Ratchet & Clank Operation Destruction (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : novembre 2007
Développeur : Insomniac Games
Editeur : Sony Computer
Genre : beat-them-all / action

Support : 1 Blu-Ray
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 1Mo (saves)
Moteur graphique : Insomniac Engine 2.0
Définition HD : 720p
Difficulté :
Multi-joueurs : non

Abréviation : Ratchet & Clank 5
Titre alternatif : Ratchet & Clank Future : Tools of Destruction (US)
Prix au lancement : 70€
Score des ventes : 2.5 Millions



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Ratchet & Clank

Opération Destruction



Après avoir gratifié
Evidemment ça ne tarde pas, Ratchet et Clank attirent les embrouilles comme le miel attire les abeilles
le line-up de la PS3 d'un excellent Resistance : Fall of Man en mars dernier, Insomniac retourne à ses anciens amours avec Ratchet & Clank Future : Tools of Destruction (le nom US). Il est vrai que j'ai apprécié (bien que je n'ai jamais vraiment testé) les 3 premiers épisodes sortis sur PS2 entre 2002 et 2004 (j'ai moins aimé les épisodes Gladiator et La Taille Ça Compte, sorti respectivement en 2005 et 2007) et que celui-ci ne déroge pas à un bon vieux gameplay. En somme, cet épisode PS3 ressemble à s'y méprendre à une vulgaire suite. Mais avant de dire que je vais vite en besogne, je tiens à signaler tout d'abord que ce n'est pas forcément un mal et que cet énième épisode apporte quand même son lot de nouveautés. On commencera par les dalles à sauts géants qui vous feront sauter d'un bout de niveau à l'autre, puis à des séquences de "slide" particulièrement réussies où parfois le décors s'effondrent et où vous serez poursuivis, ou encore un petit passage en chute libre où on contrôle son personnage avec les fonctions gyroscopiques de la SixAxis/DualShock 3. Mêlé à tout ça, nous avons une bonne dose d'ennemis à défaire avec un mélange de beat-them-all (attaque à la clé) et d'action (dessoudage au fusil laser). On s'ennuie donc pas. Et comme toujours dans la série, on retrouve une intro pleine de gags et des discours qui ne manquent pas d'humour. De plus le doublage en français est impeccable. Côté réalisation, si ce n'est pas le plus beau jeu de la console, Ratchet & Clank assure bien, avec une ambiance aux couleurs chaudes, dans un game-design relativement détendu (pas trop quand même). Les ennemis sont tantôt burlesques, tantôt énormes mais le tout reste cohérent et parfaitement animé. Les décors sont colorés, finement détaillés (la ville grouille de vie, d'ailleurs elle me fait penser à celle du film Star Wars Episode II) et je n'ai décelé aucun bug graphique malgré la pléthore d'explosions, d'ennemis ou d'effets. Bref, du grand Insomniac Games et au même titre que la série sortie sur PS2, Ratchet le lombax et Clank le petit robot, ont une belle carrière devant eux...



Je n'ai révélé Note
que 2 petits défauts : tout d'abord la visée automatique lorsqu'on tire au gun, laisse franchement à désirer et ensuite la caméra est parfois mal placée avec pour seul remède de la recaler soi-même. Hormis ces détails, Opération Destruction est un excellent jeu qui va faire pas mal de bruit. Très bien réalisé, et surtout une fois encore très fun, la célèbre saga d'Insomniac repart du bon pied sur PS3.



Test réalisé par iiYama

novembre 2007