Warhawk (PS3)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : août 2007
Développeur : Incognito Studios
Editeur : Sony Computer
Genre : FPS multi

Support : 1 Blu-Ray ou en téléchargement sur PlayStation Network
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 1Go (install)
Définition HD : 720p
Multi-joueurs : 4 joueurs simultanément, jouable uniquement online et jusqu'à 32
Prix au lancement : 30€ en téléchargement sur PSN ou 60€ en version boite avec un casque-micro
Score des ventes : 1.1 Million



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Warhawk









Warhawk pose d'entré
L'infanterie a son utilité, cependant le warhawk est le véhicule suprême
de jeu 2 atouts : son prix (30€, soit moins de la moitié d'un jeu neuf) et une copie assez réussie de Battlefield. Car Warhawk est un jeu essentiellement multi (même pas un petit solo avec des bots) où on pourra comme dans le jeu de Digital Illusions, marcher ou se servir de véhicules. Jouable à 32 online (à 4 sur une même console) sur 5 maps assez grandes (je sais, c'est peu), dés qu'on respawn (revit) on se retrouvera forcément à pieds. Après c'est à nous de choisir : sniper en haut d'une tour, piloter un warhawk, prendre les commandes d'un tank, partir à 2 avec une jeep (un au volant, l'autre à la mitrailleuse), se servir de tourelle de défense, servir de chair à canon en partant à pied... bref le choix est large. Avec sa jouabilité typée FPS, il y aura de quoi être dérouté puisque qu'à pied justement, on verra son personnage de dos comme dans un TPS (Third Person Shooter). Loin d'être aussi riche que dans un Gears of War, le gameplay offre quand même divers choix comme on vient de le voir et surtout la possibilité de se faufiler où on veut. Avec un tank, même seul on peut diriger le véhicule et tirer. On a aussi la possibilité de sortir la tête de sa boite de conserve et de sulfater au canon de 50. Et c'est ce même canon qu'on retrouve à l'arrière des jeeps. Si on est seul, on peut basculer du siège du pilote à celui de mitrailleur et vice versa, mais il est clair que ce type de jeux ne trouve son essence que dans la coopération, le jeu en équipe. De toute façon on le sait bien, une guerre ça ne se gagne jamais seul... Selon l'arme utilisée, généralement selon sa puissance, la zone de touche est plus ou moins grande et le lock automatique nous permet de ne pas se prendre la tête. Et ce n'est pas un mal car même si on s'y fait (moi le premier), le pad ne remplacera jamais une souris. Appareil de luxe d'où provient le titre du jeu, le warhawk est un avion de chasse retro-futuriste, avec un design assez original, et il nous offre la possibilité d'avoir une position stationnaire (comme un hélico) ou de jouer les Ace Combat : afterburner, frein, mitrailleuse, missiles, difficile de ne pas ressentir les mêmes frissons qu'avec les hits de Namco.


On retrouve
La réalisation est d'un bon niveau
aussi quelques items comme de quoi restaurer les boucliers des véhicules (tank, jeep et warhawk), des bornes de santé qui peuvent servir à plusieurs joueurs (une excellente idée) et même des clés à molette pour réparer les véhicules endommagés (comme quoi, ce n'est pas parce qu'on est à pieds qu'on est inutile). Et si jamais on ne pense pas arriver à tout maîtriser assez vite, le titre nous propose un didacticiel vraiment complet qui nous fera toucher toutes les armes du jeu, tous les véhicules (tourelles comprises) ainsi que toutes les manoeuvres spéciales du warhawk. A ce propos, si le warhawk est l'arme recherchée de tous pour les sensations exceptionnelles qu'elle procure, elle n'est pas plus solide que le reste, bien au contraire. Relativement fragile, il faudra faire gaffe à ne pas prendre de missiles et autres roquettes car le jeu est parfaitement équilibré. Avec tout ça on retrouve les 4 grands classiques des titres du genre : Capture the Flag (CTF), Deathmatch, Team Deathmatch et Domination par Zone (tout est dans le titre). Sur la question de la réalisation, on est en présence d'un beau jeu. Les décors sont fins et détaillés bien qu'un peu déjà vus, les lag sont rares, le moteur 3D fonctionne parfaitement (pas de saccades), bref ça sent la bonne grosse programmation. Et le son n'est pas en reste. Evidemment il n'y a pas de voix (on hurle nous même sur nos co-équipiers qui nous tirent dans le dos !), on a de jolies musiques Hollywoodiennes et d'excellents bruitages, bien puissants comme j'aime. Par contre, Warhawk accuse un irréalisme probant. Parfaitement jouable et très typé Arcade, notre appareil volant se pilote sans rechigner (parfait comme prise en mains donc) mais on pourra prendre une montagne à pleine vitesse sans problème, la réparation des véhicules a gueule à rien (on tape dessus avec la clé : trop laid) ou encore, on pourra évoquer un perso raide comme un poteau. Pareillement, à pied on peut sauter d'un toit sans se faire mal et il y a quelques murs invisibles, facilités de programmeurs pour nous garder sur le terrain de chasse. Ce côté irréaliste est un peu frustrant sur le coup, mais rend le jeu que plus accessible.



Vaguement inspiré Note
du jeu PSOne du même nom, Warhawk est une bonne surprise. Je ne m'attendais pas à autant m'éclater sur un jeu multi. Beau, bien conçu, parfaitement jouable, on ne regrettera que son manque réalisme par moment et surtout, l'absence totale de mode solo. Là où les développeurs ont raisons, c'est que si on s'est connecté pour télécharger le jeu sur PSN (pour environ 1Go), c'est qu'on a accès au Net. Pas bête comme idée mais ça reste quand même frustrant. Warhawk est une bonne surprise (surprise pour moi, le jeu a déjà un an à l'heure du test). Je reconnais que son manque de contenu peut freiner mais c'est en rapport avec son prix de vente. En parlant de ça, il existe 2 façons d'acheter le jeu. Soit en download sur le PSN pour 30€ (ça vous l'aviez compris) soit en version boite pour 60€ (avec Blu-Ray et notice), qui inclue un micro-casque. Mais comme on vient de le voir, étant donné qu'il n'y a pas de mode solo, si on n'est pas connecté il est inutile d'acheter le jeu et donc de le payer 2 fois son prix. En tout cas Warhawk est un trip de longue haleine si on a envie de guerroyer en équipe.



Test réalisé par iiYama

octobre 2008