Last of Us DLCs (PS3)

 






 


Left Behind


Sortie de The Last of Us : juin 2013
Développeur : Naughty Dog
Editeur : Sony Computer
Genre : survival-horror / action

Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Support du DLC : en téléchargement sur PSN
Définition HD max : 720p
Compatible 3D : non



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

The Last of Us

Left Behind







Comme tout grand jeu qui se respecte de nos jours, The Last of Us n'échappe pas à la mode du DLC. Via le PSN, nous avons à disposition tout un tas de packs vendus à des prix défiant toute morale ! Oui je parle de ces packs d'armes ou des costumes, qui sont à mes yeux de véritables arnaques. Perso, je n'investis pas 2€ pour acquérir 3 costumes ou 3 nouvelles armes… d'autant que les données sont généralement incluses sur le disque (en fait le jeu télécharge uniquement un patch de déverrouillage). Je laisse ça aux pigeons. Non, étant donné ma passion (et je pèse mes mots) pour The Last of Us, j'ai décidé de vous parler de ces DLCs qui apportent vraiment à l'histoire et au mode solo, ces packs qui apportent une vraie plus-value au contenu global... malheureusement pour ce jeu-là, il n'en existe qu'un.



_____________________________________________________________________________
Left Behind



Date de sortie : février 2014
Prix : 15€
Volume : 5.2Go


Left behind (littéralement : "laisser en arrière" ou "laisser derrière" c'est au choix) est le DLC du chef-d'œuvre de chez Naughty Dog : The Last of Us. Chronologiquement l'histoire de Left Behind nous propose 2 parties distinctes de l'aventure, qui est au passage uniquement jouable avec Ellie. Premièrement pendant les événements de The Last of Us au moment où Joël tombe sur un morceau de métal à la fin du niveau de l'université, le rendant inconscient. Ellie devra donc (dans ce DLC) trouver de quoi pouvoir le soigner (ce qui à fait office d'ellipse dans le jeu original) tout en se frayant un chemin parmi les claqueurs, infectés ou humains qui cherchent à la tuer pour se venger (je n'en dirai pas plus, ceux qui ont fait le jeu original comprendront). Quand à la 2e intrigue, elle se situe avant les événements originaux. Il s'agit donc d'une préquelle qui nous raconte l'histoire d'Ellie et de Riley qui, après 45 jours d'absence, vient rendre visite à sa meilleure amie, Ellie, pour lui annoncer qu'elle va rejoindre les Lucioles, groupe de survivants indépendants qu'on ne présente plus. Riley, plus âgé, plus aventurière et intrépide que son amie, l'emmène faire un tour dans un centre commercial abandonné pour fêter leur retrouvaille malgré les dangers. D'ailleurs on ne peut s'empêcher d'avoir peur pour les 2 petites à chaque fois qu'elles feront trop de bruits ou ouvriront une porte car nous savons pertinemment ce qui se passera mais sans savoir quand. De plus, ceux qui ont terminé The Last of Us se souviennent forcément du sort qui attend Riley... On passera ainsi régulièrement d'une intrigue à l'autre, au fil des scènes qui apporteront leur lot de suspense et de tensions. Si le scénario ne nous apporte pas de grandes révélations sur Ellie, à contrario il nous dévoile avec beaucoup de tendresse et d'émotion les derniers moments de complicité entre les 2 jeunes filles. C'est ainsi que ce DLC permet de mieux comprendre l'impact qu'a eu sur Ellie, la perte de son amie. En parallèle, Left Behind raconte comment elle va tenter de survivre alors que Joël est grièvement blessé, complétant ainsi l'ellipse faite dans The Last of Us. Sans atteindre le niveau (très haut !) de l'opus original, l'histoire de Left Behind restera ainsi un prolongement agréable à l'histoire originale.


Du côté du gameplay, une petite nouveauté vient s'ajouter par rapport à The Last of Us premier du nom (dont je vous invite à voir le test sur le site pour plus de précision) : Ellie étant une jeune fille, elle est donc beaucoup plus faible que Joël. L'infiltration sera donc primordiale pour venir à bout des différents ennemis et rester en vie. Pour se faire, il sera désormais possible de faire s'affronter les infectés et les ennemis humains entre eux, pour vous éviter de prendre vous même part aux combats : à l'aide d'un jet de brique ou de bouteille lancés au bon endroit, vous pourrez ainsi attirer l'attention d'un ennemi vers un autre et ainsi déclencher un combat à mort. Il vous suffira ensuite de dézinguer discrètement les ennemis restants en vous faufilant derrière eux. Ceci dit, il est tout à fait possible qu'ils se soient tous entretués et que vous n'ayez plus à vous salir les mains. Cette nouveauté permet donc d'apporter un aspect plus "stratégique" aux combats même si cela ne bouleverse pas les fondements de la jouabilité du premier opus. Reste qu'il s'agit tout de même d'un ajout sympathique. Ensuite que ce soit graphiquement, techniquement et artistiquement rien n'a changé ! C'est toujours aussi beau pour de la PS3 et elle n'a pas à rougir face aux consoles Next-Gen sorties récemment. Left Behind offre à la rétine un très beau spectacle… comme l'a été The Last of Us. N'oublions pas non plus la bande-son qui nous immerge encore plus dans l'univers impitoyable de cet univers, tant les doublages anglais et français sont de très bonne qualité. La synchro labiale reste quand à elle parfaite et les différents bruitages n'ont pas changés depuis le jeu original. L'OST, quand à elle, est toujours de grande qualité. Hélas le problème réside dans la durée de vie, trop courte, du soft qui équivaut entre 2h30 et 3h00 si vous y allez en ligne droite et 4 bonnes heures si vous comptez tout récupérer à 100%. Il y a également la possibilité de refaire le DLC dans d'autres modes de difficulté, tout comme le proposait l'opus original mais soyons franc en disant qu'il n'y en a pas grand intérêt. Le ratio durée/prix (15€/3h) est donc un peu juste. Left Behind est une expérience bien ficelée comme savent le faire les géniteurs du titre. Mais l'aventure reste également un peu trop courte et on finit avec l'impression d'être rester sur notre faim... Toutefois ce DLC nous propose une narration comme seuls les studios de Naughty Dog savent nous concocter. L'action y est soutenue et rythmée, tout comme l'a été The Last of Us alors je dirais tout de même à ceux qui ont aimés le jeu original et qui possèdent une PS3, de foncer sur ce DLC, ou alors d'attendre la version PS4 qui proposera le jeu + le DLC sur un seul Blu-Ray.



 
Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Test réalisé par Mugiwara

juin 2014