Kirby : Au Fil de l'Aventure (Wii)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : février 2011
Développeur : Good-Feel - HAL Laboratory
Editeur : Nintendo
Genre : plate-formes

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs en coop' local
Titre alternatif : Kirby's Epic Yarn (US/JAP)
Prix au lancement : 50€
Score des ventes : 2 Millions





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Kirby

Au Fil de l'Aventure


Alors que
Au Fil de l'Aventure est un conte pour enfants. Les grands risquent de ne pas forcément accrocher...
les différents épisodes de Kirby sont toujours développés par HAL Laboratory, cette fois la boule rose a également été mise en fil par Good-Feel. Cette petite société japonaise, associée à Nintendo et ne contant que 64 employés, est derrière des productions assez minimes comme Wario Land : The Shake Dimension. Ceci dit, ils ont eu de nouvelles idées, voilà sans doute pourquoi on se retrouve avec un Kirby assez loin de son gameplay d'origine. Et tout s'explique dès l'intro : un jour, Kirby marche et voit une tomate au sommet d'un buisson (en réalité, c'est une métamate). Gourmand comme il est, il décide de l'aspirer, mais en l'aspirant, il fait sortir du buisson un sorcier en fil de laine appelé Maillalenvers. Ce dernier, fâché que Kirby ait avalé sa métamate magique, le transforme en fil de laine et l'envoie au Pays de la Courtepointe. Arrivé là-bas, Kirby voit le prince du Pays se faire poursuivre par un monstre. Kirby essaie d'aspirer le monstre, mais l'air passe à travers (normal, il est en laine !). Il se transforme alors en automobile et sauve le prince. Le prince lui raconte que Maillalenvers a séparé son royaume en 7 parties. Kirby décide donc de l'aider à le reformer et à se débarrasser de Maillalenvers qui tente de mettre Dream Land sous son contrôle en envoyant le Roi Dadidou et Meta Knight au pays de la Courtepointe… Je sais, ce n'est vraiment pas passionnant mais il y a pire. Certes on louera le fait que Nintendo ait doublé le jeu en français (chose extrêmement rare pour être soulignée) mais comme les cinématiques sont contées de la même manière qu'un papa raconte une histoire à son enfant avant de dormir, le même gars surjoue à fond son rôle et module sa voix afin de mimer chaque personnage. Alors évidemment les grands vont bouder, vont trouver ça ridicule mais les tout-petits eux, vont adorer. D'ailleurs le titre anglais du jeu est Kirby's Epic Yarn, qui correctement traduit donne les "contes épiques de Kirby" (yarn veut aussi dire fil et cette ambigüité linguistique servira également au jeu). Tiens en parlant de noms, j'adore les titres que les développeurs ont donnés aux différents personnages : Maillalenvers, PonPon, Phil de Laine… autant dire que le champ lexical de la couture est largement mis en avant et prêtera à sourire. Dernier point, les 9 vidéos du jeu ont été produites par le studio Production I.G. qui est derrière des films d'animations phénoménaux comme Patlabor ou Ghost in the Shell. Difficile d'y retrouver ici, la patte de l'artiste car vous l'aurez sans doute compris, Au Fil de l'Aventure est mignon à l'extrême, loin, très loin de la violence habituelle de nos jeux.


Notre Kirby a
Enfin un Kirby au gameplay original ! D'ailleurs cet énorme patchwork a été le berceau de très jolies idées
donc été transformé en pelote de laine et désormais il ne peut plus aspirer les ennemis, ni même voler. A la place, il possède un lasso pour tirer les fils et peut se transformer en parachute pour amortir une descente. Les habitués de la série vont être désarçonnés. D'ailleurs le jeu est praticable à 2, mais je vous conseille de jouer en solo (ou alors avec votre jeune enfant, qui sera ravi de participer à l'aventure). Car en effet, à 2 on passe son temps à se gêner (ce qui me rappelle un certain New Super Mario Bros Wii) et ça peut finir par irriter. Bref, toute l'originalité du jeu commence par le fait que le monde de Courtepointe est un énorme patchwork, fait de bouts de tissus, de rideaux, de papiers peints, de morceaux de cartons et évidemment, de fil pour faire tenir l'ensemble. On fait vite le lien avec littleBIGplanet mais rassurez-vous, les 2 jeux n'ont rien à voir. Pour tuer ses ennemis ou se défaire de certains éléments du décor, Kirby va donc se servir de son lasso et va simplement dénouer les fils. Et là pouf, le sprite disparait comme d'un coup de baguette magique. Plus sympa encore, on aura souvent l'occasion de tirer quelques fermetures éclairs, de défaire des lacets ou même de tirer tout un pan de décor, pour débloquer l'accès à la suite du niveau. D'ailleurs il ne sera pas rare de passer "derrière le décor", comme si Kirby se faufilait entre le mur et le papier peint. Autant dire que le charme opère très vite tant ce travail de couture est d'une originalité sans précédent. La boule rose pourra aussi se transformer à volonté en voiture (qui remplace le pas coursé), en sous-marin dés qu'il fera trempette, en enclume pour écraser les ennemis et plus rarement en véhicule spéciaux comme un tank (tire des obus), un camion de pompier (arrose les feux) ou un ovni ("aspire" les bonus et les ennemis). Dans tout ça, il y a évidemment la course aux rubis et aux étoiles, mais aussi la recherche de trésors. Bien souvent ce sont des éléments décoratifs ou des meubles, qu'on pourra ensuite placer dans un appartement. Ce mini-jeu annexe est rigolo 5 minutes et dévoile à son tour d'autres mini-jeux comme celui de jouer à cache-cache avec les amis de Kirby. Visant clairement à doper une durée de vie bien maigre, il est clair qu'Au Fil de l'Aventure pâti en un sens de son ouverture et de sa non-difficulté. En plus de 25 ans de jeu vidéo, je n'ai jamais joué à un jeu aussi facile ! En effet, cet épisode prône le challenge zéro et Kirby ne peut pas mourir. S'il se fait toucher, il perd ses bonus mais ne meurt pas !


Il est donc
Tout en assemblage de morceaux et de fils, le design est absolument génial et attendrissant
clair que le jeu ne s'encombre pas de vies (pourquoi faire ?) et qu'il est alors extrêmement facile de le finir (le seul challenge réside dans la recherche de tous les bonus). Je suis le premier à aimer les jeux faciles mais là je reconnais que c'est un peu trop. C'est tellement simple qu'on peut finir par s'y ennuyer. Ce serait quand même dommage non ? Il est donc clair que le jeu s'adresse avant tout aux allergiques du game-over et aux enfants les plus jeunes. Le PEGI annonce 3 ans, et je suis bien d'accord là-dessus. Un gamin va littéralement s'éclater, sans être frustré de ne pas arriver à avancer. Car dites-vous bien une chose, vous avez sous vos yeux le jeu le plus mignon et le plus attendrissant qu'il existe à ce jour. Il n'y a absolument aucune violence, tout est mimi à faire fondre les plus endurcis, tout le monde a le sourire, tout est fait avec une telle douceur qu'il sera tout simplement impossible de choquer un enfant (et pour les adultes, c'est une véritable cure de bonne humeur :). On se cale au fond du canapé, le sourire en coin et on parcourt cet univers hyper attachant et coloré où tout est doux, pastel, moelleux, gentil et velouté. Quand on pense que c'est sur cette même console qu'on a commis les pires horreurs dans MadWorld, ou qu'on a entendu les pires injures dans The House of the Dead OVERKILL, croyez-moi avec Au Fil de l'Aventure vous allez remettre les compteurs à zéro et nettoyer votre tête de toute cette haine accumulée et de tout ce sang que vous avez fait couler. Seul petit défaut à toute cette bonne humeur, à tout ce zen ambiant : je trouve l'image floue sur ma TV HD. Alors certes, tous les jeux Wii sont plus ou moins flous mais là bizarrement, c'est plus accentué que d'habitude, au point même de fatiguer les yeux au bout d'un moment. Après avoir tester des dizaines de jeux Wii, sur cette console et sur cette télé, ça fait bizarre et c'est bien la preuve que ça vient du jeu. Question prise en mains : rien à dire, Wiimote couchée les commandes sont très simples et si Kirby est toujours un peu lent et lourdaud, il réagit bien aux sollicitations. Enfin la partie sonore nous offre donc un doublage français qui reste sympathique et rare chez Nintendo (bien sûr il faudra faire fi du "racontage" pour enfants, sans quoi on trouve ça ridicule) et les musiques sont du type films américains un peu mielleux, un peu "cul-cul la praline" du dimanche après-midi. Vous voyez le genre ? Donc difficile de s'enthousiasmer là-dessus, même s'il est clair que ça accompagne bien toute la tendresse des graphismes (les habituelles musiques de la série, généralement mélodieuses et rythmées, auraient été hors de propos).



Kirby : Note
Au Fil de L'Aventure est un jeu à part. Même si sa facilité nous ferait presque dire que ce n'est même plus un jeu vidéo, il est clair qu'il faut bien prendre en considération quel public il vise : les enfants et eux avant tout ! Si vous avez 30 balais, ne venez pas vous plaindre que ça n'a aucun intérêt, le jeu ne vous est pas destiné. Pourtant, si moi-même je suis trentenaire, ça ne m'a pas empêché d'y prendre gout car ce design et cette ambiance tout en douceur, m'ont fait le plus grand bien. Et oui je suis comme les autres mecs, mon truc à moi c'est les jeux musclés, j'aime quand ça pisse le sang, j'aime les FPS bourrins, les jeux d'action explosifs et lorsque je suis tombé sur ce Kirby-là, il est clair que j'ai vraiment mis ma rage en pause, que j'ai retrouvé l'espace d'un instant, le bonheur simple de jouer avec le sourire, pas pour le challenge mais pour le dépaysement et le plaisir innocent qu'il procure. Alors certes les Kirby sont déjà réputés pour être faciles, mais avec celui-ci c'est carrément n'importe quoi... quoique personnellement, il suffit d'y jouer quelques minutes pour comprendre à quel point Au Fil de l'Aventure va vous vider la tête, et vous ramener à vos tendres années, celles-là même où la vie était bien plus facile qu'aujourd'hui...



Les -

  • Histoire pour enfants uniquement
  • Bande-son mielleuse et effacée
  • Facile... un peu trop même
  • Image étrangement floue
  • Les +

  • Challenge zéro = pas de prise de tête
  • Enfin un Kirby au gameplay original
  • Design absolument génial
  • Bonne prise en mains


  • Test réalisé par Aquel & iiYama

    novembre 2012