Savage Moon (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : décembre 2008
Développeur : FluffyLogic
Editeur : Sony Computer
Genre : stratégie (defense tower)

Support : en téléchargement sur PSN
Version testée : Française
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 206Mo (install)
Définitions HD : 720p
Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 8€



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Savage Moon









Les jeux de
Même si notre rôle est passif, bien organiser sa défense demande parfois de la jugeotte
stratégie ou RTS (STR en français) sont généralement de 2 types. Soit on a le schéma classique où on construit nos troupes puis on les dirige vers le front, soit il y a le "tower defense". Ce dernier est moins populaire, notamment parce que la marge de manoeuvre est plus réduite. Bien souvent cantonné au PC, ce genre un peu particulier s'ouvre peu à peu aux consoles, comme on a pu le voir avec le très sympathique PixelJunk Monsters. Si ce dernier était assez limité en terme de gameplay, le titre de FluffyLogic va rattraper cette lacune, faisant de Savage Moon le meilleur représentant de ce genre un peu à part. Le tower defense consiste a ériger toute une stratégie de défense (on s'en doute) en vue d'endiguer une attaque ennemie. Dans Savage Moon on est aux commandes de space-marines colonisateurs, qui ont pour but d'exploiter des colonies lunaires pas bien accueillantes. Mais le hic c'est que les planètes sont infestées d'Insectocytes, une race alien franchement peu amicale. Le but est donc de protéger ses installations et pour ça il faudra à tout prix défendre les lieux avec des constructions envoyées depuis une station spatiale. On retrouve bien entendu tous les classiques du genre : tourelles mitrailleuses, canons anti-aériens (et oui, y'en a même qui volent) et même canon laser pour exploser les plus gros. Chaque base de défense peut être upgradée et on peut concevoir de véritables stratégies d'approche. Les aliens, qui arrivent par vagues successives, sortent des entrailles des lunes et on peut leur intimer un parcours, afin qu'ils se fassent sulfater le plus possible. Evidemment plus la carte est grande et plus les stratégies sont complexes, d'ailleurs le jeu devient assez rapidement difficile. Tout achat est évidemment géré par un système monétaire. Chaque bâtiment coûte de l'argent mais chaque monstre tué en rapporte. Ainsi à chaque vague stoppée on peut construire de nouveaux postes de défense et/ou développer de nouvelles armes. Pour saisir l'essentiel des commandes du jeu, qui sont très simples, on a un didacticiel très clair et concis. La petite nouveauté vient aussi d'une caméra inclinable et orientable sur 360°. Le confort visuel n'en est que meilleur, d'autant que la 3D permet d'avoir quelques petites scènes de présentation où encore un plan rapproché des événements. Graphiquement Savage Moon est propre, notamment en ayant que très peu aliasing (quelques saccades tout de même lorsque l'écran est surchargé), mais les décors sont un peu vides et un peu banals... bien que l'intérêt d'un tel titre ne soit pas là. La prise en mains au pad est bonne, avec des développeurs qui ont tout fait pour nous simplifier les choses (et ça marche). La partie son est tout aussi sobre avec quelques petites musiques, parfois tribales, qui accompagnent bien le jeu. Aucune voix mais des textes évidemment en français et de très bons bruitages.



Savage Moon Note
est un peu le Starship Troopers du tower defense et il est vraiment prenant. Evidemment il faut d'abord apprendre les rudiments du jeu pour bien l'apprécier mais après c'est un réel plaisir que d'ériger sa stratégie, stratégie évidemment basées sur la défense. 12 niveaux vous attendent, dans des décors certes un peu mornes mais suffisants. De plus le prix de 8€ est tout à fait raisonnable étant donné la qualité du titre.



Test réalisé par iiYama

juillet 2009