Ultimate Mortal Kombat 3 (SAT)

 





Cliquez pour agrandir



Note générale


Sortie du jeu : juin 1996
Développeur : Midway Games
Adaptation : Eurocom
Editeur : Williams Entertainment
Genre : combats (versus fighting)

Support : 1 CD
Version testée : Euro
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Abréviation : UMK3
Titre alternatif : Mortal Kombat 4
Prix au lancement : 350Frs


Aussi disponible sur :






Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Ultimate
Mortal Kombat 3







On met le CD
Malgré quelques absents, le roster reste confortable
dans sa console et nous voila entrain de tester Ultimate Mortal Kombat 3 sur Saturn, dont la version Arcade a bien rattrapé le fiasco d'un Mortal Kombat 3 acide. Sorti au même moment que les excellentes versions Super Nintendo et Mega Drive, cette édition Saturn s'avère être la plus proche de l'original, et ça se comprend vite étant donné la puissance du support. D'ailleurs nos images sont issues de l'Arcade puisque les screenshots de cette adaptation Saturn sont extrêmement rares. Cependant, vu la concordance entre les 2 versions, nos images restent fidèles au rendu final. On commence le jeu, et déjà, on a droit à plusieurs modes : Kombat (où vous enchaînez jusqu'à Shao Kahn et Motaro), 2vs2 (où vous affrontez un pote en prenant 2 personnages chacun) et Tournament (tournoi jusqu'à 8 joueurs). On a aussi droit à un agréable roster, soit : Scorpion, Reptile, Smoke humain (jouable par le biais d'un code), Ermac (à débloquer), Classic Sub-Zero (à débloquer), Noob Saibot (non-jouable, étant donné que c'est Kano en noir, ce qui est étrange vu que dans la version Arcade, c'est Scorpion qui est noir et non pas Kano, comme dans MK3), Kano, Sub-Zero, Smoke (contrairement à MK3, jouable dès le début), Cyrax, Sektor, Jax, Sindel, Sonya, Nightwolf, Liu Kang, Kung Lao, Stryker, Sheeva, Kabal, Shang Tsung, Kitana, Mileena (à débloquer) et Jade (jouable pour la première fois). On voit bien que les développeurs ne se sont pas lésinés sur ce côté-là même si quelques absents sont notables comme Johnny Cage ou Raiden.


Graphiquement,
La difficulté a été revue à la baisse depuis MK3... sauf pour le boss final, Motaro, qui est presque impossible à vaincre : (
c'est l'Arcade à la maison !! La magnifique ambiance de MK3, la 3D précalculée (oui, les décors sont en 3D précalculée) est réussie bien qu'un peu pixellisée, les personnages ne sont pas aussi détaillés que dans MKII, mais ça reste honorable de ce côté-ci aussi. C'est donc l'un des un gros points forts du jeu. Tiens, passons au gameplay. Vous critiquiez le côté "rigide" de la maniabilité de MKI et MKII ? Alors vous serez surpris, car ce n'est plus du tout la même chose : que de souvenirs lorsque je me suis précipité sur Motaro pour lui infliger des combos complètements fous et imparables, et lui donner l'humiliation qu'il mérite. Il y a énormément de fun lors des combats, contrairement aux 2 premiers opus, et ce en grande partie parce que la difficulté est très bien dosée (comme l'excellentissime portage de MK Trilogy sur PSX). On enchaîne les combats sans essuyer trop de défaites, du moins... si Motaro n'était pas aussi impossible à battre ! 37 tentatives... et 36 défaites ! Même Shao Kahn est plus facile à vaincre, j'étais sidéré ! Il existe néanmoins 2 autres points noirs. Premièrement on ne peut sauvegarder les personnages cachés une fois qu'ils sont débloqués. Heureusement qu'il existe un autre code pour les avoir tous en même temps. Et deuxièmement, les loadings : y'en a plein, c'est incessant ! Lors des fatalités, lors des transformations de Shang Tsung, lors des fatalités de stages, lors de certaines transitions d'un étage à l'autre ! Bon, ce n'est pas Mortal Kombat II sur Playstation (où je me suis pété des barres de rires tellement il y avait de loadings), mais il y a des limites, ici non respectées ! A croire que les 2Mo de RAM de la console ne servent à rien. : (


La musique,
La réalisation est à l'exacte de l'Arcade... hormis d'incessants loadings bien sûr
originellement bizarre lors des 2 premiers opus (combien de fois j'ai coupé le son déjà ?), est complètement différente ici. La qualité est au rendez-vous, et les musiques sont bien meilleures. Quand aux bruitages, ils restent sympas pour l'ensemble (par contre, ceux de Sheeva semblaient me demander : tu veux des Efferalgans? Comprenez = vomitoires !). La durée de vie, originellement assez courte lors des 2 premiers opus, est bien plus longue. Vous avez le choix entre plusieurs piles d'ennemis à affronter (Novice, Warrior, Master, parfois 2 piles Master et Champion) en sachant que choisir la pile "Champion", revient souvent à affronter une horde de personnages cachés et d'Endurance Modes. Bien sûr, vous pouvez modifier l'IA (genre, faire une pile Master avec une IA facile). Des niveaux de MK3 qui ont retirés de la version Arcade d'UMK3, font leur come-back, telles que la Banque. En un mot : énorme ! Enfin terminons avec le scénario, passé d'un style oriental asiatique à un style apocalyptique américain : Shao Kahn semble avoir perdu toute chance de domination de la Terre, du moins, s'il n'avait pas de plan B. Or il l'a ressuscité sa femme, Sindel, pour avoir libre droit de la rejoindre et en même temps, fusionner Outremonde et la Terre… ce qui va provoquer l'aspiration des milliards de vies. Toutes ? Non ! Quelques survivants s'apprêtent à contre-attaquer ! Et blablablabla... En gros, je préfère ça au scénario déjà-vu de Mortal Kombat II.



Ultimate Mortal Kombat 3, Note
malgré des loadings qui rendent fous, le fait qu'il n'y a pas de système de sauvegarde pour conserver les persos cachés (Ermac, Classic Sub-Zero et Mileena), les bruitages de Sheeva (on se demande si elle a mélangé du sirop de citron avec de la bière) qui sont horrifiques, l'absence de Raiden (qui est réduit à une caméo) et de Johnny Cage (excuse bidon : il a été tué par Motaro) et Motaro (qui est quasi impossible à battre), il n'en reste pas moins un excellent titre, que je vous conseille fortement. Avec son gros roster et son excellente réalisation, Ultimate Mortal Kombat 3 est sans doute le top du MK en 2D, d'autant que cette adaptation Saturn est à l'exacte de l'Arcade.



Les -

  • La sauvegarde ne conserve pas les persos cachés
  • Motaro, beaucoup trop difficile à battre : (
  • Où sont Raiden et Johnny Cage ?
  • Les bruitages de Sheeva
  • Les loadings
  • Les +

  • Le scénario (meilleur que les 2 précédents)
  • C'est l'exacte version Arcade !!
  • Le gameplay remis à neuf
  • La maniabilité mise à jour
  • La difficulté réajustée
  • La durée de vie
  • Un gros roster !
  • La bande-son

  • Test réalisé par Idris2000

    septembre 2014