Conan (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : octobre 2007
Développeur : Nihilistic Software Inc.
Editeur : THQ
Genre : beat-them-all

Support : 1 Blu-Ray
Version testée : Americaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 70€
Score des ventes : 520.000 (tous supports)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Conan








Quand j'étais gamin
Ça bidoche trop, ça manque de finesse et c'est mal réalisé... Dommage, la licence aurait pu accoucher d'un bon jeu
je me souviens encore que le film Conan me faisait triper. On avait un Schwarzy gavé aux stéroïdes, les muscles plein de testostérones et le cerveau aussi petit qu'une noix pour défourailler des hordes de méchants. L'ambiance était géniale et certaines scènes étaient bien puissantes pour l'époque. Voulant remettre cette vieille licence au goût du jour et de façon ludique, on ne pouvait s'attendre qu'à un jeu très moyen. Pourquoi ? Et bien c'est tout bête, cherchez tous les jeux que THQ a produit ou édité jusqu'à aujourd'hui et vous trouverez 95% de daubes. Rares sont les bons jeux chez cet éditeur et c'est pour ça que je l'ai senti venir. On balance donc la sauce en pressant -start- et premier constat, la modélisation des personnages est à chier. Très anguleux, essayant de mélanger le cell-shading à... je n'sais quoi, le résultat est un fiasco. Idem pour les décors. Si on trouve quelques rares jolis passages, la plupart du temps les graphismes sont sommaires. On détectera en plus quelques textures bâclées, des scintillements et de nombreux bugs, notamment dans la gestion des ombres & lumières. Ajoutez à ça une animation raide et des persos finalement petits et il ne reste visuellement pas grand-chose d'accrocheur. Quoique si, il reste de la bidoche collée partout ! Sanglant à un tel point que c'en est trop, le sang gicle par tonneaux entiers et les membres volent sous les lourds coups d'épées. Conan, un barbare ? Vous croyez ? Si le jeu était fun, je ne dis pas mais là encore, il a tout faux. Pompant honteusement sur God of War sans jamais en égaler la finesse ou la majestuosité, Conan est aussi lourd que son peu fin personnage. En jeu comme dans les salles de sport, plus les plaquettes de chocolat sont grosses et moins il y en a dans la tête. Bon il est vrai que notre perso apprendra quelques combos au fur et à mesure de l'aventure, qu'il peut utiliser des objets comme projectiles, ramasser les épées laissées en chemin ou combattra des boss énormes mais ça n'arrangera pas un constat affligeant. Pour preuve, Conan boit du vin comme un goret pour remonter son énergie, nous sort des phrases vides de sens ou pousse des râles musclés aussi peu subtils que son gameplay. Et ce n'est pas fini puisqu'il reste à vous parler du son. Un son assez l'ouest puisque les bruitages n'ont aucune patate et ne sont pas du tout réalistes. Les musiques sont loin, très loin d'avoir la qualité des compositions du film et fin du fin, le doublage est simplement raté. Pas du tout impliqué, d'un phrasé sans cervelle, le doublage est un nouvel échec et encore, il parait qu'en français c'est pire...



Avec une telle réalisation, Note
comment ne pas être déçu ? Très sanglant, trop peut-être, ce nouveau Conan semble tout droit sorti de l'ancienne génération, auquel on aurait lifté les graphismes pour en faire un jeu actuel. D'un gameplay basique et sans cervelle, Conan a (en plus !) tout simplement oublier d'être amusant ! Alors un bon conseil, même si la licence promettait beaucoup, passez votre chemin et si vous voulez un beat-them-all qui arrache, attendez quelques mois la sortie de Devil May Cry 4 car il y a meilleur investissement que ce titre-là...



Test réalisé par iiYama

novembre 2007