Syphon Filter 2 (PSX)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : avril 2000
Développeur : Eidetic/989 Studios (Sony Bend)
Editeur : Sony Computer
Genre : action

Support : 2 CDs
Compatible PS3 60Go : oui
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Abréviation : SF2
Prix au lancement : 350Frs
Score des ventes : 1.95 Millions


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Syphon Filter 2








La série des Syphon Filter
Le jeu alterne agréablement action et infiltration. Il possède même un mode 2 joueurs
a débutée sur la première PlayStation, en 1999. Développé par Eidetic/989 Studios (devenu par la suite Sony Bend) on incarne Gabriel "Gabe" Logan, l'agent d'une firme secrète américaine (l'Agence), qui a pour partenaire Lian Xing. L'histoire commence quand Elis, un autre agent enquêtant en Amérique du Sud, se fait capturer et exécuter par Mara Aramov, une tueuse à gages, et Eric Rhoemer, un terroriste. L'agence découvre alors que ces derniers cultivaient des plantes afin de créer un virus, le Syphon Filter. On découvrira alors que certaines personnes de l'Agence étaient en fait des traîtres à la solde de Rhoemer. Ce premier épisode a eu beaucoup de succès puisqu'il s'est écoulé à presque 3 Millions d'exemplaires. Pas mal pour une exclusivité PSOne. Dans l'épisode 2, sorti en 2000, on nous offre l'opportunité de jouer alternativement Lian Xing et Gabe. L'épisode débute lorsque toute l'équipe se prépare à rapporter les informations qu'ils ont recueillies lors de leurs investigations dans l'opus précédent. Lian, contaminé par le virus Syphon Filter, se fait alors capturer par l'Agence, et Gabe réussit à s'enfuir en avion. Celui-ci se fait abattre en plein vol. Des lors, on suit 2 histoires : celle de Lian, qui doit s'échapper des locaux de l'agence, et celle de Gabe, qui doit s'échapper des montagnes où il s'est écrasé avec les survivants du crash, pour ensuite trouver un vaccin pour Lian. Cette fois encore, le succès tape à la porte puisque Syphon Filter 2 s'est vendu à presque 2 Millions d'exemplaires. La série poursuit avec un 3e opus sorti en 2001, aussi sur PSX, puis sur PS2 en 2004 avec The Omega Strain. A la sortie de la PSP, Syphon Filter est alors développé sur les 2 plate-formes du moment, avec Dark Mirror (sur PSP en 2006 et PS2 en 2007). Puis le flambeau est passé à la portable de Sony avec Logan's Shadow (en 2007) et Combat Ops (en 2008). Mais revenons en arrière pour parler plus longuement de l'épisode 2. Le premier choc que vous allez prendre en plein poire, c'est la vidéo d'intro. Au premier coup d'œil on croirait qu'elle a été faite avec le moteur du jeu mais non, ce sont bien des images de synthèses et là, ça fait pleurer de honte. Les modélisations sont franchement minables, cubiques et personne n'ouvre la bouche en parlant ! Si on peut comprendre ça sur de la 3D, lors d'une vidéo c'est inadmissible.


Car même si
Graphiquement, sans être le plus beau jeu de la console, Syphon Filter 2 s'en sort honorablement
on peut saluer des animations pas trop mauvaises (moins raides que d'habitude en tout cas), on est quand même en droit de se demander si avec cette vidéo on se foutrait pas un peu notre gueule ! Et encore je vous évite le comparatif avec Final Fantasy VIII, qui a pourtant 2 ans à la sortie de ce jeu (il y a aussi des cut-scènes en 3D mais là rien à dire, c'est classique). Souvent comparé au très grand Metal Gear Solid, Sylphon Filter 2 assure tout de même une bonne alternance. Si Snake est branché infiltration en permanence, ici on alterne les gameplays. Dans une vue à la 3e personne, tantôt il ne faudra pas se faire repérer, tantôt on a de l'action brute. Si l'alternance de persos est une bonne chose, les développeurs ont aussi planchés sur la prise en mains. Le pad est configurable à sa guise (faut dire que la config' de base est affreuse mais le mode analogique est encore pire : déplacement avec le stick droit, visée avec le gauche, bonjour l'horreur -_- ) et en pressant une touche, on peut soit passer en mode visée libre, soit Logan vise l'ennemi le plus proche. C'est efficace. Chaque niveau se compose de missions qui exigent quelques allers-retours et sur le passage on trouvera des caisses pour se ravitailler (munitions, armes, gilets pare-balles) et Logan est capable de ramasser les armes laissées par les ennemis. En plus, notre bonhomme n'est pas trop manchot puisqu'il se rattrape à une corniche s'il tombe, il peut grimper et même saute tout seul un précipice (ça fait bizarre mais vu qu'il n'y a pas de touche de saut…). Entre autre cabriole d'évitement, finalement ce qui manque le plus c'est une caméra réglable, voire libre en mode observation. Techniquement, la PlayStation n'impressionne plus personne mais Sylphon Filter 2 reste un jeu propre et bien programmé. Les textures n'ont pas trop la bougeotte, les décors sont assez détaillés, c'est dynamique… non le seul truc qui cloche, c'est les vidéos. Pour le son on appréciera un doublage tout en Français et pas trop ridicule. C'est pas génial pour autant mais franchement, ça reste très correct, avec des doubleurs qui nous évitent de surjouer leurs personnages. Les musiques composées par Chuck Doud sont sympas et alternent entre passages calmes et action, et enfin les bruitages sont de qualité.



Syphon Filter 2 Note
est un bon jeu, alternant avec brio personnages et gameplays, entre action et infiltration. Bonne réalisation, bonne prise en mains (notamment grâce à la visée auto), bon scénario, il y a même un mode 2 joueurs. Non le seul truc qui cloche, ce sont les vidéos ! Elles sont vraiment très laides, surtout qu'en 2000 et donc, en fin de carrière pour la PlayStation, des FMV ont en a mangé à toutes les sauces. Bref c'est une incompréhension mais fort heureusement, ça n'empêche pas ce second opus d'être succès sur (presque) tous les niveaux.



Test réalisé par iiYama

avril 2010