New Super Mario Bros (Wii)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : novembre 2009
Développeur : Nintendo
Editeur : Nintendo
Genre : plate-formes

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 4 joueurs en coop'
Titre alternatif : New Super Mario Bros. 2
Prix au lancement : 50€
Score des ventes : 27 Millions



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

New Super Mario Bros.

Wii


En 2006, les fans réclamaient un "vrai" Mario, à savoir un en 2D (tout du moins pour le gameplay) car les Mario Sunshine, les Mario Party, les Mario Kart et autres saletés de produits dérivés, ne vaudront jamais une bonne vieille aventure typiquement plate-formes. Et Nintendo exauça leurs prières avec New Super Mario Bros sur DS. Reprenant les fondements de la série (en particulier les Mario 1, 3 et World), le développeur nippon nous a gratifié d'un bien grand jeu pour sa petite console. Prévu pour sortir le même Noël que Super Mario Galaxy 2, Nintendo s'est dit qu'il était idiot de se faire de l'auto-concurrence et a décidé de sortir New Super Mario Bros Wii en premier. Ce qu'on prenait d'abord pour une adaptation du jeu DS au format Wii, est en fait un jeu entièrement nouveau, à la fois tourné vers le solo et le coop' jusqu'à 4. Véritable rouleau-compresseur (il faut dire que le matraquage de pubs a sans doute bien aidé), avec plus de 27 Millions d'exemplaires vendus, il est clair que c'est un énorme succès ! Et il est vrai que dans cet épisode, Nintendo n'a pas manqué d'idées. Les nouveaux costumes, de nouvelles trouvailles géniales, tout en réinjectant les bonnes idées déjà découvertes depuis 1986 et le tout premier épisode, il est clair que les fans sont aux anges. Mais le jeu mérite-t'il autant d'éloges ? Car les notes attribuées à son égard ont été plus que confortables. Chez nous (sur notre site), on est un peu plus mesuré, comme c'est souvent le cas. C'est sans doute l'un des aspects positifs de tester les jeux bien après leur sortie, ainsi on ne se laisse entrainer par une presse en délire, et souvent peu objective. Nous aussi on trouve que New Super Mario Bros Wii est un excellent jeu, que c'est un peu le renouveau de la licence et de la plate-forme 2.5D (c'est une formule : graphismes 3D, jouabilité 2D) mais il a aussi quelques erreurs de parcours qu'on se devait de souligner. Alors à l'heure où Super Mario Galaxy 2 tente de détrôner son prédécesseur, avons-nous à faire à un jeu aussi mythique que Super Mario World, ou est-ce une simple suite ?


Développement scénaristique

C'est un peu la
Encore et toujours le même scénario tout pourri qu'on se farcit depuis plus de 20 ans...
honte de la licence, on nous ressert le même plat réchauffé depuis aujourd'hui 24 ans ! C'est l'anniversaire de la Princesse Peach et lorsqu'un gros gâteau s'avance, c'est en fait un piège. Comme cadeau d'anniversaire (depuis tout ce temps Peach doit se faire vieille), Bowser n'a rien trouver de mieux que de l'enlever… encore. Mais il n'en a pas marre de la faire suer depuis tant d'années ? Il en a pas marre de l'enlever à chaque fois ? Qui sait, il est peut-être amoureux… Faut dire que dans le Royaume Champignon, les filles sont assez rares (et il doit se passer des drôles de choses en coulisse :). Imaginez 2 minutes que les frères Mario et Luigi sauvent la princesse depuis plus de 20 ans. S'ils continuent à le faire, c'est sans doute qu'ils doivent avoir des "compensations en nature", je ne vois pas autrement. Bref, on n'en sera pas plus. On a tout de même droit à une petite intro, mignonette comme tout et à une mini-scène à chaque boss vaincu. D'ailleurs cette scène me laisse perplexe. On y voit Mario littéralement attendre que le bateau de Bowser s'en aille, avec à son bord la Princesse. On voit clairement qu'il pourrait sauter dessus et en finir au plus vite mais non, il attend comme un con et les laisse filer. Soit Nintendo nous prend pour des imbéciles, soit Mario a signé un contrat : il doit faire durer le plaisir, nous obliger à parcourir les 8 mondes, sans quoi, il n'a ni chèque, ni traitement de faveur de la part de la Princesse. Aaaahh ils rigolent pas les japonais quand il s'agit de se foutre de notre gueule…


Jouabilité & Gameplay

La première chose à savoir,
Les costumes sont en petits nombre mais restent rigolos. Sympa la reprise d'anciens concepts
c'est que New Super Mario Bros. Wii se joue avec la Wiimote à l'horizontale. Perso c'est une grosse déception qu'on ne puisse pas y jouer avec une "vraie manette" parce que niveau confort, tu repasses ! Cette limitation est due à la reconnaissance de mouvement, qui est un peu utilisée mais avec le second stick analogique et le plein de bouton d'un pad GameCube (entre autre manette), c'était largement faisable de "convertir" la jouabilité. A la rigueur que ce ne soit pas possible lorsqu'on joue en coop' (pour éviter les déséquilibres) je dis pas, mais en solo c'est quand même crétin. Ce n'est un secret pour personne, la plus grosse nouveauté de ce Mario 2009, c'est le coop'. Les autres joueurs peuvent quitter ou entrer dans la partie à tout moment et c'est un vrai plus niveau convivialité. Fini le temps où jouer à Mario se fait en alternance, désormais on peut à 4 sur le même écran (sans split). Je vous le dis de suite, jouer à 4 (Mario, Luigi et 2 Toads) c'est simplement le bordel ! Car entre les pièces, les items (qui ont le bon gout de sortir en nombre, exemple au lieu d'avoir un champignon, il en sort 4), les ennemis… c'est très vite un véritable foutoir visuel. En plus il y en a toujours un, pas très fairplay, qui aura tendance à choper 2 costumes d'affilé, ce qui fera rager le pauvre diable qui a déjà dû mal à suivre et qui est "petit" depuis un moment déjà. Le gros défaut du coop', c'est qu'on se gêne continuellement. Au lieu de passer l'un à côté de l'autre, sans s'embrouiller, en fait les personnages se gênent, se montent dessus, se poussent, ce qui créé des problèmes de concordances et donc, des pertes de vies. La solution la plus équilibrée est donc de jouer à 2, en partenariat bien entendu. D'ailleurs certains bonus et certaines zones ne seront accessibles qu'en coopérant. Ca limite (un peu) le jeu solo mais ça permet de s'y replonger plusieurs fois pour vraiment tout dénicher. Au pire, pour les fans de challenges et d'affrontements, en plus du mode aventure, il existe un mode libre et un mode course aux pièces (tout est dans le titre). Volontairement construit pour être joué à plusieurs, le jeu solo est franchement sec. En fait la difficulté ne s'adapte pas au nombre de joueurs. Ainsi à plusieurs l'aventure est un peu plus facile (il faut que tout le monde meure pour qu'on soit éjecté du level) alors que seul, il y a des passages à se tirer les cheveux ! Et vous savez comment ça marche, plus c'est dur plus on stresse, plus on stresse et on plus on perd de vies, ce qui fait qu'on stresse encore plus (d'autant que si vous avez un game-over, vous perdez tout !). C'est quand même dingue que le monde du jeu vidéo se "casualise" de plus en plus (en grande partie à cause de la Wii) et que les Mario deviennent de plus en plus hardcores (voir Super Mario Galaxy).


Dans l'optique de
Le jeu est clairement pensé pour le coop' à plusieurs mais passe son temps à se gêner et ça finit par être pénible car on y perd des vies
ne pas lasser ses joueurs (car au bout d'un moment, à force de perdre on perd patience), Nintendo a développé le Super Guide. Si vous perdez 8 fois d'affilé sur un niveau ardu, une option devient disponible et vous permet de voir comment faire, de la façon la plus simple possible. Après libre à vous de recommencer le niveau en tirant parti de ce que vous venez de voir, ou de garder ce passage déjà fait. Cette option est facultative, ce qui permettra aux petits joueurs d'apprécier l'aventure sans trop se prendre la tête (il faut quand perdre 8 vies au passage…) et les gros joueurs, ceux dont la fierté d'y arriver seul doit rester inébranlable, ne seront pas déçus par un procédé imposé. Par contre, je trouve que la sauvegarde rapide, qui est censée sauvegarder quelque chose avant de vous ramener à l'écran titre (sans doute pour ne pas qu'on en abuse), est une grosse blague. En effet, elle ne sauvegarde rien ! C'est de la foutaise ! Pour faire une save, une vraie, comme dans Super Mario Bros 3 All-Stars, il faudra d'abord franchir un château de mi-niveau ou battre le boss (une fois le jeu fini, on peut sauvegarder quand on veut). La tendance est aux jeux neo-retro, à savoir des jeux conçus avec les moyens d'aujourd'hui (son HQ, graphismes 3D…) mais avec les gameplays et les jouabilités de l'âge d'or (en somme les jeux 8 et 16bits, avant que la 3D ne viennent chambouler nos habitudes). On l'a bien vu avec des titres comme Mega Man 9 ou 10 ou des jeux réactualisés comme Rocket Knights ou Earthworm Jim. Ainsi notre New Super Mario conserve une technique actuelle mais sur un gameplay datant de la Super Ninttendo. Reprenant les idées géniales de Super Mario Bros, Super Mario Bros 3 et Super Mario World, on kiffera la pléthore de détails que les fans de longue date ne se priveront pas de remarquer : le drapeau à la fin du niveau (SMB1), la carte façon Mario 3 avec ses défis, les maisons Toad, la réserve de costumes ou encore les passages secrets, la possibilité de refaire chaque level (SMW), le retour des Ghosts Houses (SMW) et bien entendu un bon nombre de nouveautés. Par exemple, il faut récupérer les 3 grosses pièce-étoiles de chaque level (ça rappelle les pièces Yoshi) afin de débloquer le monde 9 qui est originellement caché (pour ce faire, il faudra obligatoirement jouer en coop'), ou refaire certains niveaux pour délivrer un Toad kidnappé (c'est déjà pas facile tout seul…). On glisse sur les parois façon Mega Man X (on peut d'ailleurs sauter d'une paroi à l'autre si elles ne sont pas trop espacées), et il y a pas mal de petites trouvailles et de zones cachées à l'intérieur de chaque level.


Ensuite, c'est une
En solo c'est super difficile et la jouabilité accuse une étrange et pénalisante inertie
petite déception, mais ce nouveau Mario ne dispose que de 6 costumes (il est loin le temps de l'opulence de Mario 3). On retrouve bien entendu le champignon classique et le Mario boule de feu (sans doute le meilleur costume d'entre tous… surtout en solo), on aura plaisir à chevaucher de temps en temps Yoshi (en fait il est très rare dans cet épisode, ce qui contredit largement la pochette du jeu) et on a 4 nouveaux costumes. On commencera par le champignon bleu qui nous rétrécit (un peu comme dans Sonic CD et qui permet d'accéder à des zones inaccessibles autrement), puis le Mario boule de glace. Véritable inverse de la boule de feu, la boule de glace transforme la plupart des ennemis en bloc de glace. On peut ensuite les prendre pour les jeter sur d'autres ennemis (même si pour prendre un objet, faire 1 et secouer la Wiimote, c'est à chier !) ou simplement monter dessus pour atteindre certaines hauteurs. Il y a également le Mario hélice où on secoue sa Wiimote pour s'envoler. Sympa mais peu maniable. Enfin il y a le Mario Pingouin, aussi efficace sur la glace que dans l'eau. Il ne glisse pas sur les sols à faible adhérence, il lance des boules de glace et peut faire un slide de pingouin qui peut être vraiment utile. Autre bon point, lorsqu'on se fait toucher, on passe par la position intermédiaire, comme dans Mario 3. En gros, si on a un costume type boule de feu et qu'on se fait toucher, on reste "grand" au lieu de passer directement à "petit". C'est un plus. Même si ça reste peu, ça suffit à la plupart des niveaux. Vous l'avez compris, l'aventure se compose de 8 Mondes soit environ 50 levels. Ca parait peu face aux 75 levels de l'antique Mario World, mais ceux-ci sont bien plus longs. Je ne reviens pas sur le fait qu'à plusieurs on passe son temps à se gêner et à se faire perdre des vies mutuellement (et croyez-moi c'est pénible !), mais j'ai également un gros regret à formuler sur la maniabilité. En effet, le jeu n'est pas top jouable. En fait Mario est un peu bizarre à contrôler, il semble "flotter" et subir une étrange inertie. Sur un level classique on s'en accomode mais dés que ça devient super chaud (notamment sur la fin du jeu), on pestera souvent contre ça. Et pour ne rien arranger, il arrive même qu'on secoue sa Wiimote sans vraiment le vouloir, et voilà notre Mario entrain de réaliser une action qu'on n'a pas demandé. C'est entre autre pour ça qu'une prise en charge d'un pad classique aurait été plus agréable. En plus la Wiimote à l'horizontale est d'un inconfort notoire. Ca ressemble au pad de la NES, oui. A l'époque on le trouvait génial ce pad mais c'est surtout qu'après l'Atari 2600 et les PongZ, on avait que ça ! Mais quand on a gouté à un Dual Shock ou au pad de la Xbox 360, on revient à contrecœur en arrière. Et pour finir de nous mettre la pression question difficulté, lorsqu'on quitte un level déjà fait, on ne conserve pas le costume (c'est nul !) et Nintendo a eu le mauvais gout de remettre les chronos. Des levels à parcourir en temps limité, je trouve que ça fait un peu "vieux-jeu" (et plus vraiment neo-retro) en plus de faire caguer. Dommage, sans ces petites anicroches, on tenait là le Mario au gameplay 2D ultime.


L'image

Ce n'est pas parce
C'est très beau et certains détails sont même impressionnants. N'empêche qu'on sent bien que la Wii n'est pas exploitée à fond
que la jouabilité est en 2D qu'on n'a pas de jolis graphismes en 3D. C'est un fait, en 2000 concevoir un jeu en 2D coutait moins cher que de développer un jeu en 3D. Et bien selon ces mêmes développeurs, il parait qu'aujourd'hui c'est l'inverse. Et New Super Mario Bros. Wii fait un peu le grand écart entre les adorateurs de la Super Nintendo et de ses graphismes chiadés mais tout 2D, et les ceux qui ne jurent plus que par la 3D. Nous avons donc des fonds en 2D classiques (comme dans un jeu 16bits, à la différence qu'ici ils sont super détaillés) et au premier plan tout le décor a été conçu en 3D. Les interactions sont donc plus nombreuses. Comme d'habitude les couleurs sont chatoyantes et les environnements sont mignons tout plein. Ambiance bon-enfant garanti, avec en prime quelques décors issus d'anciens épisodes. On reconnait aisément les collines de Mario World, les cavernes de Mario 1 All-Stars, des niveaux empli de tuyaux, d'autres où il plein de canons… ils ne sont pas allés bien loin pour trouver l'inspiration. Le jeu est donc beau, très beau même. Il faut dire que la Wii est sans doute la console la plus fainéante de sa génération et je ne me souviens pas avoir vu beaucoup de beaux jeux sur cette machine. Si on enlève Super Paper Mario, Super Mario Galaxy et Metroïd Prime 3, après c'est les vaches maigres (les vaches laides je devrais dire). New Super Mario Bros. Wii fait donc honneur à son support, avec sans doute le même moteur graphique qui a sévi sur Mario Galaxy (et qui nous avait impressionné à l'époque). Reste que la machine ne va pas très loin. Ok c'est joli, c'est coloré, ça tourne super bien (aucun bug) mais il est clair qu'une console aussi récente est capable de bien mieux. Il y a des passages vraiment impressionnant (comme la baston contre Bowser), mais après on n'appréciera que des détails (comme les geysers de sable qui sont super bien fait). Il faut dire que les sprites de grosse taille sont rares et même si le jeu ne table pas là-dessus pour plaire, autrefois la licence était le porte-étendard du savoir-faire Nintendo. Souvenez-vous de Mario 3, sacré plus beau jeu de la NES, ou de Mario World, premier jeu de la machine et déjà une claque graphique… Sans dire que c'est moche, ce serait mentir, je suis sûr qu'encore une fois la Wii est sous-exploitée et que Nintendo aurait pu aller beaucoup plus loin. Heureusement le design est vraiment excellent, et puis après tout, quand on joue à Mario, c'est pas pour ses graphismes. Et New Super Mario Bros. Wii ressemble à s'y méprendre à un jeu Super Nintendo… s'il avait été en 2D. Ca le rend que plus attachant et attractif.


Le son

Adios les grands
Les musiques sont rigolotes et les bruitages sont classiques... même s'il n'y a rien d'exceptionnel
flonflons de Super Mario Galaxy, voulant faire dans le rétro jusqu'au bout, les développeurs ont optés pour une bande-son plus classique. Ainsi on retrouve quelques airs de New Super Mario Bros DS (avec ses "pa-palapa" freudonnés), amalgamés avec des remixes de titres connus. On retrouve bien évidemment les grands thèmes de Super Mario Bros (musique du premier niveau), Super Mario Bros 3 (musique des défis, maison Toad et quelques thèmes bien à lui), Super Mario 64 et Super Mario World. En parlant de Mario 4, il est sympa que la musique évolue qu'on soit à dos de Yoshi ou pas. Le clin d'œil est marrant et certaines musiques sont tellement joviales, que même le décor danse et les ennemis (notamment les koopas) nous font des poses digne d'un music-hall. C'est rigolo à voir. Après ça, on retrouve les bruitages classiques à la série (saut, pièces, compteur, koopa squelette qui tombe en morceaux, pow…) ainsi que les voix bien connues de nos héros. Le "here we go" de Mario, les onomatopées d'un Yoshi qui pédale dans la semoule, le help-me de Peach (quelle crève cette morue ! elle n'a qu'à se débrouiller pour une fois, et puis elle l'a bien dans Super Princesse Peach ? alors qu'elle recommence :) bref, rien ni personne ne manque à l'appel (par contre les sons de la Wiimote sont une nouvelle fois à vomir... faut qu'ils arrêtent avec ça !). Et comme je disais au précédent chapitre, on se croirait sur un jeu Super Nintendo par moment. Ca conforte l'atmosphère nostalgique du jeu et le plaisir qu'on a à redécouvrir ces musiques de notre enfance/adolescence.


Note générale

New Super Mario Bros. Wii est l'exemple type des jeux actuels. A trop vouloir faire du neuf, à trop chercher l'originalité, les jeux se perdent (y'a qu'à voir Sonic et sa lente chute vers le néant) et les joueurs cherchent finalement à revenir vers les plaisirs simples des jeux rétro. Avez-vous remarqué que la Console Virtuelle de la Wii fait un carton ? Pourtant il n'y a presque rien de nouveau, ce ne sont que des adaptations de vieux titres. Et le phénomène se constate aussi sur le PSN et le XLA : les gens veulent des jeux plus simples, au plaisir immédiat tout en conservant la technologie acquise depuis toutes ces années. Ainsi est né le concept du jeu en 2.5D, qu'on retrouve sur différent types de gameplay. Conscient qu'on ne parle plus d'une niche de joueurs, mais bien d'une volonté collective, Nintendo a laissé de côté son Super Mario Galaxy au concept révolutionnaire mais un brin complexe, pour nous sortir un jeu aux graphismes en 3D mais au gameplay résolument old school. Se tablant en particulier sur Super Mario Bros 3 et Super Mario World (les 2 meilleurs et indétrônables épisodes de la NES et de la SNES), la fléchette Nintendo vise pile le centre de la cible. Bien entendu ce nouvel épisode apporte son lot de nouveautés et de costumes originaux, ainsi qu'un mode coop' jusqu'à 4 joueurs, véritable fer-de-lance de sa campagne pub. Malheureusement, cette cuvée 2009 a aussi ses problèmes. On commencera par l'inconfort de sa prise en mains dû à la Wiimote et l'impossibilité de jouer avec un pad classique, l'aspect un peu trop rétro de certaines facettes du jeu (chrono, difficulté trop élevée en solo), l'imprécision de la jouabilité (avec un Mario accusant une certaine "flottaison" ainsi qu'une agaçante inertie) ou encore le fait que je n'ai pas retrouvé l'émerveillement dû à son rang.

Oui c'est un fait, même si j'ai adoré le jeu, je n'ai pas retrouvé ce scintillement qu'on peut avoir en découvrant un nouveau Mario. Vous allez me dire que c'est parce que je suis trop vieux maintenant, que c'est pas très objectif tout ça… peut-être que vous avez raison. Mais Super Mario Galaxy et même Super Paper Mario m'ont fait cet effet-là donc si New Super Mario Bros. Wii échoue à m'émerveiller, je crois que c'est plus sa faute à lui, que la mienne. Il n'empêche qu'il serait dommage de passer à côté d'un tel titre car hormis ses petits soucis, il reste un grand épisode, digne successeur d'une série à rallonge qui nous ressert depuis plus de 25 ans le même scénario (c'est vrai qu'ils pourraient faire un effort là-dessus). Graphiquement, même si on sent bien que la Wii n'est pas à 100% de ses capacités, on retrouve un univers super mignon et détendu, plein de mimiques rigolotes et de couleurs flamboyantes. D'ailleurs certains levels reprennent le design des plus grands épisodes de Mario et ça, ça touche forcément le nostalgique que je suis. Quant à la note qu'on lui a attribué, on la justifie comme suit : le jeu prend 16/20 car en solo il ne mérite que 15/20 (trop dur !) alors qu'en multi, vu comme on s'éclate (même si on peste sur le fait de se gêner en permanence), il mérite bien 17. Donc on a tranché et de toute façon, ce n'est pas parce que c'est un jeu Nintendo, plus encore un Mario, qu'il doit prendre systématiquement la note maximale, comme le font certains testeurs. Car New Super Mario Bros, au-delà de son fun et de ses graphismes, c'est aussi un jeu assez classique dans le fond et avec lequel on a de sérieux problèmes de jouabilité (une première dans l'histoire de la licence). Au final on retiendra surtout que c'est un très bon divertissement, peut-être un poil en dessous de mes attentes mais qui ne peut être considéré que comme un grand jeu. Et c'est d'autant plus flagrant sur une console qui accumule des titres casuals minables et des adaptations faite à l'arrache de hits parus sur les autres machines. Et c'est sans doute pour ça que la presse a vite encensée ce nouveau Mario, parce que sur Wii c'est le désert, que les bons jeux sont rares.


Test réalisé par iiYama

décembre 2010