Saint Seiya La Bataille du Sanctuaire (PS3)

 







Note générale


Sortie du jeu : mars 2012
Développeur : Dimps
Editeur : Namco Bandaï Games
Genre : combats / beat-them-all

Support : 1 Blu-Ray
Version testée : Française
Voix dans le jeu : JAP
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 6Mo (saves)
Moteur graphique : CRIware
Moteur physique : Havok
Définitions HD : 720p
Compatible 3D : non

Difficulté :
Compatible Move : non
Multi-joueurs : 2 joueurs
Titre alternatif : Saint Seiya : Sanctuary Battle (US) - Saint Seiya Senki (JAP)
Prix au lancement : 60€





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Les Chevaliers du Zodiaque

Saint Seiya

La Bataille du Sanctuaire



Un peu
L'histoire originelle est reprise à l'exacte mais Dimps s'est pris quelques libertés entre 2 maisons
d'histoire : « à une époque lointaine de mythes et de légendes, ce monde était gouverné par les Dieux. Ils parcouraient la surface de la planète, et se livraient à des combats acharnés. Durant cette période de conflits incessants, certains braves se sont battus vaillamment pour repousser toute menace et défendre Athéna, la déesse de la guerre, qui régnait sur la surface de la Terre. Ces guerriers étaient appelés "Chevaliers". Saori, qui s'est vue révéler son destin en tant qu'Athéna, mène les Chevaliers de bronze au sanctuaire afin de purifier le démoniaque grand pope. Mais la salle du grand Pope est protégée par une puissante barrière. Pour l'atteindre, il est nécessaire de traverser les 12 maisons, dont la garde est assurée par les plus puissants des Chevaliers, les Chevaliers d'Or, qui représentent chacun l'une des constellations du Zodiaque. Le grand Pope décide d'envoyer un Chevalier d'argent pour intercepter Saori et l'empêcher d'atteindre son but. La flèche d'Or qu'il décoche frappe Saori, il emmène lentement vers une mort certaine… Il ne reste plus que 12 heures avant que la flèche d'Or n'atteigne son coeur. La seule personne capable de la retirer n'est autre que le grand pope lui-même, et Saori doit être emmenée jusqu'à sa maison le plus rapidement possible ! Le temps presse, Chevaliers d'Athéna ! ». L'histoire reprend donc le scénario classique du dessin animé des Chevaliers du Zodiaque. Classique oui, mais efficace ! Cependant on aurait apprécié, vu la durée de vie limitée du jeu, que ce Chevaliers du Zodiaque sur PS3, nous offre aussi le scénario d'Odin et Hadès, pour avoir un contenu beaucoup plus riche permettant ainsi aux fans de la série de pouvoir avoir enfin un jeu digne de la licence. Il faut cependant constater certaines libertés au cours du jeu. En effet on aperçoit durant la traversée des 12 maisons, les Chevaliers Noirs et certains Chevaliers d'Argent qui ne sont pas dans l'histoire originale (exemple : Misty Chevaliers qui normalement affronte Seiya sur une plage avant l'aventure du Sanctuaire). Cette bataille du sanctuaire sur PS3, n'est hélas pas à la hauteur de la machine : on pouvait s'attendre à mieux. On constate que visuellement certains passages ressemblent à de la PS2, en somme le jeu aurait mérité que les développeurs offrent un spectacle à la hauteur d'une telle licence, hélas il n'en est rien.


Commençons par le
La partie beat-them-all est assez insipide et hors de propos. C'est uniquement du "remplissage"
chara-design des personnages, si ceux-ci sont très ressemblants au dessin animé, on regrette que les armures n'aient pas bénéficié d'un meilleur traitement (malgré leur aspect brillant, on remarquera un manque de finesse certain). On peut constater que les ennemis de base n'ont pas bénéficié d'un travail très précis et de qualité, les Chevaliers de Bronze sont corrects sans plus, mais là où je reconnais un véritable travail c'est sur les Chevaliers d'Or, on peut constater que le design a été respecté et même par moment sublimé. Côté décors, même si globalement le jeu respecte les environnements de l'animé, on regrette un manque de finesse et de détails qui aurait pu rendre le jeu indispensable d'un point de vu visuel. Maintenant, contrairement à ce qui a pu être annoncé dans certains magazines, je considère quand même que le jeu arrive à satisfaire les fans, même si clairement ce Chevalier du Zodiaque n'arrive pas à la cheville des meilleures productions actuelles. Autre regret graphiquement, le jeu ne nous offre pas de cinématiques tirées de la série et c'est bien dommage, ça aurait pu permettre de pardonner la médiocrité du jeu. Cette bataille du sanctuaire est un beat-them-all old school. On a pu lire ça et là que le jeu était répétitif, or j'aimerai connaître un beat-them-all qui ne l'est pas ! La nature même de ce type de jeux est la répétition afin d'obtenir le meilleur score possible, il est donc naturel de retrouver inlassablement le même type de jeu tout au long du gameplay. Saint Seiya est composé de 4 modes : histoire, mission, données du joueur (classement et record pour chaque mode de jeu) et galerie (vidéo, image…). Le mode histoire se décompose en deux parties. Durant la première partie vous incarnez l'un des Chevaliers de Bronze qui doit traverser un corridor (représentant les décors extérieurs du sanctuaire) afin d'arriver jusqu'à une maison du Zodiaque. Durant cette phase, vous affronterez des vagues d'ennemis (150 à 300 en moyenne) à coups de rafales énergétiques et de 7e sens, une bonne grosse destruction de masse qui reste restreint en terme de jouabilité et de fun (le nombre de coups étant limités, très limités), et qui quelque part ne correspond pas vraiment à l'animé. En effet pendant l'animé, les Chevaliers allaient de maison en maison sans rencontrer d'obstacles (sauf devant la maison du Bélier), or ici on a l'impression qu'une usine à produire des sous-fifres se trouve entre chaque Chevalier d'Or.


La deuxième
Les Chevaliers d'Or sont réussis, les autres moins. D'ailleurs la réalisation n'est pas terrible
partie du gameplay, et la plus sympathique, est l'affrontement face aux Chevaliers d'Or. Il vous faudra beaucoup de ténacité et d'ingéniosité pour combattre ces ardents adversaires. Là visuellement le jeu tient la route et on se retrouve face à des affrontements dantesques qui rendent honneur à ce manga de légende. Le mode mission permet aux fans de la série de pouvoir incarner les Chevaliers d'Or (et d'autres personnages) sur des missions bien particulières. Pour moi qui suis fan de la série, cette partie du jeu est certainement la meilleure (bien que n'apportant pas un regain de jouabilité ou de qualité supplémentaire) mais rien que la possibilité d'incarner un Chevalier d'Or donne ce petit plus qui sauve très légèrement le jeu du naufrage. Enfin la galerie permet de revoir les vidéos qui ont été aperçues pendant le mode histoire et surtout de revoir la gamme des jouets des Chevaliers du Zodiaque… Le mode histoire est hélas très court, par contre si le joueur souhaite débloquer à 100 % les contenus du titre, il devra faire preuve de patience. Les missions annexes rallongent la durée de vie mais n'apporte pas énormément de fun, et il est dommage de ne pas pouvoir jouer le mode histoire entièrement en coopération (seules quelques missions peuvent être jouées à deux joueurs). Ne comptez donc pas plus d'une dizaine d'heures sur ce titre, qui comme je l'indiquais en début de test aurait mérité de se voir adjoindre d'autres scénarios de la série. Côté son, le générique du jeu est un véritable plaisir : comment ne pas craquer face au générique original japonais de l'animé. Mais hélas, passer le générique du début on constate avec regret qu'aucune musique originale n'a été conservée, on se retrouve donc face à des pistes assez insipides en comparaison. Les doublages japonais sont de qualité, de même il est agréable de retrouver les bruitages de la série (le bruit caractéristique d'une armure qui s'installe sur le Chevalier est toujours un moment).



Encore une fois Note
cette licence légendaire n'a pas une adaptation à sa hauteur. Certes cette version mérite une note de 12/20 si vous êtes fans (en tant que fan de la série je suis heureux d'avoir enfin un nouveau jeu des Chevaliers du Zodiaque mais je dois avouer que cette note correspond plus à une note d'amour de cette licence que d'une note réelle du jeu), mais si vous n'êtes pas fans des Chevaliers du Zodiaque et que vous recherchez un beat-them-all de qualité la note descend. Il existe bon nombre de jeux de cette nature qui sont d'une meilleure qualité (entre autre Darksiders et God of War III). Maintenant en comparaison des jeux sortis sur PS2 (jeu de combat) cette version PS3 s'en sort un peu mieux, pourvu qu'on accepte des graphismes moyens pour de la console HD, une caméra par moment capricieuse, des musiques non originales, et un gameplay sans surprise. A quand un jeu qui honorerait cette licence exceptionnelle, un jeu respectueux pour les fans avec du contenu, et une vraie durée de vie. A l'heure d'aujourd'hui certains mangas ont eu la chance d'avoir de très bonnes adaptations sur consoles de salon (ex : Naruto, Dragon Ball Z...) alors pourquoi les Chevaliers du Zodiaque ont depuis le début des adaptations aussi mauvaises ou tout du moins aussi médiocres. Il serait temps qu'on offre à la licence un jeu qui permettrait enfin que brille la "Cosmo-énergie" des Chevaliers au firmament des étoiles du jeu vidéo.



Les -

  • Quelques libertés au niveau de l'histoire
  • Pas la bande-son originale, pourquoi ?
  • Pas très beau esthétiquement parlant
  • Partie beat-them-all insipide
  • Durée de vie très courte
  • Les +

  • Les affrontements contre les Chevaliers d'Or sont dantesques
  • Dans le mode mission on incarne des Chevaliers d'Or
  • Les Chevaliers d'Or sont les plus réussis
  • La musique du générique
  • Le scénario original
  • Les voix japonaises

  • Test réalisé par Puffmagicd

    Lire l'article original sur Chishiki72
    avril 2012