LOST (PS3)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : février 2008
Développeur : Ubisoft
Editeur : Ubisoft
Genre : aventure

Support : 1 Blu-Ray
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 3.8Go (install)
Définition HD : 720p
Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titres alternatifs : LOST : Via Domus (US) / LOST : The Video Game
Prix au lancement : 45€
Score des ventes : 1 Million (tous supports)


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

LOST : Les Disparus

Le jeu vidéo



LOST est une série
La réalisation fait peine à voir... A l'image Kate n'est plus aussi belle que dans la série
américaine parue en juin 2005 en France. Série à succès, cette même année elle aura raflée presque tous les suffrages en recevant les Emmy Awards de la meilleure série dramatique, de la meilleure réalisation, du meilleur casting, de la meilleure bande-son et des meilleurs effets spéciaux. Il y a même 2 acteurs qui se sont vu décerner le prix de meilleur acteur : en 2007 c'était Terry O'Quinn (l'excellent Locke) et en 2009 c'était Michael Emerson (l'énigmatique Ben). Et encore je ne vous parle pas des autres récompenses (on n'est pas là pour ça), preuve que l'alchimie LOST fonctionne. Et justement, LOST c'est quoi ? Et bien c'est l'histoire d'un groupe de personnes dont l'avion s'est écrasé sur une île. Mais très vite ils comprennent que les secours n'arriveront jamais et que l'île est un endroit très particulier. Dans la jungle il y traîne à la fois des ours polaires (?), des montres/fumée noire, des autochtones agressifs (les Autres) et l'île est sujette à divers phénomènes assez bizarres, comme le fait que les morts reviennent hanter ces pauvres malheureux (et encore, c'est sans parler du Projet Darhma, des complots ou encore du lourd passif de chaque protagoniste). D'ailleurs, les hypothèses les plus folles courent sur le Net. On dit que cette île est une sorte de purgatoire, d'anti-chambre de l'Enfer. Etant donné qu'à l'heure où j'écris ces lignes nous n'en sommes qu'à la saison 5 (la dernière étant la 6e), sans doute qu'on aura bientôt des réponses. Car les scénaristes de cette série, semblent ne pas trop savoir où aller : au lieu de répondre aux questions qu'on se posent au fil des épisodes, ils en rajoutent encore et encore, sans éclaircir les mystères (comme la fumée noire, les pieds du colosse, le "bouton", j'en passe et des meilleurs). Vous l'aurez donc compris, les amerloques nous balancent une fois de plus une série époustouflante, sérieusement addictive et menée tambour-battant (et dire que nous on propose "Poubelle la vie", Une femme d'honneur, Joséphine ange gardien… et leur indigent jeu d'acteur "à la française"). Tout ça pour dire que LOST c'est du lourd. Donc quoi de plus naturel pour notre développeur/éditeur d'amour bien à nous (Ubisoft) d'en acheter les droits et de nous pondre un jeu basé sur cet univers. Première déception, on ne jouera aucun personnage de la série, ce sont tous des PNJs. Le scénario nous introduit donc un sombre inconnu, amnésique qui plus est. L'intro reprend bien l'une des scènes les plus spectaculaires de la saga (le crash) et on juge très vite son aspect "off-line". En effet elle est bien plus réussie que les cut-scènes du jeu, qui elles, sont franchement affreuses. Bon point quand même, on retrouve la plupart des doubleurs de la série (même Jack, je dis ça pour toi Logan) ainsi que la bande-son composée par Michael Giacchino. Seul petit bémol, on sent bien que les doubleurs n'étaient pas aussi à l'aise que pour la série et ils nous offrent un résultat forcément moins bon. De toute façon tous les personnages ont des attitudes de robots, les modélisations (même si on reconnaît nos héros) sont simplement dégueulasses avec aucune expression faciale, aucune synchro mouvement/lèvres avec les voix et leurs intonations, ce qui donne un résultat très approximatif et tout juste digne de la PS2.


A ce propos on peut
On retrouve tous les personnages de la série. Le troc est une bonne idée, vivre une aventure entre saison 1 et 3 aussi, mais on ne jouera aucun héros de la série. C'est décevant...
évidemment parler à tout le monde, on peut poser un panel de questions pour ouvrir le dialogue ou débloquer les missions, même si les phrases sont souvent similaires. Autre précision : si nous ne connaissait pas la série, oubliez le jeu car vous n'allez rien comprendre. Faisant à fond dans le fan-service, le titre ne cherche qu'à nous offrir une vision parallèle du scénario original. D'ailleurs, chaque tranche du jeu est morcelé comme les feuilletons, avec un récapitulatif des événements précédents et l'affichage de l'écran titre (flou) qui zoome, si cher à la série. Problème : dans une partie qui dure 3h disons, on va se farcir ça 8 fois donc ça tape vite sur les nerfs. Ils auraient uniquement dû faire ça lorsqu'on reprenait une sauvegarde. Le scénario est donc coupé en tranches mais pas que lui. Les environnements sont également très cloisonnés et l'aventure ne se débloque que lorsqu'on effectue un acte bien précis (et dire qu'on trouve Modern Warfare scripté…). D'ailleurs niveau crédibilité c'est franchement moyen puisque notre personnage se fait barrer la route par de simples buissons. Le gameplay se décompose en plusieurs phases. Tout d'abord on a l'exploration, où on doit se rendre d'un bout de l'île à l'autre (une fois atteint on peut prendre un raccourcis). Ensuite on a les souvenirs qu'on doit reconstituer. Une petite scène s'enclenche et on doit prendre une photo nette, d'un moment bien précis, afin de débloquer la mémoire de notre personnage. Il y a aussi des mini-jeux qui permettent d'accéder à la suite de l'histoire, comme ces taquins améliorés qui permettent de pirater (si je puis dire) les tableaux électriques. Enfin il y a toute la partie dédiée au troc. Chaque objet ramassé a une certaine valeur et c'est comme ça qu'il est possible de faire des échanges avec les divers PNJs qu'on croisera (idem pour des objet-clés à l'histoire). De toute façon il est très difficile de se perdre dans cette aventure tant on est guidé et au pire, nous avons sous la main un carnet qui répertorie tout ce que vit notre bonhomme. Malheureusement, tout ça c'est bien beau mais ça tourne vite en rond et on s'ennuie. De plus la jouabilité est franchement perfectible et la caméra n'est pas permissive (elle se recale sur son axe dés qu'on lâche le stick), ce qui est gênant. Evidemment vous vous en doutez bien qu'avec une telle plaidoirie, la réalisation graphique fait peine. Ok la jungle est pas mal faite, les grottes sont sympas mais je rappelle aux fidèles qu'on est sur PS3, une machine qui, 3 mois avant la sortie de LOST, nous a émerveillée avec Uncharted par exemple. D'accord c'est plus beau qu'un Harry Potter (ce n'est pas dur non plus) mais bon, ça reste vide, le framerate est tout pourri et j'en remets une couche sur des modélisations sérieusement laides. Moi qui ai un très gros faible pour Evangeline Lilly (Kate), elle est d'une laideur atroce. Pareil pour Claire, Jack, Hurley ou n'importe qui d'autres. Le résultat final est donc décevant.



Comme on pouvait s'y attendre, Note
Ubisoft a flairé le bon filon et au lieu de mettre les moyens financiers et techniques pour développer un bon jeu, ils ont préférés nous sortir une production bâclée, dont le personnage qu'on dirige (et qui a ses propres ennuis) n'est finalement pas très intéressant. Reste la bande-son de la série, les voix officielles (tout du moins en France) et le plaisir de retourner sur l'île (on nous baladera de la saison 1 à 3, ça reste sympa) mais en achetant ce jeu, vous risquez de sérieusement bailler tant l'aventure est tout sauf passionnante (soit tout l'inverse de la série !). Vous êtes prévenu(e)...



Test réalisé par iiYama

décembre 2009