Street Fighter Alpha 2 (SNES)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : 1996
Développeur : Capcom
Adaptation : Capcom
Editeur : Capcom
Genre : combats

Support : cartouche de 32Mb
Puce additionnelle : S-DD1 chip
Version testée : Euro
Voix dans le jeu : US/JAP
Textes à l'écran : US
Difficulté :

Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : SFA2 - SFZ2
Titre alternatif : Street Fighter Zero 2
Prix au lancement : 400Frs
Score des ventes : 170.000 (SNES)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Street Fighter Alpha 2








Plus par
Epaulé par un chip additionnel, l'adaptation est vraiment bonne
curiosité qu'un réel attrait, j'ai voulu testé l'un des meilleurs jeux de combats de l'Arcade et de la PlayStation. Je dis "plus par curiosité" car j'ai déjà plié ce jeu 10 fois sur la console de Sony et je me demandais à quoi pouvait ressembler la conversion d'un jeu 32bits sur 16 (encore que, l'Hardware Arcade étant le CPS2, on reste dans le 16bits, même si question puissance, la Super Nintendo est larguée). Et bien contrairement à mes pressentis, c'est vraiment pas mal, voire même c'est carrément bien ! Epaulé par un beau S-DD1 chip (un accélérateur graphique made in Capcom) et contenu dans une grosse cartouche de 32Mb, cette dernière version du célèbre jeu de combats n'a pas à rougir face à la concurrence... ce serait même le contraire. Comme quoi, la Super Nintendo ne cessera de m'étonner. Evidemment, en comparaison de la version Arcade, le jeu a perdu au change, mais comment pouvait-il en être autrement ? Ainsi les musiques, déjà pas terribles sur la version d'origine, sont restées à peu près les mêmes (alors que Street Fighter II apportait les meilleurs remixes qui existe pour la licence), le jeu est hyper facile (faut jouer en 6 étoiles pour avoir un adversaire qui se bat au moins un peu) et les persos sont forcement plus petits. Les décors ont également été revus pour être simplifiés (certains ont étés refaits) et les animations en fond, comme la fille qui regarde notre combat contre Dalshim, ont presque toutes disparues.


De plus, il y a
Le jeu est complet, beau, jouable... pas parfait mais vraiment pas mal
comme une sorte de latence avant chaque début de combat, comme si le jeu chargeait ses données (ça vient du S-DD1 qui doit décompresser ses données). Le tableau s'assombrit mais, loin d'être une adaptation faite à la va vite, Street Fighter Alpha 2, propose dans cette version, une réalisation réellement étonnante. On retrouve à peu de chose près la même petite intro, il y a 18 persos jouables (c'est énorme pour le support), 2 niveaux de Turbo, le choix entre "garde classique" et "garde auto", les mêmes options que sur PlayStation (difficulté, vitesse, nombre de round) et on retrouve même la présentation si kitch de chaque combat. Les bruitages sont bons (même s'ils n'ont pas la furie du SFII), les voix sont d'excellente qualité et la jouabilité, comme toujours dans un Street Fighter, est exemplaire. Les coups sortent facilement et on retrouve ses marques en moins de 5 minutes. Graphiquement et contre toute attente, j'ai été agréablement surpris. C'est pas super beau mais les décors suffisent amplement, les persos sont bien animés et si c'est un peu lent en mode normal, en mode Turbo 1 on retrouve une bonne vitesse de croisière. Difficile donc de ne pas accrocher sur ce jeu.



Vendu Note
encore un peu cher sur le marché de l'occasion, il est clair qu'il ne vaut pas un bon Street Fighter II Turbo ou un Super Street Fighter II et encore moins le même jeu sur PlayStation. Pourtant il y a là matière à s'éclater, surtout que la 16bits de Nintendo aura été le berceau de pas mal de daubes question baston et parole de connaisseur, Street Fighter Alpha 2 sur Super Nintendo est largement au dessus de la plupart d'entre eux, d'autant que la réalisation tient parfaitement la route. Sorti en 1996, alors que la console de Sony envahit le marché, le vieille 16bits de Nintendo fait de la résistance pour combler un vide laissé par une Nintendo 64 qui tarde à percer et ce, pour le plus grand bonheur des Nintendoistes.



Test réalisé par iiYama

août 2007 (mise à jour : juin 2010)