Costume Quest (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : octobre 2010
Développeur : Double Fine Productions
Editeur : THQ
Genre : RPG - aventure

Support : en téléchargement sur PSN
Version testée : Française
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : FR

Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Compatible Move : non
Compatible 3D : non
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 12€


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Costume Quest








Wren et Reynold
L'histoire peut paraitre un peu niaise, un peu enfantine, il n'empêche qu'on accroche bien
sont 2 (petits) frère et sœur (jumeaux), et le jour d'Halloween, ils décident de faire comme la plupart des gamins de leur âge : taper aux portes des voisins du quartier pour leur quémander des bonbons. Si on n'a pas idée d'appeler ses gosses comme ça tellement c'est moche, dés le départ on a le choix de prendre le garçon ou la fille. Les différences sont minimes car le personnage commencera obligatoirement avec le costume du robot. Mais en frappant à la mauvaise porte, le 2e personnage se fera enlevé par un goblin, qui jettera le ou la malheureuse derrière un grand portail, visiblement bien gardé. Le but sera alors de le/la libérer de ce guet-apens. Le jeu propose donc de parcourir une map assez vaste, de frapper à chaque porte pour récolter un max de bonbons et de bien fouiller chaque recoin à la recherche de substances sucrées (d'ailleurs c'est dingue de voir où on déniche ça parfois, comme les poubelles, les bouches à incendie et j'en passe). Le jeu se pare évidemment d'une pléthore de missions annexes (souvent sous forme de mini-jeux) et la map sera plus ou moins ouverte selon les événements (au gré des scripts en fait). Avant tout RPG dans l'âme, nos bambins tomberont fréquemment sur des goblins hostiles et ce sera alors l'occasion de se transformer. La première d'entre elle, le robot, n'est pas sans rappeler un mecha : commence alors une baston au tour par tour (en fait, l'enfant contrôlé se transforme en son costume et en version géante façon King of Monsters).


Le bémol c'est que
Le design est plaisant, mais très particulier
le personnage ne possède que 2 aptitudes, souvent associées à un QTE, ce qui rend les affrontements répétitifs. Heureusement les bonbons peuvent servir à s'acheter des "timbres de combat" qui permettent de s'offrir de nouvelles techniques. Par ailleurs, notre môme à la recherche de son jumeau fera très vite équipe avec d'autres personnages (comme le chevalier) qui offrent bien entendu d'autres possibilités sur la map et d'autres aptitudes au combat. Le titre de ce jeu se justifie comme ça : Costume Quest vise à nous faire découvrir de nouveaux costumes pour autant de nouvelles compétences et de nouvelles attaques en mode combat. Selon qu'on s'investisse à fond dans l'aventure ou qu'on fonce droit devant, il est évident que la durée sera plus ou moins longue, variant de 5 à 8 heures. Techniquement, le cel-shading nous distille une ambiance bon-enfant (normal, les gosses sont haut comme 3 pommes), très épurée voire même simpliste. Les visages arborent des mimiques pré-établies comme les personnages de MySims et n'ouvrent pas la bouche pour parler. Vous me direz à quoi bon, puisque tous les dialogues sont sous forme de bulles de BD et qu'il n'y a aucun doublage. Malgré tout on regrettera que le jeu subisse d'étranges lags, des saccades alors que le moteur graphique, même si tout est en 3D, ne doit pas beaucoup forcer. Enfin les musiques sont très discrètes, certes dans l'ambiance mais loin d'être inoubliables.



Costume Quest Note
est un jeu mignon tout plein, qui plaira avant tout à ceux qui adhèrent à son design un peu particulier. Même si c'est un RPG, son gameplay est tellement basique que n'importe qui peut y jouer et l'histoire, malgré son aspect un peu niais, accroche (personnellement, je ne laisserai personne faire du mal à ma petite sœur). Par contre si j'ai un conseil à vous donner, achetez le jeu sur PlayStation Network car une fois de plus, la tarification est un peu bizarre. Coutant 12€ sur PSN contre 15€ sur XLA (1200pts), 3€ c'est peut-être rien mais ils sont toujours mieux dans votre poche que dans celles de Microsoft. Toujours est-il que le tarif me parait un peu élevé, 10€ aurait plus équitable mais le genre est peu représenté sur les services en ligne et son design mignonet peut autant plaire que rebuter.



Test réalisé par iiYama

mai 2011