Cold Winter (PS2)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : juin 2005
Développeur : Swordfish Studios
Editeur : Sierra
Genre : FPS

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Moteur graphique : RenderWare 3
Multi-joueurs : 8 joueurs
Prix au lancement : 60€



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Cold Winter







Les FPS sur console c'est pas trop mon truc et pourtant, lorsque le jeu en vaut la peine, je fais l'effort de m'y intéresser. Je l'avoue, sur les FPS je suis pas doué au pad, préférant mon clavier et ma souris. Pourtant, j'ai bien accroché à Cold Winter. Une excellente histoire, une violence débridée et sanglante rappelant sans mal un certain Soldier of Fortune (le thème est d'ailleurs identique), on ne pourra que regretter une réalisation très pauvre, surtout si on le compare à Killzone sorti un an plus tôt. Mais comme je le dis toujours, c'est pas forcément les graphismes qui comptent le plus, ils ne font que contribuer au plaisir visuel. La preuve, j'ai une PlayStation 3 et je joue encore à des jeux PSOne. Mais une chose est sûre, il aurait été dommage de manquer une si sympathique aventure.


Développement scénaristique

Scénario : cliquez pour ouvrir

On peut le dire,
On a un très bon scénario et une bonne mise en scène
le scénario est assez excellent. Relativement bien écrit, la mise en scène est nerveuse et se partage entre des cut-scènes en 3D et des vidéos en images de synthèses. A ce sujet, je dois dire avoir été très déçu. Si le scénario (et ce qu'il dévoile) reste hallucinant de crédibilité (puisque l'homme, dans sa connerie sans fin, est bien capable de créer un tel "projet"), je regrette de voir des vidéos aussi laides. Globalement elles sont d'une qualité sympathique mais la modélisation des personnages est vraiment à la ramasse. Quand on voit les vidéos d'Area 51, sorti au même moment et qui sont vraiment impressionnantes, on se dit que ce n'est pas possible, qu'on se fout de notre gueule ! Pourtant on reste accroché tant la trame est véritablement bien pensée, bien menée. Il est vrai que le jeu est un peu mou au début, mais une fois le premier tiers passé, ça s'envole pour ne redescendre qu'une fois l'épilogue achevé.


Jouabilité & Gameplay

Au début du jeu,
La jouabilité accuse une certaine imprécision. C'est agaçant, mais le gameplay reste fun
on croit qu'on à faire à un vulgaire FPS console. Pourtant très vite on s'aperçoit que tout a été fait pour prendre son pied et ne pas trop se prendre la tête. Les objectifs sont simples et on ne se perdra jamais puisque les zones à atteindre sont clairement indiquées. Si une porte est bloquée, il suffit d'enclencher un interrupteur ou trouver une clé... et tout est comme ça. Il y a pas mal d'interactions avec le décor, comme fouiller les placards ou renverser une table pour se mettre à couvert. On peut aussi fouiller les cadavres, pirater certaines digicodes et combiner certains objets. Par exemple on peut combiner de l'essence à des bouteilles vides (cocktail molotov) ou avec un bout de fil de fer et une pince, on peut faire un "passe-partout" de fortune et ainsi crocheter des cadenas ou des caisses verrouillées afin de dénicher des armes, des munitions ou des gilets pare-balles. Un excellent concept qui varie un peu les plaisirs et nous change du perpétuel j'avance-je-tue-j'avance-je-tue. Sur la question de l'armement, à part une seule arme dont on ne sait pas d'où elle sort (un énorme fusil mitrailleur plus imposant qu'efficace), on aura que des armes bien réelles. Du 9mm au sniper, du bazooka au M16, du AK47 au MP5, rien d'original mais du très efficace. Très violent, ça bidoche grave au plus chaud de l'aventure, en explosant les têtes à tour de bras et en démembrant du mercenaires. Rappelant ainsi Soldier of Fortune, Cold Winter joue plusieurs cartes en même temps et avec succès. Je regrette par contre que la jouabilité manque autant de précision. C'est notamment dû à la gestion du stick droit, qui est selon moi trop imprécise et accuse une certaine inertie. Etant donné que c'est le stick pour viser, on s'y reprend à plusieurs fois et c'est chiant.


En contrepartie le
Le jeu n'est pas difficile et pourtant l'action ne manque pas
jeu n'est pas trop difficile (en tout cas en "easy"), abondant de munitions et de medikits, ce qui fait qu'on se débrouillera finalement bien. Il existera aussi quelques plaisirs personnels. Hormis le fait d'exploser la tête des vilains, ce sera un régal de tirer sur des bidons explosifs pour foutre le foin ou de prendre le contrôle de mitrailleuses lourdes. Dommage par contre qu'un tir de lance-missiles doit toucher sa victime pour être efficace. Je pose la scène : vous crachez une roquette (par exemple) en direction d'un ennemi mais vous le ratez et ça explose sur le mur qu'il a dans le dos, à 40cms de lui. Et bien il ne sera même pas souffler par l'explosion ! Une incohérence assez incompréhensible. Ce qui fait tâche aussi, c'est de voir avec quelle idiotie l'IA gère vos ennemis. En effet, ils ne vous attaqueront que s'ils vous voient ou vous entendent. Tant qu'il n'y a pas de "contact", on peut se promener derrière eux sans même qu'ils nous remarquent. Pire, il n'est pas rare de voir des gars tirer à travers les murs. Par contre, une fois engagée dans le combat, l'IA semble avoir des ailes puisque les ennemis nous contournent, se mettent à couvert (par exemple en renversant une table) et appellent du renfort. Une contradiction donc mais finalement, dans le feu de l'action, on y prêtera que peu cas.


L'image

Sur PS2 je n'ai joué
Le moteur graphique n'est pas un poids lourd mais il fait le boulot
qu'à très peu de FPS, pas tous bons en plus. Si Cold winter excelle en matière de gameplay et de scénario, on peut pas dire qu'il brille sur un plan purement visuel. Je ne reviens pas sur le fait que les vidéos sont gâchées par des modélisations bien moches, par contre nos assaillants sont plutôt bien fait. Le moteur 3D accuse quelques baisses de framerate lorsqu'on tire sur des bidons par exemple. Sinon dans le jeu, le moteur 3D assure sa fonction, notamment avec une gestion de la physique assez convaincante. Les réactions en chaîne sont sympas (tirer sur un poteau pour faire écrouler un échafaudage et tuer tous ceux qui étaient dessus), les explosions sont bien réalisées, tout comme le gameplan, recherché sans être tordu. Par contre, il y a beaucoup d'aliasing et si le design n'est pas mauvais, on ne peut pas féliciter le jeu pour sa beauté. Ni beau ni laid, il reste entre 2 eaux sans jamais impressionner. On subit un flash désagréable dès que Sterling attrape quelque chose (ça donne mal aux yeux) mais le titre se pare de quelques effets sympathiques comme une distorsion lorsqu'on est sous l'eau, des effets de particules ou encore des fumigènes assez réussis. On retiendra donc que l'image n'est ni bonne ni mauvaise, restant le cul entre 2 chaises sans pour autant étonner.


Le son

Meilleur chapitre du jeu,
Son impeccable surtout les bruitages
le son est tout bonnement impeccable. Il subsiste tout de même quelques accrocs comme des portes qui grincent bizarrement au début du jeu ou quelques bruitages mal dosés mais pour le reste, tout est bon. La plupart des FX sont d'excellente qualité et les armes possèdent une vraie force. Il est vrai que le décalage voix/lèvres lors des vidéos est complètement affligeant, mais ça ne bride en rien une qualité de doublage étonnante. Enfin au niveau des musiques, les compositions sont somptueuses, à l'image du thème d'intro. Parfois mélancoliques, parfois nerveuses, oscillant entre l'electro et le symphonique, la bande-son est un régal qui pulsera autant lors des vidéos que dans le feu de l'action.


Note générale

Cold Winter aurait fait un excellent jeu PC, si seulement les vidéos avaient étés de meilleure qualité et si le jeu était plus beau. Mais il a pour lui une réalisation convenable pour une PS2, au service d'une action nerveuse, limite sanglante et d'un scénario contemporain à la fois réaliste et bien mené. Cold Winter est donc un excellent jeu, l'un des meilleurs FPS auquel j'ai joué sur PS2...


Test réalisé par iiYama

décembre 2007