Streets of Rage REMAKE (PC)

 







Note générale


Sortie du jeu : avril 2011 (version définitive)
Développeur : Bomber Games
Genre : beat-them-all

Support : en téléchargement uniquement
Version testée : internationnale (v.5.0)
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US
Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : SoR remake
Titre alternatif : Bare Knuckle remake
Prix au lancement : gratuit

Configuration minimale requise :
CPU : 800Mhz
RAM : 128Mo

Streets of Rage est aussi disponible sur :



Streets of Rage 2 sont aussi disponible sur :



Streets of Rage 3 sont aussi disponible sur :





Cliquez pour agrandir : )


Les sites partenaires :







Streets of Rage

REMAKE


Alors que
Tous les personnages de la série sont là, et on a même 4 parcours pour 4 fins différentes, plus une petite scénarisation plutôt bien vue
le monde entier oublie peu à peu à quel point les jeux 16bits étaient formidables à leur heure de gloire, certains développeurs amateurs s'efforcent de nous rafraîchir la mémoire, comme ce fut le cas de la Senile Team et avec leur jeu Beats of Rage. Dans le même registre (beat-them-all), Bomber Games a décidé de remettre au goût du jour la fabuleuse licence des Streets of Rage. En 2008 j'ai déjà testé ce jeu, qui était alors en version 4.0.1b et qui était déjà excellent, bien que bugué. 3 ans plus tard il sort enfin la version finale, la 5.0, quelques 8 ans après le début du développement. Bien sûr un petit PC suffit à le faire tourner (Pentium III 800Mhz, autant dire un ordinateur datant d'avant 2001) puisque nous parlons ici de jeux 16bits certes améliorés mais 16bits malgré tout. Remake des 3 opus parut sur Mega Drive, sorte de melting-pot savoureux de cet univers mitonné de castagne et de dents qui volent en pluie, ce remake conserve tous les bons aspects des 3 jeux cultes de SEGA, à commencer par la très bonne jouabilité de Streets of Rage 2. Viennent se mêler ensuite les ennemis, personnages et niveaux des 3 jeux. On retrouve donc Axel, Blaze, Skate, Max, Zan et même Adam (redessiné pour l'occasion et qu'on n'avait pas revu depuis le premier opus) avec pas moins de 7 modes de jeu (1P, 1P+CPU, 2P, battle et à débloquer : survival, flag, volley-ball). Histoire d'apporter quelques précisions, le mode battle vous permet de vous affronter à 1 contre 1 comme dans un pseudo Street Fighter, le mode 1P+CPU vous permet de jouer à 2 avec un second perso géré par le COM, dans le mode flag il faut voler le drapeau de l'équipe adversaire comme dans Unreal Tournament, et pas besoin d'expliquer les modes survival et volley-ball, tout le monde a compris de quoi il en retourne. Le menu des options propose pas mal de réglages dont celui de la difficulté (qui est parfaitement équilibrée), la possibilité de désactiver les "coups amis", le réglage du nombre d'images/seconde voulu ainsi que la configuration des touches via le clavier et/ou le pad pour les 2 joueurs. Je vous conseille d'ailleurs de jouer avec un pad pour une question évidente d'ergonomie et de confort, un vulgaire pad USB ne coûtant pas bien cher de nos jours. Les points engrangés tout au long des niveaux vous serviront par la suite à débloquer divers bonus : de nouveaux personnages (comme Shiva, le bras droit de Mister X, un perso surpuissant !), des fonctions rigolotes (comme remplacer les épées par des sabres laser), des Artworks et le movie theater.



Car le jeu
Retrouvez la saga Streets of Rage dans un tel habillage, ça nous foutrait presque la larme à l'oeil
s'essaie à une mise en scène façon Streets of Rage 3. Dans les faits, Streets of Rage REMAKE propose 4 jeux en 1. Sur la carte de départ, on choisit un parcours avec pour objectif d'arrêter Mister X. On a une jolie intro, du texte et même des scénettes pour chaque boss vaincu. Si bien sûr tout ceci ne va pas très loin, on apprécie l'effort surtout que les artworks, fait maison, sont vraiment superbes. Oui, 4 jeux en 1 ! Reprenant tout le contenu de la célèbre licence, Bomber Games a brassé tout cet univers, et a réalisé 4 parcours bien différents. Etant donné qu'il faut au moins 1h30 pour chacun (l'intro est à chaque fois la même mais la fin change avec même quelques surprises au passage), la durée de vie est donc conséquente, surtout pour un jeu qu'on croirait sortir d'une console vieille de 20 ans. L'ordre des niveaux a évidemment été modifié et je dirai même qu'il est plus cohérent que sur les jeux SEGA, qui passaient d'un univers à l'autre sans lien entre les 2. Ici on passe d'un bateau à une plage, d'un ascenseur à des bureaux, d'une usine à un labo... Du sens je vous dit. Difficile aussi de se lasser devant une telle diversité, d'autant que certains passages nous proposent un choix de parcours et comme chez eux on aime les jeux SEGA, du coup il y aura aussi quelques décors originaux (comme celui emprunté aux cavernes de Shinobi III). Plus fort encore, le jeu propose un éditeur de perso et de niveaux (qu'il faudra au préalable débloquer). Ainsi vous pourrez jouer à votre propre version de Streets of Rage ! Si c'est pas la classe ça :) Au sujet de la prise en main, on a le choix de prendre les combos issus de Streets of Rage 2 ou 3, les différences étant subtiles. Bien sûr, la jouabilité ne pose aucun problème au pad, le jeu étant aussi jouable que dans les originaux. Il y a aussi d'autres originalités comme des passages à motos ou à jet-ski (c'est pas aussi bon que dans Shinobi III mais ces passages supprimés de la version final de Bare Knuckles III font toujours plaisir), des bidons explosifs, des ennemis armés de flingues (dont on pourra prendre les armes, comme dans The Punisher, une belle nouveauté), tout ça avec des ennemis assez diversifiés. Il faut dire qu'en 3 épisodes, SEGA a eu tout le temps de créer un véritable panel d'ennemis et petite anecdote sympathique à ce remake : contrairement aux épisodes Mega Drive, ici le jeu évite de nous balancer 5 fois le même gars, fringués exactement comme son voisin. En effet, les limitations de couleurs de la Mega Drive ne sont plus et ainsi on évite au maximum toute redondance. Dommage qu'on ne puisse pas sauvegarder son avancement en cours de partie (il y a quand même une save automatique à chaque fois qu'on finit un parcours) mais question bug et stabilité, Bomber Games a bien bossé son jeu.


Exit les plantages,
Bomber Games a entièrement repris la trilogie, même ce qui a l'époque, avait été supprimé, comme ici le passage en jet-ski
les problèmes de collisions et autre bugs sonores, la version finale 5.0 est exempte de tout reproche ! On ne peut donc pas rechigner sur le travail accompli. On retrouve avec un grand plaisir les superbes niveaux des 3 Streets of Rage, refait pixel par pixel pour l'occasion. En effet, ce REMAKE n'est pas cautionné par SEGA (même s'ils ferment les yeux car ce genre de production fait vivre le mythe) du coup ils ont entièrement reproduit les décors, les personnages et les sprites. De même, la Mega Drive n'affichant qu'une résolution de 320x240, il fallait bien s'adapter à nos écrans larges. Alors forcément, ça fait un peu des pâtés, c'est pixellisé mais avec un peu de recul et d'humilité, on trouve finalement que c'est vraiment super beau !! Streets of Rage REMAKE va plus loin qu'un simple émulateur Mega Drive. A vrai dire on jurerait un jeu Neo-Geo tant c'est détaillé, les sprites sont imposants, c'est fluide et l'écran est souvent saturé d'ennemis. Bref, à quand une adaptation sur Neo-Geo CD ou DreamCast, comme le fait NG-Dev.Team ? Côté son, on retrouve les formidables bruitages de Streets of Rage 2 et ça claque fort ! Nous avons aussi la plupart des voix digitales de ce dernier, agrémentées de quelques voix supplémentaires sorties des épisodes 1 et 3 (à noter, encore une fois, que les bugs de la version 4.x ont totalement disparus). Et musicalement c'est pareil. Les pistes n'ont pas été transposées telles quelles mais remixées pour l'occasion, rendant hommage aux œuvres de Yuzo Koshiro. A ce propos, on ne retrouve quasiment aucune musique de Streets of Rage 3 et c'est bien normal tant elles sont merdiques ! Non ici on n'a que du lourd, et même si ce n'est pas toujours mélodieux, au moins ça colle bien au jeu et ça nous met la pêche. Streets of Rage REMAKE est donc un pur beat-them-all qui casse la baraque et qui en plus, est gratos !! Téléchargeable gratuitement sur le site des hispanophones de Bomber Games, vous ne pourrez en aucun cas regretter cette expérience. Et quand bien même vous seriez réfractaire à la magie des jeux 16bits et des gros pixels qui font sourire les plus anciens joueurs, dites-vous que de toute façon il ne vous aura rien coûté. Streets of Rage REMAKE est donc un enchantement pour les vieux gamers comme nous et une manière comme une autre de rattraper le temps perdu pour les newbies en mal de connaissances personnelles, sur l'une des plus grandes pages de l'histoire du beat-them-all.


Test réalisé par Aquel & iiYama

mars 2008 (mise à jour : avril 2013)