Fatal Fury Special (PCE-CD)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : décembre 1994
Développeur : SNK
Adaptation : Hudson Software
Editeur : Hudson Software
Genre : combats

Support : 1CD
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : US/JAP
Textes à l'écran : US/JAP

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Abréviation : FF special
Titre alternatif : Garou Densetsu Special (JAP)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Fatal Fury Special









Les fidèles de
Le roster est complet et la jouabilité est excellente
gamEvolution le savent, selon moi Fatal Fury Special sur NeoGeo est l'un des meilleurs jeux de combats 2D auquel j'ai joué. Bien connu des joueurs Super Nintendo comme étant le seul jeu de combat "non-Capcom" a être aussi bon que Street Fighters II (c'est d'ailleurs sur cette console que j'ai connu la série), Fatal Fury Special n'est rien d'autre qu'une grosse mise à jour de Fatal Fury 2. Et cette adaptation, au lieu de sortir sur Hu-Card comme l'on fait ses 2 prédécesseurs, Hudson a voulu qu'il sorte sur Super-CD², afin de promouvoir son support. Evidemment si le support à CD n'a pas servi à apporter de grosses nouveautés comme une nouvelle intro, il aura pour lui une adaptation assez fidèle du jeu sorti sur NeoGeo. Et le premier bon point, c'est qu'on retrouve l'intro, le zoom de Krauser en moins (pourtant, la PC-Engine en était capable, en plus Krauser semble être flou à l'image). 2e bon point, les développeurs nous ont concoctés un menu d'options simple mais efficace. Qu'on possède un pad à 2 ou 6 boutons, on peut gérer sa config' comme on le souhaite. A noter qu'avec un pad à 2 boutons, les touches Run et Select servent aux petits coups, et les touches I et II aux gros coups. En effet le jeu a besoin de 4 touches d'action et avec un pad à 2 boutons, on ne pourra plus mettre la pause. Si Geese Howard et Krauser sont dans l'intro, c'est pour la simple et bonne raison qu'ils sont désormais jouables. Passant du simple au double, Fatal Fury Special nous propose pas moins de 15 persos jouables contre seulement 8 pour Fatal Fury 2. Sorte de Dream match, de version ultime (comme Street Fighter II' pour Street Fighter II), on retrouvera en plus des 8 persos de base, les 4 boss issus de Fatal Fury 2 (autrefois non jouables soit Billy Kane, Axel Hawk, Laurence Blood et bien sûr Wolfgang Krauser) plus 3 persos issus du Fatal Fury premier du nom (Duck King, Tung Fu-Rue, Geese Howard). Et à l'époque ça chômait pas chez SNK, qui dit 7 nouveaux persos dit 7 nouveaux stages, dont certains sont vraiment bien retranscrits. Grâce au support CD, c'est pas la place qui manque et cette version Super-CD² nous livre une animation presque aussi fluide que sur NeoGeo. D'ailleurs, si le jeu ne semble pas trop rapide (juste ce qu'il faut) il n'y a aucun ralentissement à signaler. Pour seule petite anicroche, si la PC-Engine est une petite console bien costaude pour sa taille, ça n'empêche pas que son CPU central est un 8bits.


Et le résultat
Fatal Fury Special, malgré son âge, reste l'un des meilleurs jeux de combats d'SNK
se voit à l'écran avec des personnages petits (plus encore que sur Mega-CD ou Super Nintendo) et une définition plus basse, des pixels plus gros, plus voyants. Mais à part ça, les développeurs ont fait très fort. Les décors ne sont pas mauvais du tout, les persos sont bien détaillés, les 128 couleurs affichables sont bien gérées... les graphistes ont fait un travail admirable, car avec le manque de puissance du support, c'était pas gagné d'avance. Tout à fait dans l'esprit -Arcade- de ce milieu 90 (et encore trop loin de l'esprit -console-) on déplorera une nouvelle fois certains manques, que cette version n'arrange pas, comme le fait qu'on ait pas de vrai mode versus où on peut choisir son décor. C'est quand même un peu dommage, surtout lorsque son concurrent en propose un bien fourni, mais au moins on viendra pas nous reprocher de ne pas avoir l'esprit Arcade à la maison. On peut tout de même choisir son niveau de difficulté (6 paliers), même si déjà en beginner on butera quelques fois sur certains adversaires, bien que cette adaptation est plus facile que sur AES. On retrouve bien entendu la petite présentation avec la provoc' d'avant combat, les loadings sont étonnamment courts et si on tend l'oreille, on devine vite pourquoi. En fait les pistes audio sont lues sur le disque pendant les combats mais pour ce qui est autour, les présentations, le choix du perso, le menu... le son vient de la console comme avec une Hu-Card. C'est un concept agréable car finalement, on attend peu devant son écran avant que le match commence. Question musiques justement, à mon humble avis, ce doit être Hudson lui-même qui a du remixer les pistes audio. Par contre, si les voix digitales sont de très bonnes qualité (la console ne nous ayant que peu déçu sur ce plan-là), les bruitages sont plus controversibles. En effet, on entend bien la musique, les voix sont impeccables mais en entend quasiment pas les bruitages. Ils ont totalement étouffés. Ce très mauvais mixage du son coûte cher à sa note et c'est bien dommage, car la qualité est au rendez-vous.



Sorte Note
de version ultime de Fatal Fury 2, qui complète un jeu déjà pas mal fourni, Fatal Fury Special assume sa place de grand concurrent sur le secteur et le fait avec une telle puissance, qu'on lui accordera tous les suffrages, surtout sur une machine qui aura enchaîner les daubes pendant des années. Et comme sur PC-Engine, Capcom n'a pas daigné sortir son Super Street Fighter II, et bien Fatal Fury Special fait office de dernier grand jeu de combats du support. Et même si les graphismes ne sont pas super détaillés ou que les personnages sont petits, ça ne l'empêche pas d'être un très grand jeu de baston... même au pad 2 boutons.



Test réalisé par iiYama

juin 2009