Star Wars : The Old Republic (PC)

 






Cliquez pour agrandir



Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son

Note (abonnement)
Note (free to play)


Sortie du jeu : décembre 2011
Sortie de l'extension : avril 2013
Développeur : BioWare
Editeur : Electronic Arts
Genre : MMO RPG (jeu de rôle)

Support : DVD-ROM ou en téléchargement
Version logicielle : 2.1
Version testée : Française
Doublage : FR
Textes à l'écran : FR
Moteur graphique : HeroEngine

Difficulté :
Abréviation (jeu principal) : SWTOR
Abréviation (extension) : ROTHC
Prix (jeu principal) : 50€ au lancement - jeu en Free to Play désormais
Prix (extension) : 17€
Score des ventes : 2.58 Millions


Configuration recommandée :
CPU : Dual Core 2.4Ghz
RAM : 2Go
VIDEO : avec 256Mo de VRAM (GeForce 7800 / Radeon X1800)



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Star Wars
The Old Republic

+ Rise of the Hutt Cartel


Star Wars :
The Old Republic est un MMORPG mais il comporte une grosse partie jouable en solo
The Old Republic (abrégé en SWTOR) est un MMORPG (un jeu rôle massivement multi-joueurs) sorti fin 2011 avec abonnement payant puis est passé en free to play fin 2012. Je me suis inscrite le 13 janvier 2013 en installant le jeu via la boite et j’ai atteint le niveau 55 en avril 2013. On a le droit à toute l'histoire et d'atteindre comme les autres, le level 50. Jouer en free to play (qu'on abrégera en F2P) ne vous donne pas la possibilité de créer votre perso dans toutes les classes, on augmente de niveau très lentement et il y a des restrictions partout. Cependant pour limiter un peu ces restrictions et passer en "joueur privilège", vous pouvez effectuer un achat qui doit au moins être de 4€99 au "Marché du Cartel". Pour info, j’ai joué sur le serveur JDR d’abord en compte gratuit, puis en joueur privilège et est fini abonné pour 60 jours. Mais sachez que j’ai progressé très rapidement grâce aux week-ends bonus, donc ne prenez pas en compte mon ascension.


Le jeu se déroule
L'histoire se déroule quelques 3000 ans avant les films de Georges Lucas
300 ans après le dernier Star Wars sorti (Knights of the Old Republic) et environ 3000 ans avant les films. Après une guerre contre l'ennemi le plus terrifiant que la République est connue, elle se croyait tranquille et considéra les Siths comme de l'histoire ancienne. Mais en gardant tout de même un œil sur Korriban, la planète de leurs ennemis. Les impériaux commencèrent alors leur invasion et la République subissait pas mal de défaites. Suite à une petite victoire, le Conseil Noir proposa contre toute attente, de parlementer en faveur d'une paix. Le Conseil Jedi organisa une réunion sur Alderande avec à ses cotés le plus gros de ses forces Jedi. Ce fut exactement ce que l'Empire voulait... il profita que le Temple Jedi soit amoindri pour l'attaquer et le détruire. Le traité de Coruscant fut signé et des territoires cédés. Une paix fragile mais surtout fictive présageait un retour à une guerre inévitable. Bioware vous offrira de petites lectures dans votre codex si vous ne maîtrisez pas bien ces périodes et c’est bien vu de leur part. Une fois le jeu installé vous aurez une superbe cinématique d’introduction mettant en scène Satele Shan et DarkMalgus qui vous donneront sûrement envie de poursuivre l’aventure. On commencera celle-ci avec la création de notre personnage qui passe d’abord par l’espèce. Vous avez le choix entre Humain, Twi'lek, Rattataki, Zabrak et Sith (que Humain et Zabrak, sans abo), homme ou femme. On va choisir sa classe dans la faction de son choix, qui sont du côté de la République : Soldat, Contrebandier, Chevalier Jedi, Jedi Consulaire. Du côté de l'Empire on a Chasseur de prime, Guerrier Sith, Agent Impérial, Inquisiteur Sith. Notre perso peut être gentil ou méchant malgré son appartenance, par contre une fois un camp choisi, cela ne changera jamais. Alors choisissez bien, d'autant plus que le cours de votre aventure dans le jeu sera différent selon la classe que vous choisirez. Moi j'ai fait le jeu, pour ma première partie, avec Humain - femme - Chevalier Jedi - spécialisation Sentinelle. Je précise qu'il n'y a pas de meilleure classe qu'une autre. Leur puissance est "normalement" équivalente pour les 2 factions. Si vous avez envie de jouer avec une autre de vos créations, sachez qu'en F2P, on peut avoir 2 personnages et jusqu'à 12 avec un abonnement. Pour ce qui est du prénom, c'est un peu moins marrant car tous ceux qui se sont inscris avant vous, ont choisi leur prénom avant vous... donc faut bien se creuser la tête avant de trouver un prénom qui n'est pas déjà pris. Moi c'est Larianna.


Une fois le jeu en route,
D'abord payant via un abonnement, le jeu est devenu free to play 1 an après son lancement
vous allez faire connaissance avec votre première mission sur la planète Thyton et qui sert d'entrainement et à vous familiariser avec l'interface. Notre perso sprint, marche, se bat avec un sabre d'entrainement de padawan (il est moche et nul) et possède 4 pouvoirs. Une base qui vous donnera du fil à retordre face à certains ennemis sans un niveau correct au début. D'ailleurs j'ai remarqué que c'était vraiment au début du jeu qu'il était possible de gagner de l'XP en tuant tout sur son passage, car après cela ne servira plus à rien étant donné la quantité d'XP à gagner. Sachez que le jeu commence à être vraiment intéressant à partir du level 10, donc il faut tester l'aventure au moins jusque-là sinon vous passerez à coté des choix de la classe avancée (choix entre 2), de la première IA partenaire permanente, de l'accès aux Zones Litigieuses, des compétences d'équipage (métier), des Zones de guerre (en PvP = joueurs contre joueur) et de votre propre vaisseau.
C'est au fil de l'aventure, que des Maitres Jedi dit Entraineurs vous offriront la possibilité d'acquérir de nouveaux pouvoirs, moyennent une contribution financière. Rappelez-vous que même si vous avez l'argent, il faut avoir le bon level pour en acquérir certains. Votre set de vêtements peut être changée en l'achetant chez un marchand ou en "loot" sur les ennemis tués. Tout ce qui ne vous plait pas pourra être vendu. L'argent est hélas important dans le jeu pour les non-abonnés, car sinon vous n'évoluerez pas (pouvoirs), ne serez pas équipé (vêtements, sabre, dispositifs de modification), vous ne pourrez pas faire des réparations (tout ce que vous portez a une durée de vie et donc s'use). Evidemment, les comptes gratuits n'ont pas accès aux équipements spéciaux (couleur violet) et nos emplacements d'inventaire, de soute sont réduits et ne rêvez pas pour profiter des objets vendu sur le Marché du Cartel. Car là, ça ne se monnaye pas avec les crédits gagnés dans le jeu (affichés en vert), mais avec les pièces du Cartel qui proviennent d'un approvisionnement de votre argent réel (affiché en jaune). En créant mon compte, Bioware m'a offert 500 pièces (ohhhh c'est gentil *tousse*) mais est-ce parce que j'avais la boite du jeu ? (Les abonnés reçoivent 500 pièces du cartel chaque mois dit « allocation »). Donc je vous conseille de les utiliser pour acheter direct « l’autorisation des artefacts » puis des emplacements d'inventaire ou de soute. Car qui dit de la place, dit pas besoin de dropper ses items ou de passer son tour, donc de l'argent à se faire chez les marchands. Si vraiment vous n'avez plus de place dans l'inventaire pendant une mission et que vous voulez l'item, vous pouvez envoyer votre partenaire IA les vendre. Mais pendant ce laps de temps vous vous retrouverez tout seul (au début seulement, car après vous serez bien entouré et donc pourrez switcher vos partenaires). Sinon, à partir de Coruscant vous pourrez mettre quelques objets en soute. Personnellement, j'ai dépensé 12€ pour avoir des emplacements partout affilié à tous mes persos, mon nom, mon titre pour mon compte, etc… Etant donné que je ne vais pas lâcher mon premier perso avant un bout, certains détails en jettent auprès des autres joueurs et guildes.

seul

Comme je suis une
Le jeu est riche et équilibré mais en F2P, on subit des restrictions idiotes et pénibles, qui nous "forcent" à investir
joueuse solo par habitude sur console, j'étais dans l'état d'esprit de faire SWTOR seule. Mais au bout d’un moment, nous nous retrouvons à jouer avec d’autres personnes. Pour ne pas suivre quelqu'un comme un concon et l'aider à taper, il suffit de l'inviter à se grouper. A partir de ce moment l'XP et l'argent, sont gagné pour tous les joueurs et les objectifs peuvent être déclenchés par n'importe qui à condition que la mission ou quête soit "partagée, éligible" et "hors classe". De plus, le gros avantage c'est que les points de sociabilité sont multipliés. Prenez en compte que dans tous les cas, vous êtes amenés à jouer avec des gens pour réussir les Héroïques 2 et 4 (2 étant un indice approximatif pour vous dire que l'héroïque est réalisable à 2 et 4 à 4). Je dis bien approximatif car des fois on s'en prend plein la tronche et des fois rien, car c'est mal "dosé". En fait pour aller plus vite, voici la liste de ce qui se fait dans le jeu : les H2 et H4 = en groupe - Les quêtes annexes = seule - Les Quêtes de classe = seule mais ça dépend car en avançant y'en avait des hard pour certaines classes - Les Combats spatiaux = seule (pas le choix) - Les Zones Litigieuses (ZL) = en groupe (pas le choix selon le niveau) - Les Zones De Guerre (ZDG) ou PvP = seule mais en groupe c'est plus stratégique et marrant et enfin les Opérations = évidemment à plusieurs.
A force de jouer avec les mêmes personnes nous avons formé notre guilde FORGOTTEN SOULS. En fait, ce n'est pas obligé d'en avoir une car cela n'a pas d'impact dans la progression de l’aventure. Et puis c'est selon le style de jeu que vous recherchez. On peut très bien se grouper avec les joueurs qu'on apprécie au moment d'une Héroïque. Mais franchement au bout d'un moment, on sympathise tellement avec certains joueurs que c'est plus fun et plus rapide d'avoir sa guilde. Il y'a un canal perso à la guilde. Cependant, par stratégie on en vient vite à se parler via un TS. Je crois aussi que c'est plus facile de poser des questions à sa guilde que sur le canal général (honte, traque, etc...). Evidemment l'optique idéale est d'avoir une bonne équipe pour partir en PvP, ZL et OP ! Enfin, les loots qui ne servent pas à notre classe, on se les échange. Ouvrir une guilde coûte 5.000k. Les guildes recrutent pour la plupart selon des exigences et pas pour se contenter du JDR, normal. Mais encore une fois, c'est selon les goûts. Le Maitre de guilde attribue des grades : Recrue → Membre → Lieutenant sans abonnement. Avec abonnement, n'importe quel grade peut être inventé. Hormis le Maitre, les lieutenants peuvent recruter. Une fois la Banque de guilde ouverte (seul un joueur abonné peut l'ouvrir) vous pourrez partager ce que vous voudrez. Les ninjas et joueurs non réglo seront vite captés car tout ce que prend ou dépose un joueur apparait aux autres membres de la guilde.


Votre perso connaitra une évolution dans l'équipement qu'il pourra porter. Il aura pour but d'augmenter vos stats et vos index d'armure. Au début il sera basique. Vous pourrez ensuite porter du "stuff" (équipement) vert, puis du bleu, puis du orange. A partir du orange cela devient intéressant car on peut modifier les éléments qui composent la pièce d'équipement (blindage, module, sophistication, etc). On peut le faire à volonté sur l'élément qu'on veut. On termine avec le stuff violet, plus fort, plus cher, plus dur à avoir (si on n'est pas collé sur le jeu 24/24). Modifiable aussi. Non équipable sans le "Déverrouillage des Artefact" en F2P.
A contrario, on peut démonter toutes les pièces d’équipements qu'on n'a pas envie de garder pour récupérer les compo et les mettre ailleurs. Dans tous les cas, rien ne se perd, vos partenaires seront contents de récupérer du stuff. Hormis l'équipement qu'on loot, on peut en acheter contre des crédits, en ramasser dans des coffres, en fabriquer soi-même, ou le must : en obtenir contre des distinctions.


En ce qui concerne
Certains environnements sont vraiment somptueux
les compétences d'équipage, comme je viens de le dire, on peut "crafter" (fabriquer) son propre stuff. Il s'agit en quelque sorte d'un métier qui requiert 2 compétences : 1 métier + 1 compétence de récolte + 1 compétence de mission. Par exemple, moi Jedi, je veux crafter des objets de modifications d’armes (poignés, cristaux, modifications…). J'ai donc choisi le métier Création d'armes via Artifice et les compétences logiques associés : Archéologie et Chasse aux trésors. Mais vous avez toujours le choix entre 3 métiers, c'est selon les désirs (équipements ou médecine). Le mot équipage prend son sens dans le fait que ce sont vos partenaires que vous allez envoyer dans des missions pour récolter des composants (gratuits sur place, avec des crédits via la fenêtre d'équipage), puis vous leur demanderais de les fabriquer ce qui utilise évidemment les composants que vous aurez ramassé. Plus vous fabriquez de meilleurs pièces, plus votre compétences augmente et donc plus l'index d'armure de l'équipement aussi.
Je peux ainsi enchainer sur nos compagnons de route. Vous gardez durant tout le jeu chaque partenaire qui rejoint votre cause. Il y en a 5 (+ 1 bonus) en tout avec chacun leur personnalité, leurs phrases cultes, leur rôle (dps, tank, healer...). On invoque celui qui s’approprie le mieux à la situation et ce à n'importe quel moment (hors combat). Lors des dialogues, si vous allez dans le sens de la morale de votre partenaire, vous gagnerez des points d'affection. Bien sûr l'inverse se déclenche aussi ce qui, parfois, peut vous perturber un peu dans votre alignement de lumière ou d'obscurité. Vous aurez l'occasion d'offrir des cadeaux à vos partenaires qui leur feront plus ou moins plaisir (il faut cerner leurs intérêts pour ne pas gaspiller vos cadeaux). Ceci dans l'optique de développer l'affection qu'ils vous portent. Plus la barre grimpe, et plus les crafts seront de bonne qualité. Enfin, atteindre le summum vous donnera l'occasion de vous mettre en couple avec le partenaire (ça ne marche pas avec tous, humain avec humanoïde par exemple). L'intérêt d'être en couple, réside dans le fait que le partenaire ne rate plus les craft et ira de plus en plus vite. Il vous enverra des cadeaux par courrier, c'est toujours bon à prendre. Bref, être en bon terme avec vos partenaires vous offrira plus d'infos sur leur histoire personnelle, vous donnera des petites missions pour gratter des points d'XP en plus.


Voilà la petite
L'histoire est passionnante et on retrouve naturellement la bande-son de la double trilogie. L'ambiance est à son comble !
nouveauté, une attention de la part des concepteurs : la notion de famille qui se développe dans l’héritage. Très bien vu pour des raisons évidente lié à la thématique de Star Wars, c'est aussi l'occaz de satisfaire les fans. Le menu d'héritage sera disponible une fois que n'importe lequel de vos perso aura atteint le Chapitre 2. A partir de là vous devrez trouver "un nom d'héritage", tout simplement un nom de famille. Par exemple, moi c'est Cen'This, ce qui donne Larianna Cen'This. Tout vos persos du même compte, pourront donc porter le nom de famille choisi. La barre d'héritage qui monte en même temps que vos gains d'XP mais en plus lentement, reste la même pour tout le compte. Donc, un reroll level 10 aura le même niveau d'héritage que votre premier perso level 50. Ça, c'est chouette, vu le temps qu'il faut pour augmenter cette barre. De plus, même une fois le niveau max actuel atteint, (50 en F2P), la barre d'héritage continuera à augmenter.
Une fois des reroll créés, que ce soit du côté de la République ou du côté de l'Empire, vous aurez le plaisir de vous bidouiller un arbre généalogique. Vos personnages peuvent être conjoints, frères-soeurs, enfants, enfants adoptés, alliés ou ennemis. Moi par exemple, Larianna a une sœur Twi'lek dans la République, Roden (contrebandière spécialisée franc-tireur). Et elles ont une autre sœur Sith, côté Empire, Mörynth (guerrière spécialisée maraudeur). Du coup, pour le moment mon héritage donne à mon 2ème perso côté République le buff (sort temporaire qui améliore une ou des statistiques de votre perso) de Larianna à Roden. Donc, plus on a de persos qui atteignent le chapitre 2 et ce dans des classes différentes, plus ont a de buff. Bon voilà, pour l'aspect "connexion" entre nos personnages. Vous pouvez également voir un aperçu sur le contenu que vous vous êtes débloqués comme de l'XP supplémentaire, des droïdes, des temps de réutilisation de voyage rapide ou de vente d'objets réduit et bien d'autres choses. Les chapitres défilants, d'autres déverrouillages comme "le pouvoir héroïque" d'une classe vous donnera la possibilité d'utiliser un pouvoir d'héritage dans une autre classe.
Le truc marrant, mais qui est très long à réaliser (atteindre level 50), c'est le déblocage de race. Car une fois une race déverrouillée, le camp n'a plus d'importance. Du coup, on peut avoir un Sith de sang pur dans la République, LOL... Vous pouvez les acheter, mais faites chauffer les crédits (hallucinant le coût !). Voilà, je ne vais pas parler de tout, car vous l'aurez bien compris : y'a de quoi faire !


Terminons ce
Rise of the Hutt Cartel est une extension payante qui apporte un rééquilibrage des forces et pas mal de contenu
test en parlant de l'extension Rise of the Hutt Cartel, sortie le 14 avril 2013. Elle est payante évidemment et je l'ai acheté sinon je ne pourrais pas vous en parler. L’extension vous permet de monter vos personnages au niveau 55 et par conséquent vous redonne des points de compétences pour l'arbre de compétences, de nouveaux pouvoirs, le droit d'acheter de l'équipement "Ultime" (violet). Prenez note, qu'avec la mise à jour, il y a eu en même temps un rééquilibrage : les classes ont été réévaluées (et oui, comme je l'avais dit au début, les classes étaient "censé" être toutes équivalentes). L'histoire est momentanément prolongée puisque désormais vous avez accès au contenu qui se déroule sur Makeb, plutôt jolie, verdoyante avec de grosses fleurs colorés. Vous aurez la possibilité de faire les zones litigieuses en "mode difficile", et une nouvelle opération est présente.
A cela s'ajoute de nouvelles quêtes journalières avec 2 appareils spécifiques : le Macroscope et le Droïde Chercheur : une vraie mission de patience pour dénicher des objets planqués pour votre usage personnel et des objets pour remplir vos objectifs.
Enfin, pour les warriors, ils ont mis en place avec la MAJ, un système de succès comme on le connait déjà dans d’autres MMO ou sur console de salon. Y'en a une quantité impressionnante à réaliser et ça va de tuer 300 ennemis spécifiques à avoir parcouru 100% de chaque planète. Personnellement, j'ai bien aimé le système pour savoir où j'en étais dans mon acquisition de "datacrons" (cubes qui insufflent des points de statistiques permanents), où savoir quel élément de l'histoire j'avais raté. Je ne sais pas si j'aurai la patience de tous les faire, d'autant que seuls certains packs de succès apportent 20 pièces du Cartel et le reste uniquement pour faire bonnes impressions auprès des autres joueurs qui consultent vos exploits. Maintenant, il y a 5% d'XP en plus pour chaque membre dans une guilde.



Voilà, Avec abonnement


Free to play
je vais m'arrêter là, car je n'ai pas envie d'en parler 50.000 milles ans et que franchement là, vous en avez l'essentiel. J'aime vraiment le jeu, tout y est : musique, séquences animés, défis, choix de jeu et de style, doublage intégral... Le jeu est gourmand, mais même en basse qualité pour tourner sur votre machine, il reste correct à l’œil. Certes, les restrictions sont abusives et pas compréhensibles pour certaines (genre payer pour ne pas afficher l'équipement de tête, souvent horrible sur son perso). Croyez-moi que sans débourser un peu d'argent pour obtenir le déverrouillage de "l'autorisation d'équipement d'artefact" pour porter du stuff violet, vous serez en mousse. Sans quoi, Star Wars : The Old Republic est un excellent jeu, un bon MMO sur ce qui se trouve actuellement. D’ailleurs j’ai rencontré une grosse majorité de joueurs qui ont abandonné WOW dans ce jeu. En fait c’est simple, les principaux détracteurs de SWTOR le matraquent à cause de la nouvelle pratique « du faux F2P ».



Les -

  • On tournerait en rond s’il n’y avait pas les OP, ZL…
  • Obligé de payer pour arriver niveau 50 et être optimal
  • Restrictions débiles
  • Les +

  • Version française intégrale
  • Vite pris en mains
  • Agréable et beau
  • Complet

  • Test réalisé par Karma

    Lire l'article original sur blog Karma World Tour
    dans les articles dédiés à CETTE ADRESSE et CELLE-CI.

    juin 2013