ModNation Racers (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : mai 2010
Développeur : United Front Games
Editeur : Sony Computer
Genre : courses

Support : 1 Blu-Ray
Version testée : Française
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 3.6Go (install)
Définition HD : 720p
Difficulté :
Multi-joueurs : 4 joueurs en local - 12 joueurs en ligne
Abréviation : MNR
Titres alternatifs : Mod Nation Racers (ALT) / ModNation Racers Mugen no Kart Ôkoku (JAP)
Prix au lancement : 70€


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

ModNation Racers








United Front Games
L'aspect créatif est évidemment le point fort du jeu
est un petit nouveau dans le circuit du développement et pourtant, ils ont pris le pari de créer un Mario Kart-like sur PS3. Vous le savez sans doute, moi et Mario Kart c'est pas une grande histoire d'amour, la faute principalement à une conduite toute pourrie et un jeu déséquilibré (voilà qui est dit). Mais ModNation Racers (MNR) a pour lui un aspect communautaire très poussé et des possibilités de création, que n'a pas le titre de Nintendo. Après s'être affranchi de plus de 3.5Go d'espace disque, on découvre vite le fond du titre. En effet, il est possible de réaliser 3 types de créations : des pistes, des pilotes et des karts. On peut bien sûr faire totalement l'impasse là-dessus mais ce serait se priver de ce qui fait la force de ce genre de jeux. La création des pistes est d'ailleurs super bien étudiée : on peut faire n'importe quel tracé (dans certaines limites bien entendu), ensuite élevé le tracé, créer le décor, créer des pièges, des zones tremplins... en clair c'est suffisamment complet pour s'éclater à laisser libre-court son inspiration. Pour les karts c'est un peu pareil. On part d'une base et ensuite il est possible de tout changer : le moteur (le bruitage change en conséquence), les jantes, le volant, la carrosserie... et ajouter divers gadgets comme un spoiler. Ainsi il est tout à fait possible de rouler dans une voiture en carton (et ce du volant jusqu'au siège), dans un "monster garage" surélevé ou encore dans une caisse tuning dont tous les kékés rêvent. Seul regret, le jeu se limite bien entendu à des karts et surtout, ça n'influe aucunement sur la tenue de route. On peut aussi créer son propre personnage. Fille ou garçon, un peu comme Sackboy, le physique est limité à un seul modèle mais après, on a le libre-choix d'en faire ce qu'on veut : il existe des dizaines de coiffures, d'objets (casquettes, lunettes), de fringues et de couleurs (souvent bizarres) pour "inventer" un modèle qui plait.


Sachez tout de même
En course, le jeu est sympa mais un poil banal
que si vous êtes en mal d'imagination, le jeu propose de réaliser des combinaisons aléatoires, et ce pour les 3 types de créations. Jeu communautaire avant tout, on pourra ensuite partager ses réalisations sur le PlayStation Network. D'ailleurs, vous vous doutez bien que si la fibre créatrice vous titille, le Store regorge d'objets à acheter. Maintenant, pour le jeu lui-même, difficile de le trouver vraiment original. Les courses sont vraiment calquées sur Mario Kart, avec des micro-sauts qui visent à mieux négocier les virages, des items (armes) à récupérer pour pourrir la vie de ses adversaires et 11 concurrents sur des circuits qui manquent parfois d'inventivité. Comme petites nouveautés nous avons quand même un turbo et un bouclier qui, bien utilisé, peut éviter de prendre une attaque en pleine poire. Il est également possible de jouer en course pure (dont la difficulté est bien gérée) ou avec les armes, auquel cas c'est plus fun mais aussi plus dur, les ennemis ne laissant pas de répit au pauvre diable qui est premier. Bien entendu le jeu est praticable online et peut même être joué jusqu'à 4 en splitté. Sur le plan de la réalisation, nous sommes en présence d'un titre propre et bien programmé, à défaut d'être rapide et/ou impressionnant. Ce n'est pas son but premier après tout. Dans l'ensemble les décors sont jolis et détaillés, de quoi passer un bon moment. On regrettera par contre que les loadings soient interminables et que les musiques, aux tons pop-jazzy, soient si banales. Certes elles collent bien à l'univers cartoon mais ne sont vraiment pas terribles.



ModNation Racers Note
est une bonne copie de Mario Kart. J'irai même le préférer à la licence de Nintendo, pour son aspect créatif. D'ailleurs, la presse a été un peu aveugle sur la comparaison : tout le monde voue un culte à Mario Kart alors que finalement, ce n'est qu'un petit jeu, certes fun mais pas aussi génial que le monde s'évertue à nous le faire croire. Ce n'est pas parce que c'est un jeu marqué du "sceau sacré de Nintendo" que c'est forcément supermegaterrible, faut arrêter avec ça ! Ainsi ModNation Racers en a subi les dures comparaisons, ce qui est assez injustifié selon moi puisque nous sommes en présence d'un jeu bien plus riche et bien plus convivial, faisant de lui le littleBIGplanet des jeux de kart. Bien sûr pris hors contexte du comparatif, pris comme un jeu de course de plus sur PS3, il reste sympa mais qui ne casse pas des briques. C'est sympa à jouer, c'est joli, on peut jouer à 4 en splitté ou online, créer tout un tas de trucs… mais entre nous, ça ne vaudra jamais un "vrai de bagnoles" à la Burnout Paradise ou à la Need for Speed Shift. Maintenant si les jeux de karts vous bottent, sans avoir envi d'investir dans une Wii, si vous avez envi d'être imaginatif et de partager, alors oui ModNation Racers est un très bon client.



Test réalisé par iiYama

mai 2011