SIREN Blood Curse (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : juillet 2008
Développeur : Sony Computer
Editeur : Sony Computer
Genre : survival horror

Support : en téléchargement sur PSN
Version testée : Americaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Espace disque nécessaire : 9.8Go (install)
Définition HD : 720p
Difficulté :
Multi-joueurs : non
Abréviations : Siren NT - Siren BC
Titres alternatifs : Forbidden Siren : Blood Curse / Siren : New Translation
Prix au lancement : 30€ (complet)


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

SIREN

Blood Curse



Siren Blood Curse est une
Les armes à feu sont forcément les meilleures du jeu
sorte d'épisode 1.5 du flippant Forbidden Siren parut sur PS2 en 2004. Sorti au Japon au format Blu-Ray, les américains et les européens (dont le jeu n'est pas encore dispo à l'heure où j'écris ces lignes) ont droit à une toute autre approche de marketing puisqu'il n'est disponible qu'en téléchargement. 2 solutions pour l'avoir, soit payer 40$ pour la version complète (12 chapitres), soit s'acheter les 3 bundles au compte-goutte, chacun comportant 4 chapitres au prix de 15$. Chez nous, le même schéma devrait se vérifier avec une version complète au prix de 30€ (environ 45$, on se fait pas trop arnaquer cette fois). Premier problème, le jeu complet pèse presque 10Go ce qui, dans un premier temps, est très long à télécharger et qui en plus, vous prendra 1/4 de votre espace disque (pour une PS3 40Go). Mais pour les grands amateurs de sensations et les fans de Silent Hill (puisque je trouve que ce Siren est très proche de la licence de Konami), il y a de quoi avoir quelques frissons : le 2 août 2007, une équipe de télévision américaine est en reportage dans une région japonaise reculée. Elle réalise un documentaire sur le village d'Hanuda, disparu en août 1976 après un glissement de terrain. La nuit tombée, elle assiste à une cérémonie sacrificielle qui est brusquement interrompue par un jeune homme. Minuit. Une sirène hurle par delà la vallée, le village maudit réapparaît au milieu d'un océan rouge sang, hanté par des morts-vivants... Le joueur incarne tour à tour les membres de l'équipe de reportage. L'histoire débute 4 ans après les évènements du premier opus et offre un regard complémentaire sur le drame du village d'Hanuda.


Pour se défendre
Les éclairages foutent les ch'tons...
de cette horde de monstres assoiffés de notre sang (comme dans Silent Hill), n'importe quoi fera l'affaire : barre à mine, pioche, couteau... et bien sûr armes à feu. Le gameplay est minimaliste mais reste efficace puisque beaucoup d'actions sont contextuelles. Après il sera possible de choper un ennemi en marchant doucement derrière lui, d'en éviter d'autres en marchant à couvert et de se défendre avec les poings si on n'a pas d'arme sous la main. Vraiment progressif, le stick gauche varie la vitesse de déplacement du perso en fonction de son inclinaison. Jusque là rien de neuf me direz-vous, sauf qu'ici, c'est d'une précision étonnante, puisqu'on pourra avancer à l'allure qu'on veut (même à pas de fourmis si ça nous chante), tant l'interprétation du stick est précise. Graphiquement, le jeu est tellement sombre qu'on n'y voit presque rien. Si ça joue en faveur de l'ambiance, on trouvera aussi très pénible de ne rien percevoir à plus de 3 mètres. En plus, et malgré les divers avis qui chantent louange aux graphismes, cette pénombre sert aussi à cacher la misère. Les modélisations sont bonnes mais les décors usent trop de tons noirs, ce qui les rend peu détaillés pour une console comme la PS3. La partie sonore est par contre d'un très bon niveau. Ma version étant américaine, j'ai obtenu un jeu tout en anglais (en version PAL, seuls les sous-titres sont traduits). Malgré tout, le doublage est de qualité, tout comme les bruitages. Mention spéciale pour un battement de coeur qui s'emballe à l'approche d'un monstre. Flippant à souhait...



Assez similaire Note
à un Silent Hill dans son approche du morbide et du macabre, le jeu est violent, sanguinolent, effrayant et ça marche ! J'ai bien aimé l'expérience vécue même si entre nous, Siren : Blood Curse ne fera pas d'ombre aux futures sorties de Resident Evil 5 et de Silent Hill : Homecoming. Enfin, l'essai au format épisodique est sympa mais peut être risqué. Reste un prix fort alléchant pour un jeu complet, avec un tarif qu'il est tout a fait possible d'étaler selon ses envies de voir la suite ou son porte-monnaie.



Test réalisé par iiYama

juillet 2008