PixelJunk Eden (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : juillet 2008
Développeur : Q-Games
Editeur : Sony Computer
Genre : adresse / plate-formes

Support : en téléchargement sur PSN
Version testée : Française
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 107Mo (install)
Définitions HD : 720p - 1080p
Compatible 3D : non
Compatible Move : non
Difficulté :
Multi-joueurs : 2 à 3 joueurs
Prix au lancement : 8€



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

PixelJunk Eden









En quelques
Injouable et difficile : c'est dommage car l'ambiance était bonne
lignes je vais vous parler du nouveau jeu de Q-Games. Après un Racers vite lassant, la série PixelJunk a décollée avec un Monsters plus ambitieux et d'un point de vue du gameplay, plus abouti. Aujourd'hui avec Eden, on part encore vers un autre axe puisque cette fois, on nous livre un jeu à concept, à la manière d'un Patapon ou d'un LocoRoco. Jouable jusqu'à 3 en coop', Q-Games propose cette fois de contrôler une petite bestiole nommée Grimp, au sein d'environnements végétaux dynamiques. En tuant des ennemis (simplement en les touchant), le Grimp libérera du pollen qui aidera les plantes à se développer. Du bon usage de la flore dépendra alors sa progression à travers les niveaux. Mais c'est loin d'être facile pour la simple et bonne raison que c'est injouable. Avec le stick (gauche) on donne la direction à prendre, avec n'importe quel bouton du pad on saute (en appuyant 2 fois sinon on reste accroché à un fil de soie, ce qui est peu pratique) et là notre bestiole fait un bon impensable qu'on peut à peine rattraper. Dans la plupart des cas, on retombera à terre alors qu'il qu'on a mis un petit bout de temps pour monter. C'est rageant et d'autant plus stressant que le temps est compté. Ainsi, ce qui aurait être un jeu zen de par son approche du design et son gameplay (à la manière d'un Flower), s'avère être très crispant. Sur le plan technique, on retrouve le concept visuel d'un LocoRoco avec des couleurs flashy arborant un monde imaginaire plutôt zen, joli et fort bien animé. Dommage que l'aliasing soit si visible. Sur la partie sonore, on n'aura pas grand chose à dire sur les bruitages puisqu'on ne les entendra presque pas et les musiques, dans un style House assez mauvais, ne sont à mon avis pas vraiment dans le ton. J'aurai préféré une track-list plus dans l'ambiance de celle de l'intro, douce et hypnotique.



Eden Note
n'est pas le meilleur jeu sous l'effigie PixelJunk (qui veut dire "camelote de pixels"). Sa jouabilité est mal calibrée, c'est plutôt difficile et au final, son ambiance zen-attitude ne prend pas et même, m'a stressé avec son temps imparti et sa jouabilité perfectible. De plus, à l'heure où j'écris ces lignes, personne ne sait combien va coûter ce nouveau produit du PlayStation Network, pas même l'éditeur...

PS : le prix est finalement de 8€... un peu cher pour une "expérience" de cette acabit.



Test réalisé par iiYama

juillet 2008