WANTED (PC)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : avril 2009
Développeur : GRIN
Editeur : Warner Bros. Interactive
Genre : TPS

Support : 1 DVD
Version testée : Française (v.1.0)
Voix dans le jeu : FR/US
Textes à l'écran : FR

Moteur graphique : Diesel Engine
Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titre alternatif : WANTED : Weapons of Fate
Score des ventes : 660.000 (tous supports)


Configuration recommandée :
CPU : dual-core 2Ghz
RAM : 1Go
VIDEO : avec 256Mo de VRAM et Pixel Shader 3.0

Configuration de test :
CPU : Intel Core2Duo E6750 (2,66Ghz)
RAM : 2Go DDR II
VIDEO : GeForce GTX260 avec 896Mo de VRam
OS : Windows XP Sp2
Résolution testée : 1280x1024 (4:3)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

WANTED

Les Armes du Destin


En 2008 est sorti au cinéma WANTED : Choisis ton Destin, dans lequel Angelina Jolie (dans le rôle de Fox) recrute et forme James McAvoy (dans le rôle de Wesley Gibson) pour qu'il devienne l'un des leurs. Eux, ce sont les membres de la Confrérie, une sorte de secte étrange qui réalise des meurtres commandités par un métier à tisser (tirer par les cheveux vous dites ?). Le but premier était de créer la parfaite machine à tuer, afin que Wesley venge son père (Cross Gibson). Mais la réalité fut tout autre... Dans ce film de Timur Bekmambetov (le réalisateur de Day Watch) on pouvait aussi apprécier la prestation de Morgan Freeman dans le rôle de Sloan. Alors vous vous souvenez ?



Maintenant
Le scénario se situe un an après le film et revient sur la mort de la mère de Wesley. Malheureusement la mise en scène est déplorable...
qu'on s'est bien rafraîchi la mémoire, passons au test du jeu WANTED : Les Armes du Destin, dont le scénario se situe un an après la fin du film. Plutôt concis, le scénario ne nous apprend pas grand chose de plus sur l'univers du Comics (et oui, WANTED est à la base un Comics écrit par Mark Millar et dessiné par J.G. Jones) mais on verra enfin la mère de Wesley et on comprendra pourquoi et surtout comment, elle est morte. Petite originalité tout de même, l'histoire se déroulera sous 2 époques bien différentes. Le plus souvent on jouera Wesley dans le présent, mais de temps en temps et au service de la trame, on jouera aussi Cross dans le passé. L'idée est sympa. Ce qui est moins agréable, c'est d'avoir un scénario qui aurait pu être intéressant mais qui se révèle finalement très mince, pas vraiment intéressant, avec en plus une mise en scène déplorable. Le jeu nous distille pas mal de vidéos, soit créés avec le moteur 3D soit en images de synthèses, mais dans les 2 cas l'encodage a rendu l'image pixellisée et le résultat n'est pas à la hauteur. Les images de synthèses semblent venir d'un autre âge puisqu'elles manquent de détails (on jurerait des vidéos sorties d'une PS2 !), à tel point que celles créées sous le moteur du jeu sont plus jolies. Bref, les développeurs ont vite torcher le boulot et c'est un peu dommage car l'idée de départ était plutôt convaincante. Car GRIN, qui est aussi responsable de Bionic Commando Rearmed et Ghost Recon Advanced Warfighter, n'a pas beaucoup forcé sur ce titre. Etant donné que le film est sorti en salles en juin 2008, le développement date sûrement de cette époque-là, et si ce n'est pas le cas, le développement n'a pas dû durer beaucoup plus longtemps. Et on le voit de suite, le gameplay est extrêmement limité et la durée de vie n'excède pas 5 heures. A 60€ la copie, ça fait du 12€ de l'heure et sans multi-joueurs... ça me parait un peu cher. Le gameplay est limité : qu'on joue Cross ou Wesley, on n'aura au départ qu'une seule arme (2 sur la fin, en la présence des pistolets mitrailleurs de papa) avec l'impossibilité de ramasser les armes ennemies ! C'est vrai que ce sont les rois du "hand-gun", qu'ils font ce qu'ils veulent de leurs joujoux mais c'est quand même assez frustrant de ne pas pouvoir ramasser un pompe qui traîne, un sniper ou une sulfateuse, dont les ennemis n'arrêtent pas d'utiliser. Et certes le jeu est court, mais 1 à 2 armes pour toute l'aventure, ça vient vite à lasser.


A côté de ça,
Seulement 2 armes et un gameplay très (trop !) limité. Heureusement les tirs obliques et la mise à couvert sont réussis
on retrouve bien entendu la panoplie de mouvements vues dans le film. Afin de comprendre au mieux comment utiliser les fonctions avancées, soit la véritable force du jeu (sans ça le titre serait sans intérêt) on aura quelques phases d'apprentissage assez sympas et bien expliquées (tutorial). Le coup le plus sympa à faire, c'est évidemment le tir oblique, qu'on réalise avec une grande facilité. Ca permet soit de tuer un ennemi sur le coup, soit de le déloger de sa cachette. Depuis Gears of War, les TPS (Third Person Shooter = jeu de tir à la 3e personne) sont de plus en plus légion. On se retrouve donc avec un gameplay assez similaire au molosse d'Epic, avec tout ce que ça implique de mise à couvert. En passant d'une planque à l'autre, il est même possible d'enclencher une séquence au ralenti afin de dessouder plus facilement les ennemis. C'est fun, c'est bien fait et ça nous change un peu. Chaque mouvement spécial consomme un point d'adrénaline (Wesley commence le jeu avec un point et finira avec 4 points) et on récupère ses points chaque fois qu'on plombe un vilain. On a aussi quelques phases plus diverses comme du snipe ou du tir aux pigeons aux commandes d'une mitrailleuse lourde ou plus original, toute une séquence au ralenti où on a quelques secondes pour effectuer des tirs précis sans quoi c'est la mort. Ces passages-là remplacent les QTEs, qui se font assez rares en ce moment. Dommage qu'ils soient trop rares car en plus d'être particulièrement soignées, ces séquences sont généralement spectaculaires (c'est là qu'on pourra briser la trajectoire d'une balle avec une autre balle). En parlant de QTE, WANTED nous en propose quand même un : lorsqu'un cinglé nous fonce dessus la lame tirée, nous avons un petit QTE hyper simple à réaliser (appuyer sur le bouton d'action plusieurs fois) pour l'égorger comme un poulet. Sympa les premières fois, puis vite lassant ensuite, puisque le script est toujours le même.


Quelques fois
La réalisation fait triste mine et la durée de vie n'excède pas 5h. Pourtant ce jeu est fun ! Oui, c'est inespéré :)
on pourra aussi prendre un otage pour s'en servir de bouclier-humain et le corps à corps s'effectue via une attaque contextuelle entièrement automatique (il suffit juste d'appuyer sur le bouton pour contempler une sanglante mise à mort). Le problème c'est que c'est toujours pareil avec ce jeu. Pendant 5 heures ce sera toujours "je me mets à couvert pour reprendre de l'énergie, je descends 2~3 gars facilement, celui qui est planqué je le fume avec un tir oblique, j'avance, et je recommence en mettant à couvert...". C'est vrai que les possibilités sont très maigres (quelques grenades auraient fait du bien par moment) mais en plus de ça, on fait toujours la même chose, ce qui rend le jeu monotone. On a beaucoup de bonus à débloquer, quelques éléments sont joliment destructibles, les tirs incurvés ne manquent pas de style, quelques mises à mort se font au ralenti (sympa) mais l'IA est tellement bête, c'est tellement linéaire et tellement scripté, qu'on en vient à se dire que finalement, 5 heures c'est assez long comme ça. En plus de ça, tous les ennemis d'un même niveau sont identiques ! Il doit y avoir 2 ou 3 modèles différents et derrière on affronte une armée de clones. Vous l'aurez compris, l'autre problème du jeu vient de sa réalisation. Je tiens à vous le dire, votre machine ne va pas souffrir. La réalisation est très sommaire, à l'image de modélisations vite torchées (on reconnaît bien Sloan, Wesley et Cross -désolé pas d'Angelina- mais le résultat est souvent moche, principalement lors des vidéos). Les décors sont sympas mais manquent d'éclectisme, on subit quelques saccades, des cisaillements et de l'aliasing, ainsi de petits problèmes de caméra. On supporte aussi quelques erreurs de programmation comme des cadavres qui gigotent ou des séquences à couteaux tirés, déclenchables à travers un mur ou qui se déroule dans le mur (!). Enfin la partie son est aussi sujette à moqueries. Si la musique est assez cinématographique et s'adapte bien à l'action (même si on n'y prête pas vraiment attention), les doublages font par contre pitié ! Dans le jeu on croise essentiellement 2 langues : le Français et l'Anglais. Les répliques de Wesley sont bien travaillées et les autres protagonistes qui parlent Anglais sont pas trop mal doublés. Par contre il faut entendre le doublage Français (en gros ça fait 2 ennemis sur 3) qui de son côté, est vraiment minable. En plus, le jeu est inutilement vulgaire. Au final, il ne reste que de bons bruitages pour sauver la note.



Le Note
résultat est là, WANTED est plus près du gouffre que de la consécration. Vous me direz alors, pourquoi une telle note ? Et bien aussi fou que ça puisse paraître... on s'éclate ! Provoquer des ralentis monstrueux pour mieux négocier ses head-shots, faire des tirs obliques comme dans le film, se mettre à couvert (un système qui est très simple et très bien fait), ça rend le jeu étonnamment divertissant. Oui, on s'amuse. Alors il est sûr que c'est pas non plus le jeu du siècle, principalement pour 4 raisons : la réalisation n'est pas à la hauteur de son support, le scénario est trop maigre (en plus d'être mal mis en scène), l'aventure est trop courte et le gameplay est bien trop limité. Mais si vous voulez vous éclater sans vous prendre la tête (le jeu est facile et assez jouable) et revivre un peu l'ambiance assez excellente du film, Les Armes du Destin peut être un bon candidat à condition de le payer à prix discount.



Test réalisé par iiYama

avril 2009 (mise à jour : décembre 2013)