générale


Sortie du jeu : novembre 2007
Développeur : Ubisoft
Editeur : Ubisoft
Genre : party games

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 4 joueurs
Moteur graphique : Jade Engine
Titre alternatif : Rayman Raving Rabbids 2 (US)
Prix au lancement : 60€
Score des ventes : 1.81 Millions (Wii)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Rayman Contre les
Lapins ENCORE + Crétins






Onze mois
Toujours aussi syphoné, bien que moins fou fou, il reste parfait pour animer les soirées entre amis
après le premier épisode (l'une des meilleures ventes pour Ubisoft, une aubaine étant donné les coûts de production), revoilà ces barjots de lapins crétins. Encore une fois bien barré, cette fois c'est Rayman qui débarque dans le village des lapins, pour une récidive qui pourrait bien faire plaisir aux grands comme aux petits. Les épreuves sont cette fois au nombre de 50 et font aussi preuves de pas mal de folie créatrice, même si on peut regretter un certain recul dans le génie débilatoire et jubilatoire qui caractérisait l'ancien opus : jeter des boules de papier sur le prof sans se faire voir, laver des fringues à la main, jouer en rythme des musiques connues (et parfaitement retranscrites avec la voix des lapins : trop fort)... des épreuves encore bien chauffées du bocal. Seulement le jeu semble plus mou, moins mené tambour battant et le fait qu'il n'y ait plus de véritable challenge (puisqu'on ne peut plus vraiment perdre) évite de nous mettre la pression. Petit recul aussi pour la technique, avec une 3D sympa mais loin des capacités de la console. Sauf peut-être pour ce trip qu'on prit les développeurs lors des séances de tir à la ventouse. Le parcours a été filmé puis digitalisé et les lapins crétins (en sprites 3D) débarquent de toutes parts. Le rendu est certes très kitch puisque ça nous rappelle des jeux comme Area 51 (le shooter de 1995), que c'est assez bien fait (même si c'est "voyant") et que ça pourrait donner des idées à d'autres, qui sait... A noter aussi que certaines épreuves sont compatibles avec le "jouet qui fait souffrir", j'ai nommé la Wii Balance Board (comme ça elle ne prendra plus la poussière pour rien). Au final, on est en présence d'un jeu qui se savoure à plusieurs (seul il n'a aucun intérêt) et si les lapins crétins sont toujours aussi marrants, ils finissent pas lasser une fois qu'on a bouclé les 50 mini-jeux. Et question folie, je lui préfère toujours un bon gros Wario Ware.


Test réalisé par iiYama

février 2009