Art of Fighting Anthology (PS2)

 








Note générale


Sortie du jeu : mai 2006 (Japon)
Développeur : SNK
Adaptation : Ignition Entertainment
Editeur : SNK - Playmore
Genre : compilation (combats)

Support : 1 DVD
Compatible PS3 60Go : oui
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : US/JAP
Textes à l'écran : JAP

Moteur graphique : Criware
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément - jouable online
Abréviation : AOF
Titre alternatif : Neo-Geo Online Collection vol.4 : Ryûko no Ken - Ten.Chi.Jin (JAP)
Prix au lancement : 30€


Art of Fighting Anthology est aussi disponible sur :



L'un des Art of Fighting est aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Art of Fighting

Anthology


De la même manière que King of Fighters Orochi Collection ou Fatal Fury Battle Archive, SNK/Playmore adapte et compile ses jeux de combats d'anthologie issus de la Neo-Geo, le thème d'aujourd'hui étant Art of Fighting. Bien connu des "Neo-Geistes", Art of Fighting est une trilogie de jeux originaux avec 2 grandes particularités : le zoom sur l'action et une difficulté insurmontable. Comme d'habitude dans les compilations SNK sur PS2, nous avons la fonction focus (lissage des angles), le choix des musiques d'origines ou remixées, la possibilité de jouer on-line ainsi que quelques options assez sympathiques. Voyons à présent tout ça dans le détail.


_____________________________________________________________________________
Art of Fighting


A la façon du premier Fatal Fury, Art of Fighting est un jeu qui a su marqué son temps et les esprits. C'est le premier jeu au monde a avoir passé la barre psychologique des 100Mb, il innove en incluant un zoom sur l'action (concept qui sera reprit par Samuraï Shodown) et propose des persos ENORMES ! Lorsque le zoom est au max (lorsque les persos sont au corps à corps), ces derniers prennent tout l'écran ! Seulement Art of Fighting a des défauts qui l'empêchent d'atteindre les sommets. Tout d'abord le jeu triche. Y'a pas d'ambiguïtés, dés que le jeu pourra vous la mettre profond, il ne se gênera pas, quitte même à outrepasser les lois de la physique et des jeux de combats. Ensuite l'animation (et plus encore le scrolling) saccade. Les persos sont énormes et avec la fonction de zoom, la Neo-Geo (puisque c'est une adaptation telle-quelle) sature assez souvent. Ce manque de fluidité aura d'ailleurs tendance à faire mal aux yeux. Si les bruitages sont excellents et les musiques remixées sont agréables, on ne peut pas en dire autant d'une jouabilité lourde au possible. Les coups spéciaux sont difficiles à sortir, surtout avec la croix du pad (au stick ça s'arrange un peu mais ce n'est pas bien pratique). En mode histoire on ne pourra prendre que Ryo ou Robert. Un bridage voulu par les développeurs du jeu original et qui fut largement critiqué. En versus, nous avons le choix parmi 8 persos, les boss (Mr Big et Mr Karaté) n'étant pas accessibles. Reste qu'Art of Fighting possède une atmosphère propre, une griffe bien à lui qui vous tiendra jusqu'à ce que vous en ayez marre de vous faire fracasser la tête en solo. Evidemment, il est bien plus sympa à pratiquer en versus. Il est tout de même regrettable que dans cette compilation, ils n'aient pas au moins retouché la difficulté, l'animation, la jouabilité et que les boss soient toujours hors concours (via un mode spécial). Ca aurait apporté un vrai plus à ce portage extrêmement fidèle... trop peut-être.


Aussi disponible sur : Neo-Geo - Neo-Geo CD - Mega Drive - Arcade (MVS) - Wii (CV) - PC-Engine CD - Super Nintendo



_____________________________________________________________________________
Art of Fighting 2


Art of Fighting 2 est aussi difficile que son prédécesseur, si ce n'est plus ! Mais avec le net avantage que cette fois, le jeu se bat à la loyale. Reprenant les bases du premier opus, cette suite développe une belle patate malheureusement bridée par sa difficulté sans borne. Les graphismes sont de qualité, les animations sont bien plus fluides, on a la possibilité de booster jusqu'à 30% de plus la vitesse du jeu (mode turbo), la jouabilité (sans être au top) est assez bonne, et enfin, il n'y a plus de saccade alors que zoom et persos imposants, sont toujours de la partie. Autant dire que niveau réalisation, on passe du tout au tout. Le son aussi possède son lot de bonnes surprises (les musiques remixées sont sympas), il y a 12 persos sélectionnables en mode histoire ou en versus, et globalement, on a à faire à un bon jeu. Il est regrettable que tout soit encore une fois gâché par cette difficulté insurmontable et qui vous mettra la rage en solo (bien sûr le versus reste fun à souhait). Encore une fois, un petit mode spécial, avec une difficulté plus accessible, n'aurait pas été de trop.


Aussi disponible sur : Neo-Geo - Neo-Geo CD - Arcade (MVS) - Wii (CV) - Super Nintendo



_____________________________________________________________________________
Art of Fighting 3 : The Path of Warrior


C'est l'un des jeux qui m'a fait acheté une Neo-Geo voilà quelques années de ça. Si Art of Fighting 3 est si bon, c'est parce que son gameplay, comme sa réalisation, ont entièrement étés refondus. On ne garde que quelques bases comme les manipulations pour les coups spéciaux, les personnages, le mode histoire et le zoom. Il y a 8 persos jouables (plus 2 cachés) à la maniabilité, pour une fois, exemplaire. Aussi jouable qu'un Fatal Fury Special (ma référence sur Neo-Geo), le jeu propose en plus 2 façons d'appréhender l'action. Soit on se la joue coups spéciaux façon Street Fighter II, soit on se la joue combinaison de coups à mains nues comme Tekken. La variété est donc de mise d'autant que les coups sortent facilement et que le jeu (merci SNK ^^) a une difficulté très bien dosée. Graphiquement c'est la grosse claque (pour une 16-bits) et l'animation en retroscoping est une tuerie de fluidité. Le mode story est sympathique mais bizarrement, SNK/Playmore n'a pas fourni de musiques remixées. Personnellement ça ne me gène en rien puisque les tracks d'origine sont très bien. Pour ce qui est des bruitages/voix, il n'y a qu'un mot : parfait. D'ailleurs parfait est un adjectif qui va bien à Art of Fighting 3. Si les 2 précédents opus en refroidiront plus d'un, celui-ci est une vraie bombe. En plus, il vieillit parfaitement bien puisqu'à l'heure des PS3 et des Xbox 360, je trouve qu'il garde un certain charme graphique, une certaine touche artistique indéniable là un Guilty Gear X nous renvoie les mêmes décors depuis le premier épisode. Art of Fighting 3 est un vrai délice, un mets de qualité que tout gourmet friand de baston 2D se doit d'essayer et puis d'aimer...


Aussi disponible sur : Neo-Geo - Neo-Geo CD - Arcade (MVS) - Wii (CV)



_____________________________________________________________________________
Conclusion
(12/20)


S'il fait moins l'unanimité que le Fatal Fury Battle Archive, notamment à cause de 2 épisodes à la difficulté rebutante, j'estime que l'achat de cette compilation vaut quand même le détour. Jouer au premier Art of Fighting vous fera comprendre que je ne mitonne pas sur la vacherie du jeu, le second est un bon titre mais encore trop dur et le 3e, véritable oeuvre du jeu de combat, dois être affiché dans toute ludothèque incluant de la baston 2D. Moi j'adore, reste à savoir si son potentiel d'achat vaut le coup pour un seul jeu. Moi je dis que oui, car l'achat du Neo-Geo et d'Art of Fighting 3 (on ne parle même pas des 2 autres), vous coûtera bien plus cher que d'acheter une PS2 avec cette compilation, même de nos jours (je sais, c'est dingue). Et l'épisode 3 mérite (à lui seul) qu'on se penche sur le cas de ce Art of Fighting Anthology. Mais ça ne tient qu'à moi, j'oblige personne...


Test réalisé par iiYama

juin 2007