Blacklight : Tango Down (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : novembre 2010
Développeur : Zombie Studios
Editeur : Ignition Entertainment
Genre : FPS multi

Support : en téléchargement sur PSN
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 670Mo (install)
Moteur graphique : Unreal Engine III
Définition HD : 720p
Compatible Move : non
Compatible 3D : non
Multi-joueurs : 16 joueurs online
Prix au lancement : 13€


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Blacklight

Tango Down



Blacklight :
Blacklight n'est pas un mauvais jeu, il est même sympa mais il est facile de trouver mieux
Tango Down est un FPS à vocation multi-joueurs et vendu au format dématérialisé. Premier point avant de commencer, comme ça devient l'habitude, on retrouve une grille de tarification complètement idiote puisque le jeu coute 13€ sur le PSN de la PlayStation 3 et 15€ sur Steam (PC) et Xbox Live Arcade (Xbox 360), en sachant que sur cette dernière, il faut avoir un compte Gold pour pouvoir en profiter. De mon humble avis, c'est elle qui devrait être la moins chère mais que voulez-vous, Microsoft doit être plus gourmand que Sony (et croyez moi, il n'y a pas si longtemps, on aurait juré le contraire). Blacklight nous propose d'entrer dans la peau d'un soldat du futur, dont l'équipement hi-tech est en autre composé d'un casque "à réalité augmentée", ce qui nous permet de visualiser les ennemis à travers les obstacles. Ça ne sert pas à grande chose puisqu'à côté de ça, nous sommes en présence d'un FPS multi tout ce qu'il y a de plus banal. Sur 12 maps et parmi 7 modes de jeu, le multi est d'un banal à faire peur puisque l'armement est on-ne-peut-plus classique (fusil d'assaut, flingues, armure...), même si on peut le customiser, et que l'eXPérience engendrée nous permet d'atteindre que le niveau 70, histoire de mieux nous vendre des packs de cartes à prix d'or. Plus sympa déjà, il existe un pseudo mode solo, où on doit réaliser des missions ultra simples. Petit point quand même, j'ai trouvé marrant que le développeur nous impose des mini-jeux pour pirater les terminaux et ainsi ouvrir les portes. Inutile, mais sympa. Notez enfin que ce mode est praticable à 4 en coop' et que la jouabilité est bonne dans l'ensemble, puisque la visée est assez précise et qu'on peut réaliser la plupart des actions habituelles : santé qui remonte avec le temps, se baisser pour mieux se mettre à couvert et viser plus précisément, lancer des grenades, passer en mode précision... de l'éprouvé depuis longtemps mais au moins du fonctionnel. Sur un plan purement technique, le jeu fonctionne sous Unreal Engine III, avec ce que ça implique d'aliasing (surtout sur PS3), de textures qui apparaissent tardivement, mais aussi de qualité visuelle avec un jeu assez beau dans l'ensemble, l'ambiance futuriste et post-apocalyptique jouant en sa faveur. Par contre le doublage est essentiellement en anglais, ce qui est regrettable, les bruitages sont vraiment mous et les musiques n'ont aucun impact. Le son n'a donc pas été la priorité de Zombie Studios (à qui l'on doit entre autre, la petite adaptation de SAW).



Blacklight : Note
Tango Down n'est pas un mauvais jeu mais la note donne un bon à priori de ce que je pense de lui. Tout à fait dans la moyenne, ni vraiment bon ni réellement mauvais, il saura vous contenter si vous n'êtes pas très regardant. Maintenant si j'ai un conseil à vous donner, ce titre m'a beaucoup fait penser à CellFactor, l'originalité et la maitrise en moins. Donc à mon avis, il serait peut-être plus judicieux de mieux investir votre argent, d'autant que Blacklight ne vaut pas son prix, contrairement à CellFactor.



Test réalisé par iiYama

mai 2011