MotorStorm Apocalypse (PS3)

 







Note générale


Sortie du jeu : mars 2011
Développeur : Evolution Studios
Editeur : Sony Computer
Genre : courses

Support : 1 Blu-Ray
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 500Mo (install)
Définitions HD : 720p - 1080p
Compatible 3D : oui
Difficulté :
Multi-joueurs : 4 en local - 16 online

Compatible Move : non
Titre alternatif : MotorStorm 3
Prix au lancement : 70€
Score des ventes : 460.000






Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

MotorStorm

Apocalypse



Le
Les nouveautés sont maigres : petite scénarisation, bousculades... mouais, la série piétine
premier MotorStorm avait habilement accompagné le lancement de la PS3 en mars 2007. Depuis, l'un des bons jeux de ce line-up (ou tout du moins, l'un de ceux qui a le plus fait de bruit) nous est déjà revenu en 2008 avec un Pacific Rift excellent (bien que sacrément difficile) mais aussi avec un Artic Edge plus que sympathique, sorti en 2009 sur PSP et PS2. Dernier épisode en date, Apocalypse change "encore" de registre et passe cette fois au thème de l'armageddon. Avant toute chose, on se souviendra qu'à quelques jours de la sortie du jeu au Japon, le pays a été touché par la catastrophe de Fukushima (suite à un violent séisme de magnitude 9, qui aura ravagé une grande partie de la côte pacifique). Résultat, sur le sol nippon le jeu est sorti bien plus tard car Sony ne voulait pas qu'en y jouant, la population se souvienne de faits bien réels. Chez nous il est par contre sorti en temps et en heure et ce 3e véritable épisode, nous propose de concourir dans des environnements loin d'être figés puisqu'ils subissent des changements en temps réel. En pleine course il peut y avoir un train qui déraille, un immeuble qui s'effondre, une falaise qui s'affaisse… bref tout un tas de choses scriptées (et oui je tiens à le préciser) qui rendent les courses plus pimentées. Personnellement, ça me rappelle un peu Split/Second Velocity mais chronologiquement, c'est ce dernier qui est sorti après. Jouable jusqu'à 16 en ligne et jusqu'à 4 en splitté, le gameplay n'a que peu évolué depuis le premier opus. Rouler dans des flaques d'eau permet toujours de refroidir son moteur, on a toujours le boost sous le pouce et prendre une catégorie de véhicules plutôt qu'une autre, c'est avoir une façon de jouer bien différente. Comprenez bien qu'une moto est bien plus agile qu'une voiture mais en contrepartie, elle est aussi plus vulnérable aux aspérités du décor ainsi qu'aux ennemis. En parlant de ça, univers punk oblige, nos spectateurs ne sont pas uniquement passifs. En effet ils leur arrivent de nous tirer dessus et de nous balancer des cocktails molotov, alors en contre-partie on prend plaisir à leur rouler dessus. C'est un juste retour des choses.


Finalement les
Techniquement, le jeu est bien moins impressionnant qu'on veut nous le faire croire. Et puis ce chao visuel et toujours les mêmes scripts, ça lasse !
seules véritables nouveautés, sont cet environnement qui se modifie en pleine course (et qui nous barre parfois le passage) mais aussi des coups (vers la gauche ou la droite) qu'on peut porter aux concurrents. Ça consomme de la jauge de boost mais c'est aussi un bon moyen d'envoyer un adversaire dans le décor (c'est juste ridicule de voir un motard arriver à foutre une bagnole dans un ravin… même s'il faut bien faire jeu). On appréciera aussi une petite scénarisation du mode solo (même si elle n'est pas terrible, c'est toujours mieux que de ne rien avoir) ainsi que de la personnalisation : booster les performances de son véhicule, customiser son look… une option bien sympa. Compatible avec la 3D (comme la plupart des exclues PS3), le moteur graphique semble être le même qu'autrefois, mais au fil des versions, il est naturellement amélioré. En résulte des situations parfois impressionnantes (comme je le disais, un immeuble qui s'effondre devant nos yeux ça fait toujours son bout d'effet) mais globalement, pour une exclue, ce n'est pas super beau. Encore une fois le jeu n'est pas extrêmement rapide, les décors sont tous défoncés (normal vous me direz) et globalement, ce n'est pas très détaillé. En un sens on peut le comprendre puisqu'il faut gérer "tout le reste" mais la série nous a habitué à mieux. Et puis les collisions ne sont pas toujours très bien gérées (il suffit de jouer en moto pour très vite se dire que c'est n'importe quoi) et les crashes sont simplement ratés. C'est mal fait et ça n'a aucune dynamique. Enfin la partie sonore est également en demi-teinte. Les musiques, composées par des groupes connus, ne sont pas terribles et surtout elles sont en sourdines : obliger de baisser d'au moins 50% le volume des bruitages sans quoi on ne les entend pas !



Je trouve que Note
peu à peu MotorStorm perd de son attrait, de son identité. On a commencé super violent avec un premier opus absolument génial auquel il ne manquait pas grand-chose pour en faire un hit. De là on est passé dans le pacifique mais au moins on resté dans l'esprit course. Avec Apocalypse, les développeurs sont allés chercher leur inspiration trop loin. En ce moment, le chao est très à la mode et je ne trouve pas l'exercice très attirant. C'est toujours des explosions, des pans de décors qui s'effondrent et encore une fois ce gameplay qui n'évolue pas… bref MotorStorm commence à lasser et personnellement, je ne trouve aucun charme à cet épisode-là. Quitte à choisir, je préfère encore le tout premier qui reste, bien entendu selon moi, le plus sympa de la série, le seul qui avait "un petit quelque chose" que les suites n'ont plus. Alors certes MotorStorm : Apocalypse reste bon, le contenu est là (scénarisation, 40 circuits, 11 véhicules plus tout le contenu disponible sur PSN) mais moi je décroche, je n'adhère plus à ce trip Arcade déjanté. Je préfère retourner à de vrais jeux de courses...



Test réalisé par iiYama

décembre 2011