Genji : Days of the Blade (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : mars 2007
Développeur : Game Republic
Editeur : Sony Computer
Genre : beat-them-all

Support : 1 Blu-Ray
Version testée : Française
Voix dans le jeu : JAP
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 1.5Mo (saves)
Définitions HD : 720p
Difficulté :
Compatible Move : non
Compatible 3D : non
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 60€



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Genji

Days of the Blade


Genji est un
Graphiquement sans plus, c'est surtout le gameplay qui pêche
beat-them-all de la trempe des Onimusha, à savoir bien ancré dans le médiéval-fantastique Japonais. Déjà connu des joueurs PS2, on retiendra finalement que c'est plus un jeu 128-bits, avec de très beaux graphismes, qu'un hit. Et si je dis ça, c'est parce que j'ai des preuves, du pour et du contre. Disponible en 13 langues, Genji est un très beau jeu. La nature est magnifique (arbre, roche), les effets sont superbes, le jeu use à merveille du HDR, le chara-design est crédible, en gros c'est bien sympa. Seulement les visages n'ont aucune expression (on dirait des poupées de cire), le moteur 3D n'est pas totalement fluide (on a de légères saccades permanentes) et si la prise en main est rapide, elle est aussi sans grand génie. En effet, ce n'est ni plus ni moins qu'un banal beat-them-all qui reprend les bases de son prédécesseur PS2 (qui est un bon jeu d'ailleurs). Au départ on découvre 3 héros sur 4, dans un niveau faisant office de didacticiel assez complet mais la jouabilité est très imprécise. Il ne sera pas rare de commencer une combinaison d'attaques pour la finir... dans le vide (!), le perso n'étant pas foutu de suivre sa cible puisque le système de lock est imparfait. C'est assez difficile (bien qu'il y ait des zones de remise en santé) car les ennemis sont en surnombres, même pour les boss. D'ailleurs les boss sont imposants et assez flippants mais une fois de plus, on galèrera car la caméra est rarement à sa place (elle bouge dans tous les sens mais rarement dans le bon) en plus de n'être qu'automatique (le stick droit servant déjà pour les esquives). Au final, c'est un peu décevant pour de la PS3. A croire que ce jeu est sorti trop tôt, sans doute pour servir de line-up. Dommage qu'il manque tant de profondeur et d'un gameplay/jouabilité mieux calibré car on tenait là un bon jeu. Résultat, c'est l'une des grosses déceptions du lancement de la PS3...


Test réalisé par iiYama

mars 2007