Gate of Thunder (PCE-CD)

 


Cliquez pour agrandir






Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sorties du jeu : février 1992 (au Japon) - octobre 1992 (aux Etats-Unis)
Développeur : RED Company
Editeur : Hudson Soft
Genre : shoot-them-up

Version testée : NTSC japonaise
Voix dans le jeu : anglaises
Textes à l'écran : japonais

Media : 1 CD-Rom
Support : Super CD-ROM²
System Card : version 3.0

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Abréviation : GOT
Format alternatif : 4-in-1 Super CD (compilation de 4 jeux)


Aussi disponible sur :









Les sites partenaires :












_________________________________


Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Gate of Thunder









Si le Super CD-ROM²
Très inspiré par Thunder Force III, Gate of Thunder honore le Super CD-ROM²
est une machine assez méconnue en Europe, on peut dire qu'elle aura eu son succès au Japon, et dans une moindre mesure aux Etats-unis (sous le nom de Turbo Grafx-CD). Car il faut bien comprendre la philosophie de la gamme PC-Engine : c'est une console marginale, qui se suffit des restes dans la guerre opposant la Mega Drive et la Super Nintendo, toutes 2 bien plus puissantes et mieux soutenues par les éditeurs tiers. Finalement, on pourrait comparer la PC-Engine à la Wii, qui n'affronte pas les 2 monstres que sont la Xbox 360 et la PS3. Et si aujourd'hui le nom de Gate of Thunder ne vous dit rien, sachez qu'à sa sortie en 1992, il aura fait parler de lui comme étant l'un des meilleurs shoot du support (jusqu'à ce que débarque Lords of Thunder sans doute). Bien souvent vendu avec Bonk's Adventure, Bonk's Revenge et Bomberman dans une compilation au doux nom de "4-in-1 Super CD", Gate of Thunder s'ouvre une intro très sympa, qui nous pose un postulat de départ des plus classique. A base de sprites plus ou moins mobiles, le design se rapproche d'un manga. Un petit regret tout de même : ça manque d'un petit texte explicatif (ou d'une voix-off) et surtout, ça manque de bruitages. La musique nous donne bien le ton du jeu, l'image est jolie mais pas un bruitage ne participera à la scène. Ça la cinématique très "plastique", limite froide. Inspiré du très grand Thunder Force III qui ravie pleinement les possesseurs de Mega Drive depuis 2 ans, Gate of Thunder tape dans le grand classique... peut-être même un peu trop. En effet, la vitesse de l'appareil est réglable avec la touche Select, on peut avoir un bouclier et 2 drones additifs. Même les armes ressemblent un peu trop à celles du jeu de Technosoft. Décevant ? Et bien non, pas tant que ça car Gate of Thunder prend comme mentor un excellent jeu. Vos 3 armes, dont 2 sont à récupérer, sont en plus upgradables mais on regrette quand même qu'il n'y en ait pas plus, ou simplement qu'il n'y en ait pas une qui tire vers l'arrière, ça aurait été pratique dans certaines situations. Si de temps en temps des ennemis vous lâchent des items (armes, bouclier, vie sup') c'est surtout votre coéquipière qui vous balancera régulièrement des power-ups.




La compilation "4-in-1 Super CD" nous propose Bonk's Adventure,
Bonk's Revenge, Bomberman et notre jeu du jour : Gate of Thunder


A notre
Attention, bande-son de folie !
armement s'ajoutent des missiles à têtes chercheuses et lorsqu'on est à puissance max et qu'on récupère le même item, ça fait en sorte de raser l'écran (sorte de mega-bombe qui fait le ménage). En plus de ça, comme les armes arrosent bien et que les ennemis nous évitent les sales coups, le jeu n'est absolument pas difficile. Bien sûr le dernier niveau est un peu chaud et le boss final est assez ardu mais avant d'en arriver là, vous ne souffrirez pas (si vous voulez du challenge jouer en Hard ou en Devil, c'est une autre histoire). Mais ça ne veut pas dire qu'on s'y ennuie, bien au contraire. Le jeu est hyper nerveux, les ennemis débarquent par centaines, les boss sont bien souvent énormes... en gros ça pulse ! Et pour mettre une excellente ambiance, rien de mieux qu'une track-list explosive. Avec des musiques bien Rock, limite Metal, il n'est pas surprenant de monter le son à fond, car ça arrache bien comme j'aime ! En partenariat avec Syn Sound Design, les développeurs ont fait un travail exceptionnel en terme de qualité audio. Malheureusement, les bruitages sont un peu disproportionnés en rapport des pistes lues sur le CD. Elles ont tendance à couvrir un peu trop la musique et c'est bien dommage. En plus les bruitages n'ont rien d'exceptionnels. Enfin la réalisation est étonnante pour une si petite console. Je rappelle que la PC-Engine est une console hybride 8/16-bits et même si le System Card 3.0 donne un coup de pouce (notamment en ajoutant pas moins de 256Ko de RAM Cache), je trouve que la modeste console de NEC/Hudson a quoi impressionner. En effet, malgré la taille des boss, les dizaines de sprites à l'écran et un scrolling imperturbable, le jeu ne ralentit jamais. Autant dire que les développeurs connaissent bien leur support même si les effets graphiques sont quelque peu en sommeil (les effets sont rares, un petit zoom ici, une petite rotation là et puis c'est tout). A côté de ça, le design est assez recherché, le nombre d'ennemis différents est énorme mais graphiquement, hormis le fait que c'est coloré, ça manque parfois de détails (certains décors sont un peu vides) et ça reste assez banal pour un shoot spatial. En plus, la plupart des levels nous imposent des couloirs ou des espaces confinés, ce qui pour le coup, est à l'opposé d'un Thunder Force. Mais je vais être clair, ce n'est pas ça qui vous fera regretter votre achat...



   

   

La superbe séquence d'intro



Gate of Thunder Note
à beau être un shoot de la vieille, un shmup classique, il n'en reste pas moins un jeu très efficace et étonnamment nerveux sans être exagérément difficile. Hudson/RED a trouvé là le bon équilibre, même s'il peut paraître un peu court. N'empêche qu'on s'éclate, notamment grâce à des musiques du "tonnerre" et une très bonne réalisation qui, bien qu'un peu classique, fait honneur au support Super CD-ROM²...



Test réalisé par iiYama

mars 2009 (mise à jour : juin 2020)