Street Fighter Alpha 3 (PSX)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : mai 1999
Développeur : Capcom
Adaptation : Capcom
Editeur : Capcom
Genre : combats

Support : 1 CD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US/JAP
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviations : SFA3 - SFZ3
Titre alternatif : Street Fighter Zero 3 (JAP)
Prix au lancement : 350Frs
Score des ventes : 1.5 Millions (tous supports confondus)


Aussi disponible sur :








Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Street Fighter

Alpha 3


Street Fighter Alpha,
Bonne adaptation du hit d'Arcade et jouabilité aux petits oignons
suite et fin... Capcom ne sachant plus comment décliner sa poule oeufs d'or, s'est mis au Alpha dont voici le 3e opus. Toujours en 2D, toujours le même concept, il est sorti un an après un Street Fighter III qui change beaucoup la donne mais qui ne plait à tous. Ce n'est pas le cas de notre Street Fighter Alpha 3, originellement sorti sur Arcade en juin 1998. Atteignant le summum de son propre art, Capcom est arrivé à atteindre la perfection avec un épisode ô combien barré et complet, restant dans l'enseignement si lucratif (pour Capcom) et jouissif en terme de gameplay et jouabilité, du grand Street Fighter II. Les épisodes Alpha proposent de vivre les joutes guerrières de nos persos préférés quelques années avant les aventures de Street Fighter II. Voilà pourquoi ils paraissent si ingénus, presque "potelés". Graphiquement le jeu est bon. Les décors sont fins, les persos sont bien modélisés et détaillés même s'ils affichent ce côté un peu "boudinés". L'animation reste fluide, à l'identique de l'Arcade, même si la PSX aurait largement été capable de faire mieux. Car on s'en doute, Street Fighter Alpha 3 est avant tout un jeu d'Arcade, ici parfaitement adapté de l'original. Il est même étonnant de voir à quel point la guerre des consoles joue un rôle important dans la sortie des jeux puisque la même adaptation est sortie sur Saturn (concurrente directe de la console Sony) mais 11 mois plus tard et seulement sur le territoire nippon. Côté jouabilité, rien à redire : c'est un Street Fighter et c'est toujours aussi instinctif, facile à prendre en mains, impulsif, verveux... Les coups spéciaux sortent facilement (même avec le DualShock pourtant peu pratique pour l'exercice) et c'est pas moins de 25 persos qui sont jouables. Il y a de quoi faire, et même si certains n'ont aucun intérêt (comme Birdie), d'un autre côté le retour de figures emblématiques comme Blanka, sont agréables. La bande-son ne marquera pas son temps, du moins pas autant que le fut son ancêtre. Les musiques sont sympas, bien qu'on n'y prêtent tout juste attention et les bruitages sont dans le ton, sans casser des briques (ou des Mercedes :). Dommage, on aurait vraiment aimé que ça claque comme dans Street Fighter II/Turbo sur Super Nintendo, sans parler de ces mélodies qui, bien des années plus tard, trottent encore dans nos têtes.



Etant donné Note
la qualité plus ou moins médiocre des jeux concurrents, et je parle bien sûr des jeux de combats en 2D (notamment les portages, souvent ratés, des hits d'SNK), Street Fighter Alpha 3 (Street Fighter Zero 3 au Japon) s'impose sans mal comme le grand maître de la baston sur PSOne. Alliant une jouabilité infaillible à des graphisme agréables, voire beaux, il est le summum du concept Alpha. Voilà qui fera plaisir aux fans et si de nos jours il est difficile de le trouver, une récente version PSP peut vous faire retrouver ce magnifique goût d'antan.



Test réalisé par iiYama

août 2005 (mise à jour : septembre 2008)