V V V V V V (PC)

 







Note générale


Sortie du jeu : janvier 2010
Développeur : Terry Cavanagh
Genre : plate-formes / adresse

Support : en téléchargement uniquement
Version testée : internationnale (v.1.0)
Textes à l'écran : US
Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 10€

Aussi disponible sur :






Cliquez pour agrandir : )




Les sites partenaires :


V V V V V V







Juste un petit mot
Une difficulté de dingue mais un jeu qui accroche pour de longues heureset une superbe bande-son
sur ce jeu un peu étrange qui répond au nom de VVVVVV (et non W W W). Jeu dématérialisé développé par un seul homme (Terry Cavanagh), voilà le genre de titre qui va vous rendre fou ! Si le design ultra-régressiste de Mega Man 9 m'a fait sérieusement grincé des dents (surtout après un Mega Man 8 de toute beauté), cette fois difficile de prendre en grippe cette œuvre du pixel art. Notre personnage, avec ses airs de Sackboy tout mignon, est constitué de quelques pixels, idem pour des décors épurés au maximum. Il persiste encore quelques effets lumineux assez sympa, mais ce jeu qui tourne largement sous flash (dont la démo se trouve à cette adresse) représente une ôde aux puzzle-games à l'ancienne, difficulté comprise. S'ouvrant sur une petite intro rigolote (le capitaine du vaisseau voit son appareil partir en déconfiture, donc il dit à tout le monde de se téléporter, afin de fuir, mais se retrouve seul dans un lieu inconnu), très vite on comprendra les bases du gameplay : avec gauche/droite on se déplace, et avec une seule touche, on change de gravité. Notre perso ne peut donc pas sauter ou faire faire quoique ce soit d'autre et avec seulement ça, il devra traverser des niveaux de plus en plus retors. Les 10 premières minutes sont simples mais très vite le challenge monte en flèche avec des niveaux tortueux au possible. Aux maigres facultés de notre capitaine, s'ajoutera la virtuelle fonction de sauter, via des lignes verticales qui en fait, le repoussent dans l'autre sens de gravité. Autant dire qu'avec son design et son concept, les amateurs des très très très vieux jeux initialement apparus sur Apple II, Atari 2600, Colecovision ou Vectrex, seront conquis. Et j'ai gardé le meilleur pour la fin : les musiques ! Mettons volontairement à part des bruitages minimalistes à base de zip-zip et de zap-zap pour évoquer des compositions de maitre. Tout à fait dans la veine des œuvres actuelles mais avec des sonorités d'époque (ce qui nous ramène à des compositeurs comme Little Sound Dj) on retrouve des musiques absolument somptueuses, mélodieuses en diable et salement accrocheuses, tout comme le jeu finalement. Seul défaut, le jeu se vend 10€ sur le site officiel, ce qui est un peu cher pour ce que c'est. Mais si vous accrochez encore aux univers fait avec seulement quelques pixels et quelques couleurs basiques, alors foncez, vous ne le regretterez pas.


Test réalisé par iiYama

janvier 2010