Ninja Gaiden Sigma (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : juillet 2007
Développeur : Tecmo
Adaptation : Tecmo
Editeur : Eidos Interactive
Genre : beat-them-all

Support : 1 Blu-Ray
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US/JAP
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 1Mo (saves)
Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Multi-joueurs : non
Abréviation : NGS
Prix au lancement : 70€
Score des ventes : 1.1 Million


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Ninja Gaiden

Sigma



Lorsque
Ryu Hayabusa, promu héros charismatique et incontournable en une poignée d'épisodes
j'ai connu la série Ninja Gaiden, c'était en 1992 avec l'excellent Shadow Warrior paru sur Game Boy. 15 ans plus tard, il semblerait que Tecmo ne sache toujours pas être fidèle à une marque, puisqu'il zigzague allègrement de Nintendo à Microsoft pour finir aujourd'hui chez Sony. Et on ne va pas s'en plaindre, l'avant-dernière envolée du ninja le plus puissant de la planète, s'étant produite sur Xbox. Etrange tout de même de voir que Tecmo soit passé de la Xbox à la PS3, sans faire un tour par la case Xbox 360 (en fait en coulisses, il se prépare Ninja Gaiden II). Très attendu par la presse spécialisée, ce nouvel épisode, le premier sur une console Sony, dépote grave ! Tout d'abord d'un point de vue visuel, le tout se passe dans un Japon médiéval d'une beauté étonnante, qui n'est pas sans rappeler Genji. La qualité des décors, de chaque texture ou la modélisation des divers PNJs dans le jeu (parce que lors des vidéos, c'est un peu plus léger) est tout bonnement parfaite. Votre personnage (Ryu Hayabusa) est d'une agilité sans nom, copiant gentiment maître Shinobi tout en faisant mieux. Car il est vrai que l'animation des personnages, de Ryu comme des ennemis, est réellement bluffante. Très détaillée et souple, on s'étonnera devant tant de souplesse.


En plus,
Le jeu est effroyablement difficile
on profite comme rarement, d'un réel rendu HD en 1080p prouvant une nouvelle fois que lorsque les développeurs s'en donnent la peine, la PS3 est une machine puissante qui ne se contente pas que du 720p. Pour parler du son, si les musiques se font discrètes, on ne peut pas en dire autant des bruitages. Réellement puissants et encore une fois d'un réalisme à toute épreuve, ils retranscrivent à merveille la violence de l'action. Et il est vrai que de l'action, ce Ninja Gaiden Sigma n'en manque pas ! Violent à souhait, vos adversaires perdront des centaines de litres de sang, qui recouvriront la délicatesse des décors. Un paradoxe visuel de plus. La liste de combos est énorme mais on se sortira également de pires situations avec seulement quelques tours de passe-passe, Ryu faisant le reste. Et notre bougre, en plus d'être une fine lame, sait parfaitement se servir de couteaux, nunchakus et autres épées. De plus, c'est un véritable acrobate puisqu'il ne sera pas rare de le voir courir sur les murs ou grimper des falaises. Dans tout ça,



Je n'ai pas Note
grand chose à reprocher à ce nouveau (enfin nouveau...) Ninja Gaiden. En grattant un peu on râlera sur des voix (au choix US ou JAP) qui ne sont pas doublées, une caméra capricieuse ou une difficulté épouvantable. Hormis ça, c'est que du bon ! Doté de graphismes quasi carte postale, d'une animation souple et détaillée en passant par une action sanglante et fournie ou encore une prise en mains facile et pourtant riche, cet épisode Sigma, qui n'est autre que la grosse mise à jour du Ninja Gaiden Black (lui-même étant la version "plus plus" du jeu sorti sur Xbox en 2004), soit un excellent jeu (reprenez votre souffle). A réserver aux pros du pad ou aux joueurs patients. En tout cas, voilà un achat qui ne sera pas à regretter pour les amateurs du genre.



Test réalisé par iiYama

juillet 2007