Elefunk (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : juillet 2008
Développeur : 8bit Games
Editeur : Sony Computer
Genre : réflexion

Support : en téléchargement sur PSN
Version testée : Française
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : FR

Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Compatible Move : non
Compatible 3D : non
Multi-joueurs : 2 joueurs
Prix au lancement : 8€



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Elefunk








Il est vraiment
Le concept est très sympa mais le jeu ne laisse aucune place à l'innovation
frustrant de voir à quel point Sony prend les Européens pour des pigeons. En effet Elefunk, l'un des derniers jeux en téléchargement sur le PSN, coûte à peine 5$ aux Etats-Unis, soit 3,30€ avec la devise actuelle. Mais chez nous, il passe à 8€, ce qui donne en gros 12$. Le jeu étant dématérialisé, qu'on ne vienne pas me dire que c'est une histoire d'import. Non c'est juste Sony qui nous prend pour des cons... ou pour des riches. Le coup-de-gueule étant passé, parlons à présent de notre jeu. Notre petit éléphant voit sous ses yeux sa famille se faire enlevée. Pour les libérer il doit traverser le monde entier afin de retrouver le vilain braconnier derrière tout ça. Une histoire qui est contée comme un livre pour enfant, sous une présentation plutôt originale. Pour ce faire, notre éléphanteau doit traverser des précipices et c'est là qu'on intervient. Véritable Gustave Eiffel dans l'âme, il faudra construire divers ponts et édifices pour que notre pachyderme (ainsi que d'autres animaux) puisse traverser. Afin de réaliser ces travaux, nous avons à disposition 8 types de pièces, qu'on peut placer où on veut, le but étant de créer un passage suffisamment solide pour ne pas qu'il cède sous le poids de notre futur héros en puissance (comme quoi, dans ce monde on en veut toujours aux gros). Le seul véritable problème, c'est que le jeu impose de construire le pont (dans le cas d'un pont) exactement comme les développeurs l'ont prévu. Impossible d'innover, même si la construction parait plus solide que l'idée de départ. On ragera aussi sur le fait que le pont s'écroule à peine les animaux dessus, ou sous le poids de 3 pauvres mangoustes. La seule frustration vient de là : au bout d'un moment, après avoir retourner 20 fois toutes les pièces et recommencer 50 fois son édifice, ça devient lassant. Et c'est bien dommage car Elefunk a ce petit côté Lemmings très plaisant et de jolis graphismes HD qui servent à merveille une ambiance toute mignonne et qui ne manque pas d'humour. On nous sert aussi une musique d'ambiance sympa et des bruitages dans le ton.



Mon Note
conseil par rapport à Elefunk, c'est de d'abord télécharger la démo (gratuite) pour tester votre patience et votre sens de la construction et si le jeu vous plait, achetez-le sur le PSN américain. Non seulement le jeu est quand même en Français mais en plus, vous ferez des économies (puisqu'à la sortie du titre, son prix était 40% moins cher). Elefunk est une bonne surprise (on pourrait même dire que c'est une sorte d'Eiffel-Tycoon), qui aurait été un très bon jeu si seulement il nous laissait un peu plus de liberté et que Sony ne se foutait pas de notre gueule avec sa grille de tarification USA/Europe.



Test réalisé par iiYama

juillet 2008