Tales of Xillia (PS3)

 





Cliquez pour agrandir



Note générale


Sortie du jeu : août 2013
Développeur : Bandaï Namco
Editeur : Bandaï Namco
Genre : J-RPG

Support : 1 Blu-Ray
Version testée : Française
Doublage : US
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 2.3Go (install)
Définitions HD : 720p
Compatible 3D : non
Difficulté :

Compatible PS Move : non
Multi-joueurs : 4 joueurs en combat
Titre alternatif : Teiruzu obu Ekushiria (JAP)
Prix au lancement : 60€
Score des ventes : 1.2 Millions


Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Tales of Xillia








Voilà un
Des graphismes simples mais efficaces
jeu que j'ai pris au hasard car le spitch et l'aspect des combats décrits au dos de la jaquette me plaisaient bien (après je ne suis pas ignorante non plus, j'avais déjà vu des Tales Of, une saga « sûre »). Je dois dire que je ne regrette pas du tout d'avoir déposé mon dévolu dessus. Tales of Xillia est sorti en 2011 au Japon et aura dû attendre 2 ans (2013) pour passer chez nous. Je vous rassure, on n'a pas le sentiment de vieillesse des graphismes comme cela arrive sur certains jeux qui mettent du temps à passer les frontières. Et pour cause, le jeu se présente comme un animé. Une sorte de Dragon Quest en amélioré, donc pas de problèmes. Après voilà, il faut être réaliste, si les graphismes n'avaient pas été en "dessin animé" cela aurait été du foutage de gueule.
J'ai bien aimé cet opus car contrairement à un Tales of Symphonia (2014) où les persos ressemblent à des bébés et où les graphismes donnent une impression d'évoluer dans un monde miniature avec de tout petits bonhommes (hormis les cinématiques toujours très belles), Tales of Xillia fait plus réaliste et mûr. M'enfin, je pense que je me prendrai quand même Tales of Symphonia vu que la série Tales of, avec sous-titres, tous supports confondus, se fait rare en France.


L 'histoire
Une bande son adaptée à chaque situation
n'est pas bien compliquée, au premier abord. Jude, étudiant en médecine et Milla, une jeune femme bizarre, se rencontrent par hasard. De fil en aiguille, ils vont se retrouver dans des situations dangereuses et resteront l'un avec l'autre. Rendant l'un plus humain et l'autre plus mature. Milla affirme être Maxwell, le plus grand des esprits du monde de ReizeMaxia. Elle a quitté son sanctuaire pour mener à bien une mission qui, si personne ne s'en préoccupe, annihilera tout le mana du monde, les esprits puis en fin de compte les humains. Au cours de leur périple ils rencontreront de précieux alliés mêlés de près ou de loin à leur enquête… S'il y a des points prévisibles dans le scénario, d'autres arrivent comme un cheveu sur la soupe. Il ne faut pas oublier que c'est un jeu asiatique, donc plutôt "nien-nien" lors de situations graves (on pardonne à tout va, on tue mais ce n'est pas grave...). Mais, le tout reste assez crédible grâce (et heureusement) à des sujets plus mûrs. En effet, l'aspect de la mort est tout de même bien présent avec par exemple des expériences sur des humains, le décès de certains personnages. Ainsi que d'autre sujets, comme le racisme, l'esclavagisme, le génocide.
Vous noterez que ce jeu vous propose d'incarner le héros de votre choix, entre Milla et Jude. Je ne sais pas quel impact a de jouer avec Jude vu que je ne referais pas le jeu avec lui (après recherches, cela n'a aucun impact et ne change que quelques points de narration).
Avant de parler de combats, qui pour moi est LA réussite de ce jeu, je voudrais aborder le thème de l'humour. J'en ai retenu que quelques-unes, car y'en a pas mal, et hors contexte c'est beaucoup moins drôle. En tout cas, ça fait plaisir que les personnages, malgré les événements dramatiques, se vannent ou font des réflexions hilarantes à voix haute. Celle que j'ai adoré, c'est quand Jude et Alvin sont à Hamil. Jude a envie de crier comme un enfant pour savoir s'il entendra son écho. Alvin lui dit de le faire. Jude s'exécute et cri "échoooo". Avin répète "écho écho écho". Jude effaré par la blague dit pour le gronder "Alvin" et là Alvin fait en écho "Alvin, Alvin, Alvin…" j'étais pliée. The troll quoi... ^__^


Vous avez
Teepo à pour habitude de goûter les gens : )
aussi lorsque Jude demande à Alvin et Rowen ce que sont les "roploplos". Rowen lui dit en gros que c'est ce qui fait brûler le cœur des hommes mais qu'il faut être motivé pour les avoir. Jude crie alors "je veux des roploplos" ce à quoi Milla dira que c'est ce qu'on appelle "la crise de puberté". Ou quand Milla éternue et s'extasie littéralement de joie "Oh de la morve! Le corps humain est fascinant". Bref, vous le voyez, le jeu vous fera sourire à plusieurs reprises (enfin, je l'espère, je ne pense pas rigoler pour un rien ^^). Quand vous équipez vos persos d'équipements spéciaux, ils ont parfois des réactions. Par exemple Rowen m'a sorti lorsque je lui ai mis un bandeau ninja "Mon aura viril a augmenté avec cette nouvelle tenue".


Allez,
Un système abordable même pour les non-initiés à la saga
maintenant on peut en venir aux combats. Le système de combat s'appelle, attention je sors ma science (non je me suis renseignée LOL ^.^) le "Double Raid Linear Motion Battle System" (DR-LMBS pour les intimes), et se base essentiellement sur le combat à 2 en coopération. J'explique : parmi les personnages qui nous accompagnent, on compose notre équipe de 4 personnages. Chacun peut jouer de son côté, ce qui n'a aucun intérêt, ou vous pouvez faire des duos. Etre en duo implique une "liaison". Lié ses persos est très rapide grâce à la croix directionnelle de la manette. A chaque coup porté la jauge bleue, de combos, augmente. Puis à chaque palier que l'on voit par une découpe en segment, vous pouvez déclencher un "arte" lié, attaque spéciale avec votre duo qui fera bien plus de dégâts à l'ennemi. On a 2 types d'attaques : celles des touches qui correspondent aux pieds, aux poings et à l'arme. Et celle avec le joystick qui déclenche des artes magiques. Une fois que la jauge de combos et pleine, elle passe en jaune dit Mode saturation. Là, tant qu'elle n'a pas totalement disparu vous pouvez faire des chaines de combos de liaisons ! Au bout d'un moment vous débloquerez des artes ultimes. Contrairement aux autres, en plus de faire très très mal, elle est agrémentée d'une animation. Mais elles sont chiantes à déclencher. Je me liais avec chacun des persos de mon équipe lors de combats plus difficiles quand je me suis rendu compte que parfois j'avais un coéquipier qui restait figé sur place... j'avoue que j'ai bidouillé plein d'options dans les menus mais je n'ai toujours pas compris pourquoi ça faisait cela. Après quoi j'ai trouvé : j'avais laissé Jude en "manuel", alors que les persos qu'on ne contrôle pas du tout dans son duo, ils faut les mettre en "auto". Vous noterez que faire le jeu en "auto" même pour vous, ça en revient à rien faire, autant ne pas jouer. Sinon, en plus des possibilités avec les modulations d'équipe, vous pouvez établir vos stratégies. C'est à dire, donner des ordres biens spécifiques à chaque membres de votre équipe : soigner, n'attaquer que les ennemis qui utilisent des artes, rester en arrière...


Comme dans
La fleur de Lys vous rappellera un certain sphérié
tous RPG, l'équipement composé d'armes, d'armures et d'accessoires (pas l'équipement spécial ornemental) possède des statistiques de DEF, VIT, DEX, FOR, etc. Il faudra donc penser à le mettre à niveau le long de l'aventure, surtout contre certains boss qui peuvent mettre un des membres KO. Pour se procurer un équipement il vous suffit de vous rendre dans un magasin. Et là, chose qui m'a surprise, il faut faire évoluer le magasin pour qu'il propose de meilleurs articles. C'est à dire que les trésors aléatoires que vous ramassez en chemin, plus ceux "lootés" sur les ennemis, vous les donnez pour "développer" le magasin choisi. Selon le trésor et le bonus du jour, les quantités sont plus ou moins gourmandes. Ca marche aussi avec la monnaie, si vous êtes riche. Ce qui a pour conséquence, et pas des moindres, que n'importe quels marchands ou magasins dans le jeu, proposera les mêmes articles au niveau auquel vous en étiez. Du coup, pas besoin d'allers-retours dans telle ou telle ville qui proposaient de meilleurs articles !
Sinon les stats augmentent aussi via l'Orbe de Lys. Je ne vais pas m'étendre dessus, car hormis la forme de toile d’araignée, le reste a le même principe évolutif à tout RPG : on a des points, on les met où l'on veut, et ça débloque des skills ou des statistiques.
J'ai passé pas mal de temps sur ce jeu car j'ai fini toutes les quêtes annexes et j'ai évolué mes Orbes de Lys à fond. Je pense que Tales of Xillia a une durée de vie tout à fait raisonnable. J'ai joué en mode normal et parfois en difficile (en mode difficile les ennemis sont très lents à tomber). Ma meilleure composition d'équipe est pour moi : Milla, car elle est forte, a de bonnes stats équilibrées et elle a les esprits. Jude car il fait office de pseudo-tank, il frappe très fort. Toujours en combinaison avec Milla, ils sont redoutables en front de combat, surtout en mettant Jude en soutient de Milla (il attaque les ennemis derrière elle). Ensuite Rowen, tout simplement parce que c'est un redoutable mage, placé derrière Milla et Jude, en utilisateur d'arte uniquement, il va réduire les masses. Et enfin Elyse car c'est la guérisseuse, en retrait derrière tout le monde, elle ne mourra jamais.


Et c'est selon moi la base,
L'écran devient un peu encombré quand chaque perso fait des invocations
vu qu'elle a un sort de résurrection. C'est selon le ressenti de chacun, je pense pour la composition de l'équipe. D'autant plus que je pense qu'Alvin doit être un personnage apprécié des joueurs par sa personnalité. Et je suis d'accord, sauf que moi je préfère l'efficacité et lui est trop lent. Les combats subissent un ralentissement que très rarement. J'ai dû en remarquer 2 pas plus. La bataille est vraiment dynamique même si après avoir débloqué pas mal d'arte, ça devient un foutoir visuel à l'écran. Un détail qui m'a fait bizarre, c'est qu'en plein combat, on peut changer d'équipement, de stratégies... ça facilite certains combats sérieux. Du coup, moi je ne m'en suis pas servi ! Voilà, la fin n'est pas surprenante si l'on a cerné les personnages.



Même si un épisode 2 Note
a été annoncé, je crois que la fin de l'histoire n'obligeait vraiment pas à une suite ! C’est une aventure vraiment sympathique, qui vous propose de longues heures de jeu si vous prenez la peine de faire toutes les quêtes annexes. Si vous cherchez et combattez les 6 Démons, vous pourrez (une fois le jeu fini) reprendre votre partie et aller au donjon bonus ! Le style graphique, les trésors parsemés et les monstres nous rappellent combien les Dragon Quest nous manquent...



Les -

  • Pratiquement pas de différences en changeant de scénario
  • Les dialogues pendant les combats ne sont pas traduits
  • C’est quoi ce multi-joueurs ?
  • Les +

  • Le principe des articles de magasins partout pareil
  • Le système de combat et d’évolution
  • Les cinématiques
  • La durée de vie


  • Test réalisé par Karma

    Lire l'article original sur son blog Karma World Tour
    septembre 2014