Far Cry Vengeance (Wii)

 







Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : janvier 2007
Développeur : Ubisoft
Editeur : Ubisoft
Genre : FPS

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : FCV
Titre alternatif : Far Cry Instincts Evolution
Prix au lancement : 60€



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Far Cry

Vengeance


S'il y a un phénomène
Le développement scénaristique a été baclé. Comme d'habitude...
que je ne comprendrai jamais, c'est pourquoi la licence d'un jeu appartient-elle à l'éditeur et non au développeur ? C'est quand même bizarre comme précédé. Après tout Far Cry a initialement été développé par Crytek et Ubisoft n'a fait que l'éditer. Malgré ça, c'est la société Frano-Canadienne qui en détient les droits et qui depuis quelques années, ils nous sortent de pâles copies de cette fabuleuse licence. La preuve encore avec un Far Cry 2 techniquement impressionnant mais est bien trop loin de l'esprit originel pour justifier son nom et son appellation de "suite". Ubisoft ferait-il n'importe quoi avec Far Cry ? La réponse semble s'écrire toute seule et c'est sans doute sur consoles de salon que ses suites sont les plus catastrophiques. A mon avis, soit Crytek se bidonne en voyant le résultat, se foutant bien de la gueule d'Ubisoft qui reste incapable de développer un Far Cry convenable, soit ils pleurent de voir ce que leur bébé est devenu. D'un point de vue plus personnel, je dirai qu'on peut trouver du bon dans ce jeu mais il faut être clair, pour en trouver il faut sacrément gratter. Alors commençons par le commencement. Sur Xbox sont sortis 2 pseudo-suites au Far Cry originel paru sur PC : Far Cry Instincts et Far Cry Instincts Evolution (2005). Ces 2 jeux sont ensuite sortis sur Xbox 360 dans Far Cry Instincts Predator (2006). 6 mois plus tard, Ubisoft récidive avec cet opus Wii, qui au lieu de compiler les 2 épisodes Xbox comme sur Xbox 360, ne reprend que le 2e chapitre. En somme, Far Cry Vengeance n'est qu'une version modifiée de Far Cry Instincts Evolution. Le jeu s'ouvre sur une intro en 3D (ou une vidéo créé avec le moteur du jeu, on ne sait pas trop) d'une laideur à faire pâlir une Saturn. Sans rire les développeurs ne sont-ils pas morts de honte devant un tel résultat ? C'est tellement minable, que même si le jeu n'est déjà pas bien beau, il reste bien supérieur à ces courts passages.


Et en plus
Le système de pointage de la Wiimote sauve la jouabilité
d'être franchement laides, ces scènes ne dévoilent presque rien du scénario. Entièrement en vue subjective, on découvre qu'on incarne encore une fois Jack Carver (qui semble avoir pris de courtes de vacances) et pour une histoire de suspicion, il se fera mal mené. La guerre est donc ré-ouverte pour des raisons absurdes et le scénario, déjà pas bien épais dans Far Cry, se résume encore plus vite ici, tout en étant inintéressant. En plus, on n'apprend rien du passif de Jack (comme ce qu'il s'est passé lors du premier Far Cry), Ubisoft estimant qu'on doit sans doute connaître l'un des jeux phare de 2004. Oui mais ça n'aurait pas fait de mal... Qui dit Wii dit Wiimote et qui dit Wiimote dit jouabilité réinventée par rapport aux versions Xbox, dont celle-ci reprend les bases. Avec le Nunchuck on se déplace, on strafe, on saute et on lance des grenades (le lancé simple ça va mais dés qu'on veut viser plus loin c'est la misère). Autant dire que l'appendice a son utilité. Avec la Momote on vise son écran, on locke, on tire, on s'accroupit ou on se couche. La formule FPS a fait du chemin depuis le catastrophique Red Steel (du même éditeur) mais n'est pas parfaite pour autant. Dés qu'on sort du champ de vision l'écran bouge dans tout les sens à nous filer la gerbe, se mouvoir est parfois pénible et selon comment, les combats sont très fouillis. Car pour tourner sur soi-même il faut viser les côtés (sans sortir du champ). Le résultat à l'écran est donc très confus. Pour remédier à ce problème, Ubisoft nous propose de presser le bouton A pour locker la caméra (B servant à tirer). Une bonne idée certes mais perso j'aurai préféré que le Chuk serve à tourner et aller en avant/arrière et que la Mote s'occupe de l'inclinaison haut/bas et de la visée. Pour le coup ça aurait été plus pratique mais comme vous le savez, je suis testeur pas programmeur. Malgré tout, je le répète une fois encore, le système de pointage de la Wii est étonnamment précis ce qui rend les combats assez sympas, même s'il y règne un certain chaos gestuel.


Par contre,
On retrouve les véhicules
le jeu est facile, à tel point que le finir ne vous posera aucun problème. Là je suis très sérieux, hier encore j'ai assumé une raillerie à ce sujet mais pour le coup, vous n'aurez aucun soucis à finir cette aventure. L'assistance à la visée assiste beaucoup, peut-être même un peu trop (il suffit que l'ennemi entre dans le réticule pour qu'il soit touché par nos balles) et l'IA est désastreuse. Une IA qui ne vous verra pas à moins de 15m d'elle et qui accuse de sérieuses lacunes. Vous dessoudez un gars (avec une arme bruyante) presque à bout portant et le type juste à côté n'y porte même pas cas. Qu'à la rigueur ils visent tous comme des pieds je veux bien (après tout j'ai joué en easy pour avoir un jeu facile) mais ce type d'aberrations, easy ou pas easy, ça ne devrait pas exister. Jack ne peut porter que 3 types d'armes : une arme de poing, une mitrailleuse légère (ou un pompe) et une mitrailleuse lourde (ou un fusil de sniper). Du coup on variera régulièrement son arsenal, même si le nombre d'armes différentes est un peu maigre. Petit plus, Jack peut désormais utiliser 2 armes en même temps si elles sont de taille raisonnable (n'essayez pas d'utiliser deux M60, c'est pas négociable) : 2 berettas, 2 Uzis ou 2 Mp5 vous donneront plus de puissance et même si je regrette que la touche de tir n'actionne pas les 2 armes en même temps, il est par contre agréable que Jack saches recharger une arme vide tout en tirant avec la restante. Ca fait penser à Halo 2. Il y a aussi des attaques au corps à corps (avec la machette) ou encore sous forme mutante, bien qu'elles soient assez chaotiques (je vous conseille donc d'utiliser exclusivement les armes). La forme mutante ? Et bien oui, comme on le sait (selon Ubisoft bien sûr) Jack est toujours infecté par le fameux virus mutant (le mutagène) et à force de dégommer les ennemis, on remplit une jauge spéciale.


On peut donc
Difficile de retouver le paradis de la version PC. La Wii nous offre encore des graphismes décevants
passer en mode mutant (on court vite et on a une force de yéti) mais on peut aussi se soigner, et ce grâce à la prédatoïne (un bien joli mot qui n'existe pas). Encore une fois, si je vous déconseille de vous servir de la forme mutante pour attaquer, cette jauge est par contre bien pratique pour regagner de précieux points de vie. Qui dit Far Cry, dit forcément véhicules. Scooter des mers, Jeep, patrouilleur... c'est moche mais ça reste efficace et on tire avec ses propres armes. Enfin, Jack Carver possède aussi un radar qui indique la position des ennemis et celles des checkpoints de missions. Ca ne parait rien comme ça mais c'est vraiment utile. Avec tout ça, il va bien falloir parler de ce qui fâche vraiment dans ce jeu : la réalisation. Je pourrais vous lâcher quelques adjectifs peu élogieux à son égard mais je préfère étayer mes thèses. Si j'ai trouvé sympa que lors des pages de loadings on en apprenne un peu plus sur les personnages, je ne reviens pas sur la qualité des scènes scénaristiques, tout bonnement honteuses, même pour une Wii. Une Wii qui, même si elle nous prouve à longueur de jeux que son hardware "du pauvre" s'est perdu dans la précédente génération de consoles, sait faire de temps en temps de jolis jeux. Pour rester dans les FPS j'évoquerai le grandiose Metroïd Prime 3. D'accord le jeu est sorti 9 mois après celui-ci mais techniquement, c'est 10 ans qui les séparent ! Far Cry Vengeance fait carrément pitié mis à côté du fabuleux premier opus paru sur PC. En premier lieu c'est vide : quelques herbes jonchent le sol, les fonds marins sont lisses comme des tapis, la jungle tropicale est sous le joug de la déforestation... bref même si on peut être impressionné par un champ de vision très éloigné (le contraste en est même étonnant), on regrette d'avoir un titre aussi laid. Les ennemis sont vilains, les véhicules sont tous cubiques et pire encore, la majeure partie des textures est complètement floue dès qu'on s'approche !


Mais ce
Ubisoft n'est pas Crytek et fait n'importe quoi de cette grande licence. C'est frustrant...
n'est pas pire que le mauvais goût dont ont fait preuve les graphistes avec parfois des aberrations étranges, à l'image de ces palmiers aux troncs carrés et à la couleur grise (!). Etonnant non ? A mon avis ils devraient sortir de temps en temps, ça pourrait les aider. Ajoutons à ça une grosse pixellisation, un classique aliasing et pour couronner le tout, des bugs du style un gars mort qui reste à moitié debout les yeux grands ouverts. En parlant d'ennemis, on peut aussi signaler que la plupart d'entre eux s'effacent comme par magie dés qu'ils meurent (sans doute à cause du manque de RAM). Et si on aimait tant Far Cry, c'était aussi pour sa liberté d'action, sa possibilité de jouer bourrin comme infiltration par moment. Ne rêvez pas, ici le joueur est cloisonné par des murs invisibles (bien souvent représentés par du feuillage), des limitations qui vont jusqu'à nous barrer la route lorsqu'on est à bord d'un bateau. Devant c'est la mer mais impossible de passer. Ca fait tout drôle (mais y'a pas de quoi rire). Bien sûr il y aura quelques petits chemins annexes et aussi quelques passages très ouverts (non non je suis sérieux là) mais ça reste relativement rare. Dernier point sensible, le jeu usant d'un streaming à la mode (faut dire qu'avec ses 88Mo de RAM, les développeurs Wii arrivent vite à saturation), il ne sera pas rare de subir de grosses saccades. Tant que les données ne seront pas chargées, ça saccadera (sans ça le moteur reste fluide). C'est aussi pour ça qu'on aura droit à de jolis pop-up. Enfin, s'il est d'une qualité moyenne, le son est l'aspect technique le moins critiquable. Les armes manquent de dynamisme, de violence, mais en l'état ça fait l'affaire et les musiques, bien que rares, sont assez sympas. Malheureusement on ne peut pas en dire autant du doublage. Les méchants ont tous la même voix et bien sûr ils débitent les mêmes idioties à tout bout de champ. Les autres protagonistes ne sont pas terribles et la nouvelle verve de Jack est aussi mal jouée qu'incongrue (même si c'est toujours Xavier Fagnon qui s'en occupe). En plus, étrangement la plupart des voix ennemies se coupent avant même d'être finies. Et "fini" est un adjectif qu'on ne peut pas porter au compte de Far Cry Vengeance...



S'il Note
respecte plus l'ambiance originelle de Far Cry que l'épisode 2, notamment avec une sympathique évolution du virus et le plaisir de retrouver Jack Carver, Ubisoft tire une fois de trop sur la corde du fan-clubisme et tente de nous vendre un jeu développé/adapté à la vite. Réalisation graphique minable, son buggé, jouabilité imparfaite, scénario bidon, mise en scène honteuse... je veux bien que ce jeu a pratiquement l'âge de la machine, mais la plupart des FPS GameCube ou PS2 font mieux. Et pourtant, malgré tout ce que j'ai pu en dire, toute la critique et le venin que j'ai débité tout au long de cet article, je reconnais que je me suis bien amusé. Voilà pourquoi Mesdames Messieurs, je n'ai pas osé lui mettre moins que cette note, estimant que même si ce jeu peut être considéré comme bien pourri par la plupart des joueurs, à partir du moment où on s'amuse, on peut lui accorder un tout petit peu de crédit...



Test réalisé par iiYama

février 2009 (mise à jour : septembre 2010)