WipEout 2097 (SAT)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : septembre 1997
Développeur : Psygnosis
Adaptation : Perfect Entertainment
Editeur : Tantalus Media
Genre : courses

Support : 1 CD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Titres alternatifs : WipEout 2 / WipEout XL
Prix au lancement : 350Frs


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

WipEout 2097









Les joueurs 16bits,
Selon moi, WipEout 2097 est le meilleur épisode de la série de par sa bande-son de folie et son équilibre
notamment Mega Drive, connaissent bien Psygnosis pour avoir sorti des jeux atypiques mais fort sympas comme Lemmings, Wiz 'n' Liz ou encore le fantastique Puggsy. A l'image de Rare Software (le créateur de Donkey Kong Country) pour la Nintendo 64, Psygnosis est l'un des grands noms de la PlayStation avec des jeux cultes comme Rollcage, Lomax, Destruction Derby, Colony Wars, Formula One, Krasy Ivan ou encore G-Police. Mais ce studio est encore plus connu pour une autre série, j'ai nommé WipEout. Pendant hi-tech et technologique des Ridge Racer de Namco, les WipEout exigent un contrôle précis de l'appareil mais apporte des sensations inédites. Après un vif succès du premier opus sorti en 1995 (en même temps que la PlayStation Européenne), Psygnosis récidive 2 ans plus tard avec un titre plus abouti et plus accessible. Car le WipEout premier du nom était une superbe démo technique mais sa maniabilité, trop pointilleuse, gâchait tout le plaisir de jeu. En effet ce qui gavait le plus le joueur, c'est que le moindre contact avec une paroi provoquait le quasi arrêt du véhicule. Ca saoulait sévère de perdre rien qu'à cause de ça, d'autant que le jeu était ardu. Dans WipEout 2097 (drôle de nom pour une suite non ?) le fait de se frotter à la paroi freine le véhicule mais ne le stoppe pas pour autant. Rien que ça, ça mérite des félicitations. WipEout 2097, s'efforcera donc corriger cette erreur de maniabilité par un contrôle plus souple et personne ne s'en plaindra. D'autant plus que cet opus va vite, très vite ! En effet, si on se traine un peu en classe Vector, la difficulté et la vitesse des véhicules va crescendo avec les classes suivantes : Venom, Rapier et Phantom.


On retrouve
La réalisation est encore une fois de très haute volée !
les 4 écuries de l'opus original (AG Systems, Auricom, Qirex et Feisar), chacune ayant ses caractéristiques propres en matière de défense, d'accélération, de tenue de route ou de bouclier (l'écurie Piranha est à débloquer, les caractéristiques du vaisseau sont poussées au maximum mais il est dénué d'armes). 8 circuits inédits sont proposés, des circuits plus ambitieux qu'autrefois et surtout plus "larges", ce qui là aussi, améliore les sensations de jeu. La vidéo d'intro est superbe et laisse place à un jeu ayant subi une grosse mise à jour technique. Les développeurs du jeu de course le plus original de la génération 32bits, ont bien planchés sur les précédents défauts. Si c'est un tantinet moins beau que dans son prédécesseur (encore que), il est par contre bien plus fluide et rapide. Ce qu'on a perdu en graphisme (qui sont tout de même magnifiques et bien au dessus de la moyenne) on l'a gagné en vitesse. Les tracés font la part belle au spectacle et à des sensations grisantes, et sur le parcours vous serez opposé à divers adversaires. On retrouve naturellement les bonus qui s'activent en passant sur les dalles lumineuses (boost, bouclier, auto-pilote, missile, mines...), bref c'est un excellent titre, extrêmement fun, une fois qu'on a passé l'apprentissage de la maniabilité. Les tracés sont toujours aussi originaux et tortueux, le gameplay s'est affiné et la bande-son est toujours aussi déjantée ! Personnellement j'adore, car sans ces musiques Electro, la licence ne serait plus vraiment la même. Avec un style futuriste, on retrouve les compositions d'un CoLD SToRAGE plus inspiré que jamais, mais aussi des morceaux de Future Sound of London (FSoL), Fluke, The Chemical Brothers, Underworld ou The Prodigy. Un conseil : branchez votre console à la chaine Hi-Fi et montez le son, car ça en vaut vraiment la peine !



WipEout 2097 Note
n'est pas une simple suite d'un premier opus déjà réussi mais intransigeant, c'est surtout un magnifique jeu à la réalisation admirable et à la bande-son de folie ! Il corrige les déboires d'un premier épisode trop difficile, en corrigeant entre autre l'un de ses pires défauts : les bords qui nous scotchent net. C'est fun, c'est rapide, c'est beau, ainsi Psygnosis nous offre ici l'un de ses meilleurs jeux, ni plus, ni moins.



Test réalisé par iiYama

mars 2014