Gex 3D (PSX)

 








Note générale


Sortie du jeu : février 1998
Développeur : Crystal Dynamics
Editeur : Crystal Dynamics
Genre : plate-formes

Support : 1 CD
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titres alternatifs : Gex 3D : Enter the Gecko (US) - SpinTail (JAP)
Prix au lancement : 350Frs


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Gex 3D

Return of the Gecko


Gex : Enter the Gecko
Pas très palpitant, en passant à la 3D Gex n'a pas gagné grand chose
est à l'origine un jeu qui devait sortir en 1994... sur 3DO ! La console n'ayant pas eu le succès à laquelle elle était promise, le projet est resté en suspend pendant 4 ans, pour enfin sortir sur diverses plate-formes concurrentes : toujours sous-titré "Enter the Gecko" ou "Return of the Gecko" selon le territoire, le jeu conserve son nom d'origine aux Etats-Unis mais prend le nom de Gex 3D sur la PlayStation Européenne et de Gex 64 sur Nintendo 64. Ayant des allures de James Bond, Gex doit accomplir diverses missions dans des niveaux qui parodient l'univers télévisuel américain, afin de lutter contre son ennemi, le bien nommé Rez. Gex étant un gecko (un lézard) il s'agrippe aux murs. Voilà la seule originalité de ce jeu de plate-formes pour le moins décevant. S'apparentant désormais à un Tomb Raider (alors qu'il était autrefois plus proche du jeu de plate-formes classique, en 2D et en vue de profil tel un Super Mario Bros, un Tiny Toon ou un James Pond), sans être une catastrophe ludique, sa difficulté alliée à un conception ultra basique des niveaux, font qu'on rage vite... d'ennui ! Techniquement, ça ressemble un peu à du Mario 64, les jolies couleurs en moins. Gex 3D (qui fait suite à un premier Gex assez sympa) nous plonge dans divers univers (manoir hanté, vertes plaines) sans jamais vraiment dépayser. Les graphismes sont corrects mais manquent un peu de couleurs, la bande-son est banale au possible et la jouabilité est très imprécise. Pour cette dernière, la raison est simple : la caméra batifole dans tous les sens mais n'est que rarement à sa place. Heureusement qu'on peut la recaler manuellement.



Gex 3D Note
(sous-titré Enter the Gecko aux Etats-Unis, contre Return of the Gecko chez nous) est un jeu loin d'être facile, classique comme pas deux, pas spécialement palpitant, pas super jouable, avec une caméra bien pénible... en bref, un jeu moyen. Je suis peut-être dur avec ce titre de Crystal Dynamics qui, bien avant de nous sortir un formidable Tomb Raider : Legend, manquait un peu d'inspiration. Pourtant, après un premier opus assez original et (il faut l'avouer) vraiment sympathique, il est dommage que le développeur se soit laissé tenter par une transposition tout en 3D, alors que cette même 3D et ses erreurs de jeunesse ont causés des torts à bien des licences. Pour un second opus (car oui, malgré son appellation, ce n'est que l'épisode 2), Gex aurait du rester en 2D...



Test réalisé par iiYama

avril 2007