Ghost Squad (Wii)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : janvier 2008
Développeur : SEGA
Adaptation : SEGA
Editeur : SEGA
Genre : shooter

Support : 1 DVD
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 4 joueurs simultanément
Abréviation : GS
Titre alternatif : Gun Shooting SEGA
Prix au lancement : 45€
Score des ventes : 750.000


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Ghost Squad








Sorti en 2004 sur Arcade,
Cette version Wii est fidèle à l'Arcade, sauf sur les graphismes, bien entendu
Ghost Squad est l'un des shooter qui aura le mieux marcher. Et pour cause, s'il n'était pas spécialement original ou beau, il était sacrément efficace, SEGA connaissant parfaitement la formule pour nous faire mettre toujours plus de pièces dans ses bornes. A l'occasion de la sortie de l'horrible Wii-Zapper, Nintendo et SEGA s'associent et pour fêter l'événement, Ghost Squad devenant l'ambassadeur de ce gadget afin de le promouvoir. Ainsi, tout du moins au Japon, Ghost Squad est sorti en pack avec le Zapper (le jeu est aussi disponible seul). Je dis bien "gadget" car personnellement, je trouve que le Zapper est une grosse merd... La prise en mains est vraiment pas terrible, le stick du Nunchuk est trop haut et pire que tout, on presse la gâchette de tir sur l'avant du machin. Décidément inconfortable, je préfère encore jouer sans rien (avec la Wiimote tout de même), ce qui se révèle être plus pratique et infiniment plus agréable. Ou alors la solution, c'est de se procurer un "light gun" tout simple, dans lequel on enfiche sa Momote et qu'on prend comme un pistolet. Là pour le coup c'est sympa et ça ne coûte en général que 10€ (30€ pour le Zapper). L'utilisation du Nunchuk étant en plus facultative. Jouable avec ou sans réticule (pour augmenter ses scores), le seul défaut que j'ai trouvé, c'est que j'aurai préféré devoir appuyer sur un bouton pour recharger plutôt que de sortir banalement son axe de tir du champ de vision. Au moins on ne peut pas dire qu'on soit dépaysé par rapport à l'Arcade...



Mais qu'en est-il
Avec seulement 3 niveaux, l'aventure est vite bouclée
vraiment de cette première et tardive adaptation ? Car il faut être clair, en plus de 3 ans, SEGA a amorti sa licence et ne prend pas un gros risque sur ce jeu. Et bien quoiqu'on en dise, s'il n'arrive pas au niveau d'un Umbrella Chronicles qui reste encore, selon moi, la grosse référence en matière de shooter sur Wii (sans doute aussi par amour des Resident Evil), Ghost Squad s'avère être un bon jeu. Développé à l'initial par la talentueuse équipe AM2, la conversion est tout à fait honnête, sachant que la Wii est sans doute le pire support technique du moment (ne venez pas râler, voyez d'abord la gueule des jeux Wii avant de venir rétorquer que je dis du mal). On retrouve donc l'exact jeu d'Arcade, agrémenté de quelques bonus. Les sensations sont évidemment différentes puisqu'on troque la superbe réplique du fusil SWAT pour la Wiimote mais très vite on rentre dans le feu de l'action. Pour ceux qui ne connaissent pas, on dispose de seulement 3 boutons. Un bouton de tir (forcément), un bouton d'action et un bouton de sélection du mode de tir. On a grâce à lui le choix entre un tir mono-coup, la mini-rafale 3 coups ou s'il est encore disponible, le mode mitrailleuse. Ce dernier est limité à 100 balles mais s'avère bien pratique en cas de coup dur, étant donné qu'on peut switcher entre les 3 modes à volonté. Après ça reste un banal shooter où il y a 250 mercenaires qui se cachent dans 32m² et où il en sort 4 derrière chaque pieds de table. C'est complètement débile mais c'est le genre qui veut ça. Forcément moins difficile que sur Arcade, on dispose en plus des crédits infinis (en jouant en easy), le but étant de finir les 3 niveaux sans accroc. Ca implique de sauver tout le monde et bien sûr, de battre chaque boss. Et là le jeu peut être vicieux car au niveau 2 par exemple, lorsqu'on est dans la soute de l'avion, avec un tangage pas possible et un seul coup à porter (et en pleine tête), ça devient vite coton. Si on perd, on perd tout le niveau et qui dit perdre un niveau dit qu'il faut recommencer tout le jeu pour voir la fin. Une bonne solution pour rallonger une durée de vie bien courte (ben oui, avec seulement 3 niveaux, c'est forcément maigre).


Mais déjà l'AM2
Les bonus sont bien sympas ^^
avait de bonnes idées, puisqu'il ne sera pas rare qu'on nous demande quel chemin prendre. Là encore c'est une bonne manière de nous inciter à refaire le jeu autant de fois qu'il y a de solutions afin de tout découvrir bien que ça reste généralement sommaire car sans être de véritables cursus parallèles, généralement on en revient toujours aux inévitables scènes principales. Et c'est en découvrant au maximum le jeu (pour ça il faudra essayer de le finir au moins 3 fois) qu'on débloquera divers bonus. Afin de varier au maximum ces intenses scènes de tirs, on nous propose aussi quelques missions annexes : désamorcer des bombes, sauver les otages, séance de sniper, tir au lance-roquettes... pas de quoi se lasser (sur 3 niveaux, ce serait dommage). Enfin on retrouvera tout ce qui fait le charme de ce type de jeux à savoir qu'il faut épargner les innocents, trouver divers items (gilet pare-balles, trousse de soins) dans les éléments du décor et un jeu praticable à plusieurs (à 4 pour être exact). On a vraiment de quoi s'amuser. Pour revenir sur le sujet des bonus, au fur et à mesure qu'on remporte des points, on débloque des costumes, de nouvelles armes et même de nouveaux modes de jeu. Ajout de cette version Wii, on dispose d'un mode training et d'un mode Party. Le training vous propose du tir sur cibles fixes et mouvantes, ainsi qu'un véritable exercice d'entraînement avec des ennemis (un passage difficile à compléter). Le mode Party est de son côté moins strict et nous propose de jouer les 3 niveaux du jeu en mode invincible, afin de bien connaître les réactions ennemies et de découvrir à fond le titre.


Mais en jouant,
Avec ce genre de scènes, SEGA fait plaisir aux garçons :)
bonus oblige, on débloquera aussi les modes Paradise et Ninja. Dans le premier les ennemis sont changées par des filles en bikinis (la classe ^_^) et en mode Ninja, on lance des shurikens sur des ennemis transformés en soldats de l'ombre. Du grand n'importe quoi mais ça défoule, ça varie et surtout, ça amuse. Evidemment en passant de l'Arcade à la Wii, la réalisation graphique a forcément pellée ! Pourtant, sorti en 2004 sur plate-forme Chihiro (une Xbox évoluée), on était en droit d'avoir une conversion un peu plus fidèle, l'Xbox étant assez proche de la GameCube en terme de performances. Mais non, fallait pas y compter, on se retrouve encore une fois avec des graphismes vides, des textures pauvres et des couleurs fades. Malgré tout le jeu garde tout son attrait avec des animations très correctes, un framerate imperturbable et une adaptation finalement assez fidèle, à l'ennemi près. Plus contestable, la principale source sonore des armes émane de la Wiimote dans un son très "plastique" et peu réaliste. Etant donné l'efficacité de "l'objet" à reproduire des sons corrects, il aurait été préférable que ça sorte directement de la télé, ou au moins qu'on nous laisse le choix entre les 2 solutions (comme dans Disaster). Si le doublage (US dans ma version) est très correct, difficile d'applaudir une bande-son pas terrible. Très pensé pour l'Arcade, les musiques sont rythmées, bruyantes, accompagnent bien le jeu mais ne sont en aucun cas de bonne qualité.



Même Note
si Ghost Squad use des vieilles ficelles initiées par les précurseurs du genre (Area 51, Time Crisis, House of The Dead…) comme des ennemis qui apparaissent par magie, même si la réalisation n'est pas terrible, même si l'aventure ne compte que 3 niveaux, SEGA fait encore une fois mouche avec son jeu en proposant une adaptation assez fidèle du hit Arcade, auquel ils ont ajoutés des bonus assez sympas. Si la durée de vie d'un tel titre est assez courte en solo, en jouant à plusieurs c'est le gage de franches parties de rigolades. Ghost Squad sur Wii est donc un bon jeu. Je vous l'avez bien dit non ?



Test réalisé par iiYama

février 2009