Comet Crash (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : avril 2009
Développeur : Pelfast
Editeur : Sony Computer
Genre : RTS (tower defense)

Support : en téléchargement sur PlayStation Network
Version testée : Française
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : FR

Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Multi-joueurs : jusqu'à 4 joueurs
Prix au lancement : 8€



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Comet Crash








Depuis que j'ai
La technique ne paye pas de mine mais le jeu reste bien conçu
accès au PlayStation Network et au Xbox Live Arcade, je le dis souvent : pour quelques €uros il est possible de trouver de véritables perles rares. Bien sûr on y déniche pas des Modern Warfare 2 ou des Uncharted 2 mais faut dire aussi qu'on n'a pas 70€ à débourser. Nouvelle preuve au dossier, Comet Crash est un jeu PSN qui pèse 3 fois rien sur le disque dur et qui pourtant est bien fun comme il se doit. A la croisée d'un shoot-them-up et d'un tower defense, il emprunte intelligemment ses idées à des bons jeux comme Pixeljunk Monsters ou le récent Savage moon. Sur des maps, on doit organiser sa défense, classiquement je dirais mais on a quelques variantes. Cette fois pas question de curseur, on dirige un vaisseau. Cet appareil sert évidement de plot dont la zone d'action se magnétise sur le quadrillage de la map. Mais là où c'est futé, c'est que le vaisseau peut se faire exploser par les tirs ennemis et auquel cas on perd tout l'acquis de ce curseur évolué, car on peut upgrader le champ d'action de ce dernier. Malgré tout, se faire exploser n'est pas synonyme de game over. L'autre particularité, ce que notre principale source d'argent, vient des comètes qui traversent l'écran. En explosant elles libèrent des points, ces points représentant nos finances. Le vaisseau possède un rayon tracteur qui permet d'attirer une comète vers son propre camp pour qu'elle se fasse exploser et ainsi délivrer ses précieux points. Avec ces points on pourra bien entendu construire de nouveaux bâtiments ou upgrader les anciens : c'est les fondements même du tower defense. Mais la dernière particularité et qu'on ne fait pas que se défendre, on attaque aussi ! Si la meilleure solution est d'ériger un solide système de défense contre les assauts ennemis, une fois celui-ci en place il sera grand temps de construire des bases offensives, qui créeront entre autre des chars. Ensuite on sélectionne le type de véhicules qu'on veut envoyer sur les lignes ennemies et celui qui perd sa base en premier est naturellement le perdant de la partie. Comme je le disais, le jeu est fun. Pour tout vous dire, zappez le didacticiel, il n'est pas clair et m'a plus embrouillé qu'éclairé. De toute façon le gameplay s'apprend très bien sur le tas, tant il est accessible. Comet Crash dispose de plus de 30 levels à défaire et d'un mode bataille jouable jusqu'à 4. Techniquement enfin, ne vous attendez pas à des miracles. Ce n'est pas une grosse production, le jeu reste donc agréable à l'œil mais pas très flatteur non plus. Au mieux on pourrait le qualifier de jeu PS2 avec une skin HD, avec le sympathique constat que, malgré un écran parfois surchargé, il n'y aucun bug à signaler (on en attendait pas moins). On retrouve bien entendu des petites musiquettes d'ambiance et les bruitages usuels au genre, avec quand même un petit clin d'œil puisqu'un bruitage en particulier est repris de DOOM 3.



Comet Crash Note
est un jeu PSN fort d'un capital sympathie élevé. La technique n'étonnera personne, au contraire même puisque c'est un peu vide mais l'intérêt n'est clairement pas là. Le titre propose une jolie relecture du genre et ça c'est assez osé. Personnellement j'ai bien aimé l'exercice et à seulement 8€, il y a de quoi passer de très bons moments.



Test réalisé par iiYama

février 2010